21 pts30 pts25 pts41 pts28 pts


Rumeurs
• Il parait qu'Ordre Funeste déteste les instruments de musique car son frère Lumière jouait du piano très fort à l'heure de sa sieste quand il était petit.
• On raconte que lorsque vient la pleine Lune, on peut voir des Dryades dans la Forêt...
On murmure que LA SAINTE LAME NOM DE DIEU C'EST PAS RIEN est caché dans le Sanatorium... Et que celui qui prendra cette épée pourra commander au vent et vaincre les dieux... Info ou Intox ?
• Il se dit dans les couloirs du panthéon que Flore Ravageuse userait de rambourage pour améliorer ses formes.
Autres Rumeurs.
Notifications
• Pluie et nuage sont annoncé, avec des orages fréquents. Pensez à rester couvert et à l'abri de l'humidité qui favorise [b]les maladies.[/b]
• La forêt et la Ville sont affecté par la Pluie : la forêt est renforcée, les plantes semblent plus dangereuses et plus agressive.
• En ville, les monstres ont tendances à se montrer moins fréquemment à cause de la pluie.
• Le Monstre de Sable a disparu.
• Votre personnage peut être atteint de la fièvre Néandertalienne à cause de l'humidité. Cela peut être de votre volonté... ou de celle du staff. Son prochain rp devra être écrit dans un état fébrile, nauséeux. Votre personnage aura du mal à se concentrer et à communiquer avec autrui. Cette fièvre peut durer une semaine... Et peut entraîner la mort. La maladie croit en puissance les trois premiers jours, puis sa puissance diminue avec le temps.
Les Liens du Sang
Innokentiy
Fils de Evangeline
Sharon Chilton
Soeur de Sylver Gelidus
Merry Shark
Soeur de Seth Shark
L'Ingénieur
Meilleur Ami d'Atsuki Sengo et As de Trèfle.
Drusilla Giovanni
Ennemie d'Alexandro Derrechi
Maria Selimont
Amie de Sullivan Gordon et ancienne As de Trèfle.
Ruby Holsey
Soeur de Amber Holsey
Johanna Saddler
Mère de Leet Saddler
Mai Sun
Petite amie de Liang Tsao
Chad Stoneford
Demi-frère de Yuki Icesoul
Vladimir Dragomirov
Ex du chef des rebelles



 

Partagez|

Fermez-la mon cher, vous dérangez [Ciel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
.
MessageSujet: Fermez-la mon cher, vous dérangez [Ciel] Dim 13 Jan - 15:35

Ciel Aswart
Faites péter la Vodka je vous prie ♪
Noms : Aswart
Prénom : Ciel
Âge : Inconnu~
Taille : 1m87
Poids : 76 kg
Sexe Voulez-vous vérifier, peut être ?
Origine : Transylvanien
Clan : Partie réservé aux Administrateurs ♥
Loisir : Boire, écrire, boire et faire des commentaires sans intérêt

Epoque d'origine : XV° siècle
Centre d'intérêt : L'écriture, la lecture, la musique
Aime : La nuit, les imbéciles, la Vodka, être seul, son épée
Déteste : Le bruit, la chaleur, la journée, les serviettes qui grattent
S'il vous plait, c'est indécent


Que remarque t-on chez une personne la première fois ? La plupart des gens vous diront "Les yeux" Personne n'oserait être ou afficher une quelconque différence. Je répondrais moi-même à cette question, son miroir m'aide à le décrire. Ce qu'on remarquait chez Ciel, en premier lieu, dans son époque d'origine, c'était ses cheveux, blonds, arrivant jusqu'au bas de son dos. Forcément, en Transylvanie, cela choquait pas mal de monde, mais malgré ses agissements étranges quelques fois, cette particularité le discréditait. Il se promène exclusivement avec ses vêtements "normaux" -qui ne sont normaux qu'à ses yeux- où il rajoute une cape munie d'une capuche, histoire de passer un peu plus inaperçu. Capuche assez longue pour cacher ses yeux vairon, quelque chose pouvant l'enfoncer, avec les rumeurs qui courraient... Une iris d'un rouge profond et l'autre d'un bleu-vert assez étrange. Mais qu'est ce qui n'est pas étrange chez lui ? Sa peau blanche comme de la craie ? Sa fâcheuse manie de toujours vouloir être transparent quand on lui parle ? Il n'aime pas les regards... Ciel s'habille toujours de noir, question de principe mais aussi d'obligation. En fait, la seule chose qu'on pourrait qualifier de normale chez lui, c'est le fait qu'il soit constitué comme un être humain normal. Une épée qui le suit partout est bien rangée dans le fourreau noir à sa taille, étrange, n'est-ce pas ? Non en fait, il cherche, enfin, cherchait juste à protéger son Maître... Il n'essaie pas de se changer, ce serait inutile de faire un quelconque effort pour des personnes qui n'en feront jamais. Ciel parle doucement, sa voix est plus grave que la moyenne, il ne roule pas les r comme ses compatriotes et n'a aucun accent particulièrement marqué.

Plait-il ?


Comme vous le savez, en Transylvanie on parle le... Le .... ? Le roumain. Mais cela n'a aucune importance. Ciel est... Par où commencer. Il obéit, je pense que c'st un bon début. Le blond est dévoué à une personne, enfin, plus simplement, il est à son service. De ce fait, il se doit de sourire et de se taire quand cette personne demande quelque chose, il a l'habitude de cela et ne changera pas. Pas que ça le dérange grandement à vrai dire, il s'en fiche un peu, grâce à cela, il a un salaire, un logement... Le seul inconvénient est peut être les rumeurs courant sur son "Maître", mais ça, c'est autre chose. Cette autre chose ayant provoqué chez Ciel une envie profonde de passer inaperçu pour éviter diverses railleries, ragots et autres idioties. Il aime le calme et la solitude mais il est toujours devant son maître quelques secondes avant qu'il ne l'appelle, sorte de 6ème sens, enfin ici cela ne lui servirait pas, bien qu'il garde sûrement ce réflexe, qui sait. Le blond trouvera toujours une façon ludique et amusante de tuer quelqu'un, il a de la réserve et son idée première étant de rester un minimum opérationnel pour servir comme il se doit celui qui l'héberge, ne force jamais sur ses capacités. Doté d'un grand sens de la logique, il apprécie le jeu d'échecs... Ciel paraît souriant et avenant, en réalité il ne bougerait pas le petit doigt pour aider quelqu'un sans qu'on le supplie ou que son maître lui en donne l'ordre. Il n'a malgré tout pas un égoïsme assez imposant pour laisser la logique se faire corrompre mais son altruisme est... largement à revoir... C'est un sadique également, mais il ne le laisse paraître qu'en de rares occasions.

Ecrire ici, au moins 10 lignes

... Pardon ? Ah... En fait je...


Qui s'intéresse aux idioties des gamins ? Sincèrement ? Personne. La vie de Ciel n'est à peu près intéressante qu'à partir de sa quinzaine d'années, enfin, de ce qu'il en reste. Avant cet âge, il ne se souvient de rien du tout, après cet âge, une large période trouble et enfin des années normales. Il ne saurait dire sur combien de temps cette deuxième partie de sa vie s'étend, mais quelques souvenirs flous restent ancrés dans sa mémoire. Ses parents étant morts, il fut recueilli par un noble, un comte plus précisément, vers ses 7 ans, cette personne n'avait pas d'enfant à cette époque. C'est ce que son Maître lui a raconté. Lui, il n'en sait rien, il ne s'en souvient pas. Depuis qu'on l'avait recueilli, une gouvernante s'occupait de lui, enfin, elle lui lavait ses vêtements et le faisait manger, pour le reste, qu'il se débrouille ! Vers ses 11 ans, le Maître lui donna une épée qui était plus grande que lui à cette époque, c'est ce que ladite gouvernante lui avait raconté, il ne s'en souvenait pas, il était trop jeune. Depuis ce jour, ayant à présent les moyens de défendre celui en qui il était redevable, il prit du temps outre les études qu'on lui offrait pour s'entrainer, d'abord seul, ce n'était pas glorieux... Ses coups étaient hasardeux, il plantait la lame dans le sol parfois, l'épée était trop lourde pour ses maigres bras, la seule qualité qu'il avait était de ne jamais pouvoir se faire surprendre, il était toujours attentif à ce qui se passait autour de lui. Il partait le matin et revenait le soir, éreinté, sans rien avoir mangé et rattrapait ses cours la nuit. Le village d'où il venait était d'un cliché affligeant, mais bon, c'est aussi l'époque qui veut ça... Une espèce de manoir, une forêt, un village en contrebas.

D'ailleurs, c'est Ciel qui descendait pour les provisions et il en profitait pour écouter ce que disaient les gens. Souvent, en remontant, ça le faisait rire, mais pas cette fois. Les ragots ne l'intéressaient pas d'habitude, on parlait souvent de lui "Le pauvre gamin" et blablabla, mais cette fois, une rumeur étrange circulait, rumeur qu'il ne comprenait pas. Des morts plus ou moins inexpliquées sévissaient dans leur village et le comte qui se faisait si discret, ne sortait que le soir tombé, se faisait accuser de cela... Pourquoi, c'était débile... Et puis, en remontant l'allée du manoir, il entendit même des serviteurs, encore des ragots "Et le cuisinier m'a dit qu'il ne buvait que du vin rouge" C'est son préféré, un problème monsieur ? Le mal que le blondinet se donnait pour se taire le faisait légèrement trembler "Ah oui ? Moi j'ai vu qu'il ne sortait presque pas la journée" Il est malade, pour des servants vous êtes pitoyables... Il ne prit pas le temps d'écouter plus de choses et se mit à courir jusqu'aux cuisines, posant avec empressement les provisions et se précipita dans sa chambre. Il saisit son épée et descendit en prenant un escalier derrière une tenture menant à une cour éloignée du manoir, où des buches étaient entreposées. Au milieu de l'espèce de clairière, il dégaina, ses épaules se soulevaient rapidement, il ne prit pas le temps d'attacher les cheveux qui arrivaient à la base de sa nuque et trancha net une buchette, il n'en revenait pas, c'était le premier coup qu'il ne portait pas en vain... Encore tout étonné, il lâcha la poignée et s'assit par terre, sa rage évaporée le laissant tout vide. Il finit par sourire et s'étira lentement, heureux, il se laissa retomber dans l'herbe et s'endormit. Depuis ce temps il s'entraine, seul, cherchant à atteindre la perfection. Pour lui ça se résume simplement à précision, vitesse, force et discrétion -ah, j'ai dit "simplement" moi ?- Les années se succèdent, Ciel continue de s'entrainer, il apprend que son Maître a un fils d'à peu près son âge et cela vient troubler son quotidien quelques temps, tout est flou. Comment se fait-il qu'ils ne se soient jamais croisés...

Le dernier souvenir potentiellement exploitable en date est celui de ses 15 ans à peu près, ce qui est déjà assez vieux pour l'époque, il servait son Maitre depuis déjà quelques années, le fils de celui-ci était en âge d'apprendre et ce fut avec étonnement que le blond fut nommé d'office précepteur de cet enfant pas beaucoup plus jeune que lui. Le gamin, Lorán, chevelure corbeau et iris d'onyx, 14 ans, sadique et distant, Ciel n'avait que faire de lui, mais son Maître le lui demandait, alors il le faisait. Le blond enseignait ce qu'il savait, beaucoup de choses en soit, il aimait la lecture et dans les moments où il avait du temps libre, il le passait soit à s'entrainer, soit à rester cloitré dans la bibliothèque du manoir, mais ça c'était avant qu'ils se connaissent et le précepteur regrettait presque ce temps-là même si il faut avouer qu'un peu de compagnie ne lui déplaisait pas. Environ trois ans plus tard, le petit corbeau avait reçu l'enseignement de Ciel qui travaillait de plus en plus activement au service de son Maître, il avait fini par apprendre à se taire et faire bonne figure, souriant toujours avec entrain. Les rumeurs s'étaient amplifiées depuis qu'on avait retrouvé des cadavres, des ennemis de Maître, Ciel les tuait parce qu'on le lui avait demandé. Sa discrétion avait fait de lui un assassin, il s'en fichait.

Il fut regardé bizarrement par les autres domestiques, étant majordome du Maître, ayant une relation particulière avec lui... Mais surtout avec son fils, ils s'entrainaient ensemble sans que le corbeau sache ce que faisait le blond lorsqu'ils se quittaient. Ils parlaient peu, mais bien, Ciel apprit donc que l'autre l'observait depuis qu'il était arrivé, que les rumeurs étaient fausses, ce dont le blond se doutait et une autre chose qu'il garda secrète. Le blond fut piqué par la curiosité mais ne dit rien et rejoint le Maître qui lui donna une dague tout à fait commune puis lui dit de plutôt tuer avec ça. Le blond garda quand même son épée sur lui et s'exécuta sans une once de protestation. Le problème c'est que le corbeau était atteint d'une maladie extrêmement rare se caractérisant tout simplement par une envie de sang, humain ou non et par solidarité pour son ami, Ciel laissait Lorán le mordre, souvent jusqu'à l'évanouissement. Le majordome gérait à présent son statut d'intendant, la couverture de son ami et les meurtres que le père de ce dernier quémandait.

Un an seulement après la découverte de la maladie du fils de son Maître, Ciel l'oublia un peu et se concentra sur ses "missions", n'aimant pas trop servir de repas à quelqu'un sans rien avoir en retour. Le maniement de son épée se perfectionnait de jours en jours, sa maîtrise aussi, mais ses forces le quittaient peu à peu, pas assez de sommeil, il n'avait pas le temps de récupérer son sang, on lui demandait trop de choses en même temps. Il n'était plus vraiment le gamin insouciant qui riait en se moquant des villageois, d'ailleurs, il ne servait plus que son intérêt propre, il servait son Maître pour être logé et... Également rester auprès de Lorán dont il partageait le secret. Le soir où il fit cette comparaison, il posait la dague dans sa chambre et se rendait dans celle du corbeau. Dès qu'il ouvrit la porte il sourit légèrement en voyant le jeune homme assis sur le rebord de la fenêtre qui l'attendait impatiemment. En entendant le bruit, les yeux acier heurtèrent les bicolores et un rire général emplit la pièce, pendant quelques secondes, on aurait pu croire qu'il y avait autre chose sous cette amitié, mais... Mais en fait si. Le blond se retrouva vite par terre, dans les bras de son ami qui mordit son cou avec empressement, Ciel se rappela trop tard que cela faisait trois jours que Lorán n'avait rien mangé et sourit un peu en tombant dans un sommeil plus que réparateur.

Ecrire ici, au minimun 12 lignes

Pourquoi moi...
Et vous, donc, qui êtes vous ?
Votre pseudo: Ciel/Aki', ça dépend
Votre Age: S'pas obligé qu'je sache
Expérience RP: Bientôt 3 ans j'crois
Un avis sur le forum ? Izayaaaaaaaaaa /BLAM/ Le contexte est cool, les gens sont sympas
Comment tu nous a connu ? Le fou furieux qui vous dirige, bande de pions '-'
Un commentaire ? Bah, il est deux lignes plus haut, dans "Comment nous" Blablabla... Ah, si, dans le codage de la fiche, le copyright, y'a une faute, c'est "aussi appelé" et pas "aussi appeler" ah, et c'est "codée"
Parrain Mimi-chan '-'
Code du règlement: Validé par Ordre ☆

Fiche codée par Aetyhs, aussi appelé Lumière du jugement. Reproduction interdite en dehors de Né-Andarta



Dernière édition par Ciel Aswart le Lun 21 Jan - 14:58, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

.
MessageSujet: Re: Fermez-la mon cher, vous dérangez [Ciel] Dim 13 Jan - 17:29

Bienvenue hein ! :3

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Signature et avatar par Hurlement Sauvage ! Merci à lui !
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Lumière du Jugement dit : "Même les cafards savent dessiner !":
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ne-andarta.lebonforum.com
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: Fermez-la mon cher, vous dérangez [Ciel] Lun 21 Jan - 14:21

Up, enfin, enfiiiin T^T J'en ai un peu bavé, j'voulais être sûr que certaines choses concordaient, mais j'ai fini... hallelujah T.T
Revenir en haut Aller en bas

.
MessageSujet: Re: Fermez-la mon cher, vous dérangez [Ciel] Lun 21 Jan - 15:02

Bien ! ♪ Quelle fiche sympathique. Vraiment.

Tout me paraît bon, le code aussi, je te met donc d'office chez les Carreaux (je pense que Lumière sera du même avis).

... e-et c'est tout. Mangez du nougat.

_________________
#660000/#990000, you see ?

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Par Cauchemar Carnassier

More ? :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

.
MessageSujet: Re: Fermez-la mon cher, vous dérangez [Ciel] Aujourd'hui à 10:35

Revenir en haut Aller en bas

Fermez-la mon cher, vous dérangez [Ciel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Quand un être cher vous manque [Selena & Léonie]» Qu'écoutez-vous en ce moment ?» Que pensez vous de l'oeuvre en elle-même?» Reconnaissez-vous ces slogans publicitaires...» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: Personnages décédés-