21 pts30 pts25 pts41 pts28 pts


Rumeurs
• Il parait qu'Ordre Funeste déteste les instruments de musique car son frère Lumière jouait du piano très fort à l'heure de sa sieste quand il était petit.
• On raconte que lorsque vient la pleine Lune, on peut voir des Dryades dans la Forêt...
On murmure que LA SAINTE LAME NOM DE DIEU C'EST PAS RIEN est caché dans le Sanatorium... Et que celui qui prendra cette épée pourra commander au vent et vaincre les dieux... Info ou Intox ?
• Il se dit dans les couloirs du panthéon que Flore Ravageuse userait de rambourage pour améliorer ses formes.
Autres Rumeurs.
Notifications
• Pluie et nuage sont annoncé, avec des orages fréquents. Pensez à rester couvert et à l'abri de l'humidité qui favorise [b]les maladies.[/b]
• La forêt et la Ville sont affecté par la Pluie : la forêt est renforcée, les plantes semblent plus dangereuses et plus agressive.
• En ville, les monstres ont tendances à se montrer moins fréquemment à cause de la pluie.
• Le Monstre de Sable a disparu.
• Votre personnage peut être atteint de la fièvre Néandertalienne à cause de l'humidité. Cela peut être de votre volonté... ou de celle du staff. Son prochain rp devra être écrit dans un état fébrile, nauséeux. Votre personnage aura du mal à se concentrer et à communiquer avec autrui. Cette fièvre peut durer une semaine... Et peut entraîner la mort. La maladie croit en puissance les trois premiers jours, puis sa puissance diminue avec le temps.
Les Liens du Sang
Innokentiy
Fils de Evangeline
Sharon Chilton
Soeur de Sylver Gelidus
Merry Shark
Soeur de Seth Shark
L'Ingénieur
Meilleur Ami d'Atsuki Sengo et As de Trèfle.
Drusilla Giovanni
Ennemie d'Alexandro Derrechi
Maria Selimont
Amie de Sullivan Gordon et ancienne As de Trèfle.
Ruby Holsey
Soeur de Amber Holsey
Johanna Saddler
Mère de Leet Saddler
Mai Sun
Petite amie de Liang Tsao
Chad Stoneford
Demi-frère de Yuki Icesoul
Vladimir Dragomirov
Ex du chef des rebelles



 

Partagez|

Alexandro Derrechi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

.
MessageSujet: Alexandro Derrechi Dim 11 Nov - 18:27

Alexandro Derrechi
Moi en quelques mots
Noms: Derrchi
Prénom: Alexandro
Age: 22ans
Taille: 1m85
Poids: 75kilogrammes
Sexe Homme
Origine: Italienne
Clan:
Loisir: Peinture

Epoque d'origine: Renaissance
Centre d'intérêt: La peinture et la cigarette
Aime: Voir plus haut
Deteste: Les critiques sur sa peinture
Peintre aux vêtements noirs...


Alexandro est un homme, grand et légèrement musclé. Ses cheveux noirs tombent dans son cou lorsque qu'ils ne les attachent pas pour peindre. Ses yeux ambrés sont souvent grands ouvert sur le monde, source éternelle d'inspiration pour le peintre. Sa peau est pale à cause de son habitude d'être enfermé dans un atelier rempli de tableau et de tube de peinture. Des vêtements sombres recouvrent son corps parfait, quoique peu viril et totalement imberbe et il ne lâche jamais son chapeau noir à large bord. Dans sa main traîne souvent un pinceau ou une palette de peinture, lorsqu'il se trouve dans son atelier. Attention à ne pas le déranger lorsqu'il peint, car votre visage pourra servir de toile à ses oeuvres !

L'âme d'un pervers cache... un pervers ?


Libertin. Ce mot qualifie sans doute mieux Alexandro que le mot "chiant" qualifierais les cours d'un lycée moderne : en effet, cet homme est un être volage, sans attache, toujours à la recherche d'un bon plan pour passer la nuit. Ses appétits sont asexuées, c'est-à-dire que ni l'homme ni la femme ne le dérange : capable de tout pour satisfaire ses pulsions charnels, il n'est souvent pleinement satisfait que dans son lit ou celui de son partenaire. Rejetant les codes de son époque, adorant le chic et le provoquant, Alexandro va chercher ses proies dans les rues de Florence, lors d'exposition d'art ou bien directement dans les soirées mondaine de la ville des arts de la Renaissance. Mais, cet homme n'est pas que cela...

Ainsi, Alexandro est également un vantard, sur de lui et téméraire. Pour impressionner les gentes dames ou les jeunes damoiseaux, il n'hésite pas à ce mettre en spectacle, rivalisant d'adresse lors de passe verbale et doué pour humilier tous ses adversaires. L'escrime est également un sport qu'il maitrise, quoiqu'il manie moins bien l'épée que le pinceau : ainsi, ses oeuvres sont sans doute pour lui le meilleur moyen d'attirer le regard sur son âme, car elle dépasse de loin la majorité des artistes de son époque, sans doute, comme le disait la rumeur dans les rues de Florence, parce qu'il a reçu un don de Dieu lors de sa naissance...

Mais la peinture transfigure notre jeune inconscient et insouciant : elle libère en effet une créativité qui est bridée lors de ses phases de chasse ou bien d'exhibition et donne à notre ami une concentration sans faille. Il ne lâchera ainsi pas sa toile jusqu'à sa phase terminale et sa folie créatrice le poussera à toucher au plus juste, au plus proche de ses modèles, ce qui lui vaut des problèmes en général...

Cet histoire est celle d'un peintre...


La seule partie qu'il serait intéressant de décrire ici serait celle ou Alexandro s'est mis à se faire connaitre pour ses peintures. Il est entré comme un apprenti chez un peintre réputé de l'époque, grâce à son père, marchand renommé de l'époque. Dès lors, sa vie c'est peuplé de couleurs, celle des toiles que son maitre peignait. Bien que le thème religieux de l'époque ne plaisait guère à notre petit Al, il admirait le talent de cet homme à réaliser les plus beaux tableaux de tout Florence, la ville ou exerçaient et vivaient la majorité des artistes de l'époque. Selon lui, le maitre savait touché le coeur des gens, mais la suite montrera que le vrai talent est dans les mains de Al.

L'apprentissage de sa nouvelle vie était difficile, l'homme qui l'hébergeait lui confiait dans un premier temps les tâches ingrates et les commissions et serrait la ceinture du garçon, car, malgré sa beauté, ses oeuvres se vendait mal. Le peintre pestait ainsi souvent contre le mauvais goût des grandes familles Florantaine et vivait tant bien que mal de ses maigres revenus. Ainsi, Al n'eut que seize ans lorsque son maitre l'autorisa pour la première fois à peindre. Le Maitre lui interdit de recommencer.

En effet, ses oeuvres avait la particularité de révéler le coeur des gens : Alexandro semblait en effet être capable de lire le coeur des gens et de peindre leurs vrais visages sur ses toiles : il avait ainsi représenté son maitre en homme fatiguer et triste, tel que le maitre était. La toile fut brûlée et le peintre ordonna au garçon de ne plus jamais refaire ça, sous peine d'être accusé de sorcellerie et de brûler sur la place publique. Le garçon en fut effrayé et, intérieurement, se jura de ne jamais le refaire... Devant le maitre !

Les affaires finirent par reprendre plus fortement qu'avant et l'homme commença à payer de meilleurs vêtements et une meilleure nourriture à son apprenti. Sa largesse alla même jusqu'à lui offrir un salaire, maigre certes, mais un salaire tout de même. Al utilisa cet argent pour se payer en cachette des toiles et des peintures, pinceaux et autre matériel. Son don presque divin pour peindre le poussait à réaliser des toiles somptueuses qu'il vendait en secret sur le marché, inventant un faux nom et un faux maitre pour écouler ses tableaux. "Antonio Mezales" devient vite très connu des amateurs d'art, éclispant presque son maitre. Seulement, tout cela allait prendre fin.

Le Maitre découvrit en effet que, derrière celui qui mangeait son talent, se cachait son propre apprenti et domestique. Fou de rage, il chassa le garçon de la ville et brûla ses peintures en cours. Il s'arrangea avec les gardes pour l'empêcher de revenir. Al avait dix-sept ans. Comme si la fortune s'en était allé en même temps que son élève, le maitre fut soudain ignorer par les mécènes qui passèrent outre ses oeuvres. Il tomba dans l'oublie et dû partir un an après pour son village natal, dans l'espoir d'échapper au créancier...

Deux ans après, Florence

Un peintre arriva en ville, sur de lui et de sa réussite. Son nom ?"Antonio Mezales". Un homme réputé pour ses moeurs dépravés et ses penchants malsains, un homme qui se retrouvait partout ou l'on ne l'attendait pas, un homme admiré de tous à cause de sa peinture. On le tolérait car ses tableaux valait de l'or, tous était merveilleux et magnifique. Tous lui réussisait, sauf que...

Un beau jour, il eut une commande qu'il fut incapable de réaliser : le portrait des Médicis, la famille dominante au complet. Pire, sa tendance à ne peindre que la vérité lui fit peindre l'Enfer et donner au démon le visage des membres de cette famille. Lorsque ceci se sut, il fut arrêté par des soldats de la garde royale et enfermé en prison. Son exécution fut programmé et ses toiles brulées... Seulement...

On n'enterra jamais son corps...

Vie du Fonda ?
Et vous, donc, qui êtes vous ?
Votre pseudo: Lumière du Jugement ?
Votre Age: . . .
Expérience RP: Un an !
Un avis sur le forum ? C'est le mien, alors ce ne sera pas objectif ~~
Comment tu nous a connu ? Devine ?
Un commentaire ? Trabidouwah
Parrain Moi ?
Code du règlement: Validé par Lumière ~

Fiche codé par Aetyhs, aussi appeler Lumière du jugement. Reproduction interdite en dehors de Né-Andarta

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alexandro Derrechi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: Fiches Validées :: Coeurs-