21 pts30 pts25 pts41 pts28 pts


Rumeurs
• Il parait qu'Ordre Funeste déteste les instruments de musique car son frère Lumière jouait du piano très fort à l'heure de sa sieste quand il était petit.
• On raconte que lorsque vient la pleine Lune, on peut voir des Dryades dans la Forêt...
On murmure que LA SAINTE LAME NOM DE DIEU C'EST PAS RIEN est caché dans le Sanatorium... Et que celui qui prendra cette épée pourra commander au vent et vaincre les dieux... Info ou Intox ?
• Il se dit dans les couloirs du panthéon que Flore Ravageuse userait de rambourage pour améliorer ses formes.
Autres Rumeurs.
Notifications
• Pluie et nuage sont annoncé, avec des orages fréquents. Pensez à rester couvert et à l'abri de l'humidité qui favorise [b]les maladies.[/b]
• La forêt et la Ville sont affecté par la Pluie : la forêt est renforcée, les plantes semblent plus dangereuses et plus agressive.
• En ville, les monstres ont tendances à se montrer moins fréquemment à cause de la pluie.
• Le Monstre de Sable a disparu.
• Votre personnage peut être atteint de la fièvre Néandertalienne à cause de l'humidité. Cela peut être de votre volonté... ou de celle du staff. Son prochain rp devra être écrit dans un état fébrile, nauséeux. Votre personnage aura du mal à se concentrer et à communiquer avec autrui. Cette fièvre peut durer une semaine... Et peut entraîner la mort. La maladie croit en puissance les trois premiers jours, puis sa puissance diminue avec le temps.
Les Liens du Sang
Innokentiy
Fils de Evangeline
Sharon Chilton
Soeur de Sylver Gelidus
Merry Shark
Soeur de Seth Shark
L'Ingénieur
Meilleur Ami d'Atsuki Sengo et As de Trèfle.
Drusilla Giovanni
Ennemie d'Alexandro Derrechi
Maria Selimont
Amie de Sullivan Gordon et ancienne As de Trèfle.
Ruby Holsey
Soeur de Amber Holsey
Johanna Saddler
Mère de Leet Saddler
Mai Sun
Petite amie de Liang Tsao
Chad Stoneford
Demi-frère de Yuki Icesoul
Vladimir Dragomirov
Ex du chef des rebelles



 

Partagez|

[RP SOLO ZACH & SAM SATTLER] I hate everything about you [TERMINÉ] {Lieux: Quartier Ouest}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
.
MessageSujet: [RP SOLO ZACH & SAM SATTLER] I hate everything about you [TERMINÉ] {Lieux: Quartier Ouest} Dim 9 Juin - 15:49

Haine. Rage. Colère.
Aucun autre mot ne peut mieux décrire ce que tu ressens en ce moment que ceux-ci. C’est un sentiment noir, affreux, qui prend possession de ton cœur et ne le lâchera pas.
Il est là. Sur le Plateau. Lui. Samuel Sattler. Tu ne sais pas où, tu ne sais pas depuis quand. Mais tu le sais. Et tu veux sa peau.
MEURTRE.
Qu’il crève de ta main, c’est tout ce que tu veux. Tu lui donneras autant de coups de couteau que de cicatrices se trouvant sur ton corps, mais aussi dans ton esprit. La cause d’une folie que tu ne maitrises pas, et dont tu ignores jusqu’à l’existence même. Cependant, ton subconscient le sait, lui, que c’est de sa faute. Et c’est pour cela que tu veux l’éventrer, le torturer jusqu’à la mort, le brûler vif, lui couper chacune de ses extrémités une à une, lentement, bref, le tuer de toutes les manières possibles et imaginables.

Tu ne peux te retenir de pousser un long hurlement de rage, allant frapper violemment la vitrine d’une boutique avec ton poing. Le verre vole en éclats et ton poing commence à saigner, mais tu t’en fiches. Tu ne peux pas supporter l’idée d’être dans le même ‘univers’ que lui. Il était sensé être mort. Mais visiblement, lorsque tu as ‘vérifié’ son état, tu devais être trop en colère pour que ton jugement soit fiable. Tu serres le poing, enfonçant tes ongles dans les égratignures encore fraîches. Oui, tu t’en veux. Un peu. Pas autant qu’à lui, quand même.
Tu lèves la tête vers le ciel, comme tu l’avais fait devant le dieu tout à l’heure, et hurles à nouveau. Non, ce n’est pas discret, mais pour le moment, c’est bien le dernier de tes soucis. Lorsque tu rabaisses la tête, tu remarques enfin le magasin devant toi. Dans ta colère, tu n’avais même pas réfléchi à ce que tu étais en train de casser. La vision des vêtements de rechange se trouvant dans la boutique semble te redonner un minimum de lucidité, et tu prends un moment pour respirer profondément, dans le but de te calmer. Tout va bien. Tu vas simplement te diriger vers la base des Carreaux, prévenir ton roi, et tu iras lui faire la peau. Mais pour l’instant, concentre-toi sur la possibilité qui s’offre à tes yeux.

Tu enjambes la vitrine brisée et entres dans le magasin, jetant un coup d’œil tout autour de toi pour voir ce que tu pourrais bien mettre. Ici, un banal sweat noir à capuche que tu enfiles aussitôt, ne t’étant pas rendu compte de la fraîcheur ambiante. Là, un simple blouson à capuche de la même couleur et te semblant à peu près imperméable, que tu gardes à la main pour plus tard. Rien d’autre qui pourrait être intéressant.
Tu ressors alors. Cependant, ton poing t’élance, et trouble ton calme précaire. Tu respires à nouveau bruyamment, luttant contre la folie. Ne repars pas dans ta colère, cela ne t’apportera rien de bon. Contente-toi  de traverser ce quartier pour arriver à la périphérie de la ville, et donc à la base. Aaron saura quoi faire. Enfin, en espérant qu’il soit là-bas.
Pour t’occuper la main (blessée, mais tant pis), tu sors ton couteau de ta poche, dépliant la lame d’un coup sec du poignet, et tu recommences à avancer dans la zone commerciale, découvrant un peu plus les lieux à chaque pas. C’est ainsi que tu t’avances parmi les bâtiments en ruine, armé de ton fidèle couteau et te ta rage prête à refaire surface à la moindre émotion forte.


Dernière édition par Zacharias Sattler le Mer 28 Aoû - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: [RP SOLO ZACH & SAM SATTLER] I hate everything about you [TERMINÉ] {Lieux: Quartier Ouest} Mar 27 Aoû - 20:16

   Quelle idée de partir seul…

   Après une rencontre mouvementée avec un  rebelle plus ou moins taré (qui aura au moins eu le mérite de m'apprendre des choses sur le lieu où nous sommes) et une fille qui n'aurait visiblement pas dû se trouver là, j'ai décidé de m'isoler un moment. Pourquoi ? Parce que j'ai appris qu'il était là.
   Oui. Lui.
   Ça aurait pu être n'importe qui d'autre sur cette foutue planète, et il a fallu que ce soit lui. Je vais vraiment finir par croire que j'ai la poisse. Il paraît même qu'il est dans l'ancien clan du rebelle que j'ai rencontré tout à l'heure (et que j'aimerais d'ailleurs suivre dans sa rebéllion pour éviter d'avoir à me battre contre lui…). Mais je doute que partir en furie comme je viens de le faire m'attire ses faveurs pour qu'il puisse me mener à lui. M'enfin, je m'en soucierai plus tard.
   Parce que plus je marche, plus je me dis que ce n'est pas forcément une bonne idée de vouloir le voir. Il va sûrement tenter de me régler mon compte une deuxième fois… à moins que je ne réussisse à le convaincre que je ne lui veux aucun mal ? Ou peut-être même qu'on pourrait se réconcilier une bonne fois pour toutes ? …
   … c'est beau de rêver.
   Je vais commencer par essayer de me repérer. À force de ruminer mes idées noires en marchant, j'en ai oublié de regarder ou j'allais. Mais je sais que je n'ai à priori fait qu'avancer en ligne droite, alors il me suffit de retourner en arrière, n'est-ce pas ?
   Aussitôt pensé, aussitôt fait. Je tourne les talons et commence à revenir sur mes pas…
   … avant de remarquer l'enchevêtrement de petites rues étroites.
   Oookay. Ma ligne n'était peut-être pas si droite que ça, en fin de compte.
   Je prends des croisements, des détours et encore des détours au milieu des immeubles décrépis, et je finis par faire irruption dans une sorte de zone commerciale. LÀ, je suis vraiment paumé. Je ne reconnais rien et je ne sais même pas s'il faut que j'aille à gauche ou à droite.
   Le chemin de gauche ne va pas très loin et, au bout, je peux apercevoir une sorte d'atelier étrange qui ne m'a pas l'air très engageant. Aussi, je choisis celui de droite et continue ma route hasardeuse.
   Je n'ai pas encore marché très longtemps lorsque j'aperçois un magasin de vêtements dont la vitrine est brisée. Pas très surprenant dans ce monde, vous me direz, mais la façon dont elle est cassée ne me semble pas faite par l'usure du temps ou par une secousse quelconque, mais plutôt par quelque chose comme une pierre, une créature, ou une personne… je crois que je deviens parano.
   Chassant de désagréables idées de ma tête, je profite de l'occasion pour piquer un sobre t-shirt gris que j'enfile aussitôt sous mon gilet, puis je repars le plus silencieusement possible, hanté par la désagréable sensation de ne pas être seul dans cette rue.

   Un pas. Deux. Trois. Je fais en sorte de ne produire qu'un glissement discret en marchant, épiant autour de moi dans la crainte d'apercevoir une créature à un coin de rue ou dans une boutique fantôme. Un sentiment oppressant s'est emparé de moi et le fait de ne pas parvenir à en saisir la cause me stresse encore plus. Le sang bat à mes oreilles.
   Quinze pas. Seize pas. Je crois avoir entendu des bruits devant moi, et je redouble de prudence — si c'est humainement possible —, marchant presque en rasant les murs, tandis qu'une goutte de sueur coule sur mon front. Je ne comprends pas ce qui se passe… peut-être que je me fais du mauvais sang pour rien depuis le début ? Mais alors pourquoi cette angoisse… ?
   Vingt-sept. Vingt-huit. Une silhouette devant moi… un garçon de mon âge…
   Pas de stress. Ses cheveux sont rouges. Ses vêtements n'ont rien de familier à mes yeux. Mais son casque… son couteau… c'est une coïncidence. Forcément. Non ?
   Je suppose qu'il n'y a qu'un seul moyen de le savoir…

   

« H-Hé, toi ! … »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: [RP SOLO ZACH & SAM SATTLER] I hate everything about you [TERMINÉ] {Lieux: Quartier Ouest} Mer 28 Aoû - 14:06

   « H-Hé, toi ! … »

   Cette voix. Tu l'aurais reconnue entre mille…
   Tu t'arrêtes brusquement de marcher. L'information semble mettre un bon moment pour monter au cerveau. La rue est plongée dans le silence le plus total, ton cœur semble avoir arrêté de battre tandis que tes yeux s'écarquillent.
   Puis, soudainement, tu sembles comprendre. Il est là. Ton pouls s'accélère d'un coup, tes yeux se plissent, une expression dure apparaît sur ton visage crispé. Puis tu tournes la tête vers lui.
   Et tu souris. Sadique. Dément. Il est là, déjà ? Il ne t'a même pas laissé le temps de prévenir ton chef ? Alors c'est qu'il doit mourir tout de suite, n'est-ce pas ? L'occasion est trop belle…

   « Toiii… je voulais te voir… ~ »

   T
out ce qui transparaît dans ta voix est la démence. Le désir de vengeance. L'envie de tuer. Pour de bon, cette fois. C'est le moment. Tu t'es complètement tourné vers lui.

   « Une correction ne t'a pas suffi ? Tu en veux une deuxième ? C'est pour ça que tu es là ? Évidemment. Il n'y a pas d'autre raison. Hein ? Haha… »

   L
es mots sortent d'eux-mêmes de ta bouche, tu ne les contrôles plus. Tout comme le rire spasmique et presque malade qui te prend soudain tandis que ta prise se resserre sur ton arme. Il te faut un moment avant que tu ne puisses reprendre le contrôle de ton corps et lancer un regard victorieux à ton frère. Un regard qui signifie : « As-tu une dernière volonté ? Oui ? Eh bien c'est dommage, je suis trop pressé de te tuer pour que tu puisses la formuler… ».
   Et tu te jettes sur lui.
   Il n'a pas le temps de réagir ; tu l'as déjà plaqué au sol, sur le dos, et lui empoignes les cheveux d'une main afin de lui relever brutalement la tête. Mais c'est un peu trop rapide à ton goût… et en plus, il se laisse faire. Même pas drôle.
   Ton couteau passe sur sa gorge, laissant une entaille fine sur toute la longueur, puis descend jusqu'aux avant-bras afin d'y graver quelque chose.

« Tot und begraben »

   « Mort et enterré. Voilà qui te définit plutôt bien, n'est-ce pas ? Du moins ce sera le cas dans quelques secondes. Et cette fois… »

   L
'arme est repassée sous sa gorge.

   « … tu n'auras aucune chance de survie, et tu ne peux plus m'arrêter… maintenant, j'ai VRAIMENT le dessus sur toi… quelle sensation délicieuse… »

   A
ppuyant légèrement dans l'entaille fraîchemet faite par ton couteau, tu te penches à son oreille pour lui susurrer :

   « Des dernières paroles ? ~ »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: [RP SOLO ZACH & SAM SATTLER] I hate everything about you [TERMINÉ] {Lieux: Quartier Ouest} Mer 28 Aoû - 14:58

   Il a tourné la tête vers moi. Et j'ai vu.
   J'ai vu ce que j'avais fait.
   Son regard est bestial, comme s'il n'attendait qu'une chose : me sauter dessus et m'achever. Ce qu'il doit exactement vouloir, en fait. Il ne semble pas être capable de raisonner. Comme s'il était uniquement guidé par sa folie. La folie que j'ai créée en lui…
   Qu'ai-je donc fait ?

   « Toiii… je voulais te voir… ~ »

   Un monstre. Je suis un monstre. Ce qu'il lui arrive, c'est ma faute. Il suffit de le regarder pour le savoir : tous ses sens paraissent dirigés vers moi, l'unique objet de son attention, son tortionnaire. Son inconscient le sait, c'est de ma faute, et il veut me le faire payer. Il veut tuer. Il veut du sang. Il veut sa vengeance…
   Alors je vais mourir… ?

       « Une correction ne t'a pas suffi ? Tu en veux une deuxième ? C'est pour ça que tu es là ? Évidemment. Il n'y a pas d'autre raison. Hein ? Haha… »

   Il ne sait pas ce qu'il dit. C'est son inconscient qui le dirige, et rien d'autre. Il ne sait peut-être même pas ce qu'il est en train de faire, mais il ne le regrettera pas. Il l'a tellement attendu. Je vais mourir. Je vais mourir…
   La peur me prend au ventre, la vraie peur, celle qui s'écoule dans vos entrailles comme un poison, tandis qu'il rit, dément, secoué au point qu'il paraît être pris de spasmes. Mon instinct de survie reprend le dessus. Mais je ne dois pas l'en empêcher. Je ne peux pas. S'il ne le fait pas, il me traquera jusqu'à avoir ma peau… il ne pourra pas guérir de sa folie tant que je reste en vie.
   Et c'est sur cette pensée que je le laisse me plaquer contre le sol dur de la rue, faisant s'entrechoquer mes dents. Je ferme les yeux en sentant la lame de ce qui était auparavant mon propre couteau passer sur ma gorge, attendant la mort… mais il ne fait que s'amuser avec moi. Il n'en a pas encore terminé. C'est mon avant-bras qui prend, pour l'instant. En me concentrant, j'arrive à deviner ce qu'il m'inscrit dans la peau…

   « Mort et enterré. Voilà qui te définit plutôt bien, n'est-ce pas ? Du moins ce sera le cas dans quelques secondes. Et cette fois…

   Je le laisse faire. Je n'ai pas la volonté de lutter, de toute manière. Tout est de ma faute.

   « … tu n'auras aucune chance de survie, et tu ne peux plus m'arrêter… maintenant, j'ai VRAIMENT le dessus sur toi… quelle sensation délicieuse… »

   Une larme roule sur ma joue. C'est con. Je ne devrais pas pleurer, c'est moi le fautif. Mais l'entendre comme ça, c'est si douloureux. Qu'il m'achève au plus vite…

   « Des dernières paroles ? ~ »

   Les mots me viennent d'eux-mêmes.


   « Je suis désolé. Tout est ma faute. Je mérite de mourir. J'espère qu'un jour tu me pardonneras. Je t'aime, Zach'… »

   Mais à peine ai-je terminé que ma conscience m'échappe brusquement lorsque je sens la lame me trancher la gorge…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: [RP SOLO ZACH & SAM SATTLER] I hate everything about you [TERMINÉ] {Lieux: Quartier Ouest} Mer 28 Aoû - 20:14

   « Je suis désolé. Tout est ma faute. Je mérite de mourir. J'espère qu'un jour tu me pardonneras. Je t'aime, Zach'… »

   N'ayant de toute façon pas l'intention d'écouter ce qu'il a à dire, dans un frisson de délice malsain, tu dégages brusquement ton bras de gauche à droite, victorieux. Le mouvement de la fin. De SA fin…
   C'était la pire erreur que tu puisses faire. Mais tu ne t'en rends compte que lorsque le sens de ses paroles monte enfin à ton cerveau.
   Il t'aime. Il est désolé. Et surtout, il est sincère.
   Mais ton esprit refuse de l'intégrer tout de suite, cette idée étant trop contraire à ce que tu avais pu penser jusque là. Ce n'est que lorsque tu vois sa gorge ouverte, l'écoulement de sang beaucoup trop important, son corps convulsant en-dessous de toi puis retombant inerte au sol, une mare de sang autour de la tête et du torse, que la réalité te claque au visage comme un coup de fouet.
   Le corps de ton frère, ainsi vidé de son sang, est ton œuvre. Résultat de la folie qu'il a lui-même créée en toi. Mais ce n'était pas intentionnel. Il ne le faisait pas exprès. Il t'aimait…

   Le poids de la prise de conscience, de la culpabilité, et de la soudaine réalisation de tes réels sentiments envers lui prennent ensemble ton cœur pour lui infliger une douleur indescriptible qui te fait hurler à t'en arracher la gorge. Les larmes jaillissent de tes yeux sans que tu parviennes à les contrôler, mais tu ne cherches pas à les arrêter. Tu ne sais même plus où tu te trouves, ni quel est ton nom ou ton but ici. Tout ce que tu sais, c'est qu'à ce moment précis, ton frère n'est plus, et que c'est de ta faute. Toute trace de folie a disparu, laissant un enfant à l'âme piétinée, mutilée, détruite. Et jamais tu ne t'es senti aussi seul qu'à cet instant. La seule personne qui éprouvait de l'amour pour toi, tu l'as tuée. Tuée. Ce mot résonne dans ta tête tandis que tu pleures toutes les larmes de ton corps, t'agrippant au corps inerte et exsangue.

   Tu pleures pendant longtemps. Une heure, peut-être deux, ou trois. Tu ne le sais pas. Tu as perdu la notion du temps. Le monde n'existe plus autour de toi, tu as tellement mal. Mais il faut se lever. Affronter. Ou presque.
   Tu soulèves délicatement le corps dans tes bras, le portant comme s'il était aussi précieux et fragile que du cristal, avant de le reposer le plus doucement possible contre la vitrine d'un magasin. Un dernier regard de tes yeux gonflés, et tu lui fermes lentement les siens du bout du doigt. Il a l'air plus paisible maintenant, même ave son t-shirt totalement imprégné de sang et la plaie béante à sa gorge.

   Puis tu t'assois à côté de lui, levant le couteau à la hauteur de ta propre carotide.
   Tant d'erreurs ne peuvent être rachetées que par une seule solution. Un simple mouvement du bras qui fut plus facile que prévu, la main tenant le couteau va ensuite se poser sur ta cuisse.


   Quelques spasmes, un gargouillis de sang, et la tête de Zacharias Sattler retombe sur l'épaule de son frère.


——— END ———
Revenir en haut Aller en bas

.
MessageSujet: Re: [RP SOLO ZACH & SAM SATTLER] I hate everything about you [TERMINÉ] {Lieux: Quartier Ouest} Mar 29 Oct - 9:14


_________________

Signature et avatar par Hurlement Sauvage ! Merci à lui !
Pour savoir dans quels autres Univers je me promène...

Lumière du Jugement dit : "Même les cafards savent dessiner !":
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ne-andarta.lebonforum.com
Contenu sponsorisé

.
MessageSujet: Re: [RP SOLO ZACH & SAM SATTLER] I hate everything about you [TERMINÉ] {Lieux: Quartier Ouest} Aujourd'hui à 10:30

Revenir en haut Aller en bas

[RP SOLO ZACH & SAM SATTLER] I hate everything about you [TERMINÉ] {Lieux: Quartier Ouest}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Love me now or hate me forever!» Zach parisé on the trading block???» présentation Bob Solo [Validée]» Un petit passage vers la jolie mer bleu[Solo]» Zach Parise les rumeurs continuent
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: RPs Terminés-