21 pts30 pts25 pts41 pts28 pts


Rumeurs
• Il parait qu'Ordre Funeste déteste les instruments de musique car son frère Lumière jouait du piano très fort à l'heure de sa sieste quand il était petit.
• On raconte que lorsque vient la pleine Lune, on peut voir des Dryades dans la Forêt...
On murmure que LA SAINTE LAME NOM DE DIEU C'EST PAS RIEN est caché dans le Sanatorium... Et que celui qui prendra cette épée pourra commander au vent et vaincre les dieux... Info ou Intox ?
• Il se dit dans les couloirs du panthéon que Flore Ravageuse userait de rambourage pour améliorer ses formes.
Autres Rumeurs.
Notifications
• Pluie et nuage sont annoncé, avec des orages fréquents. Pensez à rester couvert et à l'abri de l'humidité qui favorise [b]les maladies.[/b]
• La forêt et la Ville sont affecté par la Pluie : la forêt est renforcée, les plantes semblent plus dangereuses et plus agressive.
• En ville, les monstres ont tendances à se montrer moins fréquemment à cause de la pluie.
• Le Monstre de Sable a disparu.
• Votre personnage peut être atteint de la fièvre Néandertalienne à cause de l'humidité. Cela peut être de votre volonté... ou de celle du staff. Son prochain rp devra être écrit dans un état fébrile, nauséeux. Votre personnage aura du mal à se concentrer et à communiquer avec autrui. Cette fièvre peut durer une semaine... Et peut entraîner la mort. La maladie croit en puissance les trois premiers jours, puis sa puissance diminue avec le temps.
Les Liens du Sang
Innokentiy
Fils de Evangeline
Sharon Chilton
Soeur de Sylver Gelidus
Merry Shark
Soeur de Seth Shark
L'Ingénieur
Meilleur Ami d'Atsuki Sengo et As de Trèfle.
Drusilla Giovanni
Ennemie d'Alexandro Derrechi
Maria Selimont
Amie de Sullivan Gordon et ancienne As de Trèfle.
Ruby Holsey
Soeur de Amber Holsey
Johanna Saddler
Mère de Leet Saddler
Mai Sun
Petite amie de Liang Tsao
Chad Stoneford
Demi-frère de Yuki Icesoul
Vladimir Dragomirov
Ex du chef des rebelles



 

Partagez|

Liang Tsao, vif comme la lumière et triste comme les ténèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

.
MessageSujet: Liang Tsao, vif comme la lumière et triste comme les ténèbres Jeu 8 Aoû - 23:14

Liang Tsao
En bref et en gros
Noms: Tsao
Prénom: Liang
Age: 27 ans
Taille: 1m85
Poids: Inconnu
Sexe Masculin
Origine: Chine
Clan: Partie réservé aux Administrateurs ♥
Loisir: La vie militaire ne permet que très peu de loisir autre que lire, jouer au casse-tête chinois et s’entraîner au combat.

Époque d'origine: Années 700 avant J.-C.
Centre d'intérêt: L’entraînement à l’arbalète, la littérature et l’art.
Aime: Les gens ayant une très grande volonté et les fortes têtes. Ceux-là uniquement ont le potentiel pour survivre.
Deteste: Tout ce qui peut être jugé inutile ou néfaste, les gens dépressifs ou qui ne savent pas quoi faire de leur vie… en d’autres mots, les gens ‘’mous.’’
Allez, le physique !


Liang est quelqu’un de très imposant car robuste et très musclé. Il porte fièrement la moustache et une petite barbichette et son visage légèrement bronzé est surmonté d’un lourd casque de guerre semblable à un tricorne, si ce n’est que la plume qui le surmonte est bien plus longue. L’armure qu’il porte en tout temps est parfaitement réglementaire du point de vue militaire chinois, avec son plastron et ses larges épaulettes, mais il a choisi de cacher les défauts les plus importants de son armure, qui n’est retenue que par quelques rubans solides, avec de riches draperies d’un bleu royal, cadeaux de l’empereur de Wu. Son arme favorite est l’arbalète répétitive, une arme de jet pouvant tirer bien plus vite qu’une arbalète normale sans temps de recharge, mais il était normal de le voir défiler sur le champ de bataille avec une épée, une lance ou même une hache.

Allez, le mental !


L’homme qu’est Liang Tsao semble cruel et sans pitié à l’extérieur, ou tout au moins froid, calculateur et sévère, mais il cache en lui plusieurs sentiments qu’il ne veut pas montrer, par simple orgueil. Bien évidemment, il est loin d’être doux et pacifique, il reste un soldat ayant déjà tué, mais il cache en lui une grande sagesse et un désir profond de protéger les innocents et de ramener un peu de bon sens dan la tête des autres. Sur le plateau, c’est le stéréotype même du garde du corps loyal, stoïque et peu bavard.

Liang juge les gens par leur force, mais l’entraînement dans l’armée de Wu lui a fait comprendre qu’il y a plus que la force physique. Il se base donc vraiment sur la force de la volonté, sur la foi qu’ont les gens en leurs convictions. Sur le plateau, il n’est donc pas très dangereux seul car il ne cherchera pas querelle avec quelqu’un qui répond à ces critères, il l’aidera même si nécessaire. Il n’est pas un mentor, si la personne ne sait pas quoi faire de sa vie ou n’en fait juste… rien, Liang pourrait perdre patience très rapidement. Si un supérieur de son clan lui donne un ordre opposé à ses croyances, comme tuer un autre joueur… eh bien, les ordres sont les ordres.

Allez, l'histoire !

(Note : Il est possibles qu’il y ait quelques petites incohérences niveau historique, dont le lien entre Sun Tzu et Mai, mais elles sont surtout là pour embellir l’histoire.)


Liang est né dans un petit village faisant partie du royaume de Chu, où il passa une enfance normale, avec une mère attachante et un père qui souhaitait le voir partir à la guerre le plus vite possible. Ses prières furent exaucées, car Liang fut choisi à l’âge de 6 ans, avec plusieurs autres garçons, pour devenir un soldat de l’empereur. Il fut donc emmené loin de son village et de sa famille pour subir un entraînement strict, dur à l’extrême et par moment, dangereux. Plusieurs garçons plus faibles moururent, laissant dans la mémoire du jeune Liang plusieurs rêves macabres sur de jeunes chinois pourrissant vivant au soleil, incapable de se relever.
 
Il apprit bien plus tard qu’il avait été entraîné pour faire partie d’une sorte de commando d’élite, avec des guerriers durs comme la pierre qui ne connaissent pas la peur, la fatigue ou même la faim. Bien qu’aussi fort et musclé que le reste de ses compagnons, le souvenir des pauvres victimes de l’entraînement trop dur continuait de le hanter, lui laissant une once de pitié et de compassion que les autres soldats n’avaient pas. Très peu, mais assez pour être remarqué et se faire traiter de faible et de lopette par ses pairs et Liang du subir leur tracas jusqu’à l’âge de 18 ans, où il se vit confié la protection d’un officier à l’écart des combats pendant que le reste du groupe partait au front.
 
Dès qu’il le vit, il détesta tout de suite son nouveau maître, qui se moquait de lui et qui, bien qu’étant un très mauvais général, prenait le temps de piller les champs de bataille et de ramener des innocents avec lui pour les torturer et les tuer. Liang ne participait jamais à ces « activités » mais il était tenu de le regarder, comme le reste de l’unité, mais aux côtés de son maître au cas où le prisonnier aurait un regain d’énergie et tentait de se défendre… on lui avait toujours dit que la désobéissance engendrait un pire châtiment que la mort et que les supérieurs méritaient le plus grand respect, mais il renia toutes ces convictions quand il rencontra Mai…

 

Spoiler:
 

 

 
Mai était une jeune fille du Royaume de Wu qui avait été enlevée pendant un raid. Par pitié pour une fille aussi innocente et jeune et surtout, par amour (ce qui allait se clarifier plus tard,) Liang la soigna et la cacha dans la forêt jusqu’à son rétablissement. Sun Mai, de son vrai nom, voulait rentrer chez elle et incapable de vivre plus longtemps sous le joug de son maître, Liang décida de partir avec elle. Elle avait 16 ans, il en avait 19. Il n’avait toléré son maître que pendant un an. Il vola des provisions, des armes et des vêtements, puis emmena Mai avec lui pour lui redonner son ancienne vie et offrir ses services ailleurs. Et cet ailleurs, ce serait Wu.
 
Bien évidemment, le Maître Wong s’aperçut de la disparition de plusieurs de ses biens et de la fuite de son garde du corps. Furieux, il ordonna à toute son unité de le retrouver. Impossible que tout ce que Liang avait pris ne serve qu’à lui, il n’était pas seul. La fille était encore en vie, il allait le trahir pour une ennemie! Inacceptable. Il se rendrait lui-même à Wu pour les tuer, tout les deux.


Le voyage des deux amoureux fut grandement compromis quand Mai tomba malade. Le soldat tenta tant bien que mal de la soigner, mais il ne possédait pas les connaissances nécessaires. La progression était lente, mais ils étaient presque arrivés à destination, encore quelques jours et ils y arriveraient…
 

 

Spoiler:
 

 

 
Le Maître Wong les retrouva et nos deux amis passèrent à un cheveu de mourir, mais une unité de soldats de Wu repéra la scène de loin et chassèrent ceux qu’ils prirent pour des éclaireurs ennemis. En reconnaissant Mai, ils emmenèrent les deux amoureux au palais du Prince Guang, où ils furent soignés. Enfin, presque. Mai succomba à ses blessures et mourut au bout de son sang.
 
Liang prit très mal la nouvelle, mais n’eut pas le temps de faire son deuil car celui qui lui annonça s’avérait être un très illustre visiteur. Un général de l’armée vint le voir pendant qu’on soignait ses blessures avec une nouvelle armure, une nouvelle épée et surprise, une arbalète répétitive. Après avoir laissé Liang hurler sa rage et sa peine, l’inconnu se présenta et proposa au soldat de travailler pour lui.
 
-Je suis Sun Tzu. J’ai adopté Mai quand elle était bébé et je l’ai aimé comme ma fille. Tu as risqué ta vie pour elle, tu es maintenant un fils pour moi.
 
Après beaucoup d’hésitation, le soldat accepta de rejoindre l’unité de celui qui allait devenir un des plus grands généraux de l’Histoire. Étant incapable de le juger sur sa capacité à apprendre avec une épée, Sun Tzu décida de lui enseigner le maniement de l’arbalète. Il ne fut pas déçu. De fils, Liang passa bien vite à frère pour le général et ils devinrent les deux guerriers les plus habiles de l’État de Wu. Pourtant, le plus jeune des deux n’était plus le même, depuis la mort de son amie. Rien ne l’égayait et seul Sun Tzu pouvait lui soutirer une conversation. Huit ans passèrent et l’histoire semblait être oubliée, jusqu’au jour où l’État de Chu leur déclara la guerre.
 
Sun Tzu emmena Liang avec lui pour élaborer la meilleure stratégie. Le Prince Guang avait déjà décidé la majorité du déroulement, mais il y avait encore quelques petites choses à régler…
 
-Nos espions ont rapporté qu’une unité ennemie allait attaquer par derrière. Et cette unité… c’est Wong qui l’a dirige.
 
Le véritable meurtrier de Mai. Le général l’avertit que ce n’était pas à eux de s’en occuper, mais Liang ne voulait rien n’entendre. La terrible menace sortit alors : s’il ne pouvait pas tenir en place, il ne partirait pas au front. Leur mission n’était pas de les éliminer et si Liang perdait le contrôle, il pourrait facilement en mourir, tué par l’ennemi. Le guerrier sembla accepter de rester calme, car Sun Tzu n’en reparla plus.
 
Et bien évidemment, Liang n’écouta pas.
 
La bataille éclata. Wu avait le dessus, les troupes s’en sortaient bien. Liang se battaient avec les autres, jusqu’à ce que Sun Tzu relâche son attention quelque seconde. Le soldat ne demandait rien de plus pour prendre la poudre d’escampette vers l’arrière-garde.
Leur unité avait été massacrée. Wong avançait rapidement et il était le seul à pouvoir l’arrêter. Arbalète à la main, il les tua tous, ou presque. Quelques uns survécurent, dont Wong, qui allait payer cher son crime. Liang engagea le duel et finalement, l’ancien maître le reconnut.
-Toi…
 
Soudain, le reste de l’armée arriva. Chu se repliait et Liang se trouvait maintenant seul dans la mêlée, à être bousculé et frappé tout en tentant de ne pas perdre sa victime des yeux. Il repéra Wong, le visa de son arbalète, vint pour presser sur la gâchette…
 
Et c’est à ce moment que les Dieux choisirent de l’emmener à Né-Andarta.
EN IRL ♥!
Et vous, donc, qui êtes vous ?
Votre pseudo: Rage
Votre Age: 16 ans
Expérience RP: Presque 4 ans
Un avis sur le forum ? J’aime bien! ^^
Comment tu nous a connu ? Le top site
Un commentaire ? Lama
ParrainNaaaan
Code du règlement: DC, alors tu y échappes pour cette fois.

Fiche codé par Aetyhs, aussi appeler Lumière du jugement. Reproduction interdite en dehors de Né-Andarta

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lachancec.com

.
MessageSujet: Re: Liang Tsao, vif comme la lumière et triste comme les ténèbres Jeu 8 Aoû - 23:39

DC sympathique. ~

Je trouve l'ensemble bien géré, franchement, j'aime beaucoup. Le règlement est à nouveau signé et je t'épargne le code. J'attends, comme il le faut, l'avis d'un second admin (Lulu, en l'occurrence) mais honnêtement, je ne pense pas qu'il y ait de problèmes.
Tu peux d'ores et déjà me passe l'origine de ton avatar pas MP. ♪

─EDIT─
J'oubliais ! ( ... l'heure, hein.)
Ton personnage a de fortes chances d'atterrir chez les Piques (après quoi le groupe sera sûrement fermé).
'alà.

_________________
#660000/#990000, you see ?


Par Cauchemar Carnassier

More ? :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

.
MessageSujet: Re: Liang Tsao, vif comme la lumière et triste comme les ténèbres Ven 9 Aoû - 8:05

Va pour les piques, félicitations pour ta nomination et bon jeu ! ^^

_________________

Signature et avatar par Hurlement Sauvage ! Merci à lui !
Pour savoir dans quels autres Univers je me promène...

Lumière du Jugement dit : "Même les cafards savent dessiner !":
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ne-andarta.lebonforum.com
Contenu sponsorisé

.
MessageSujet: Re: Liang Tsao, vif comme la lumière et triste comme les ténèbres Aujourd'hui à 2:08

Revenir en haut Aller en bas

Liang Tsao, vif comme la lumière et triste comme les ténèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Le café doit être noir comme l'enfer, fort comme la mort et doux comme l'amour. [Tous]» Il faut être léger comme l'oiseau, et non comme la plume» Dieu a dit "Que la lumière soit!" Et la lumière fut. Mais comme je ne suis pas Dieu, il fait toujours noir dans ma chambre» Comme un poisson dans un bocal... [pv Aulne]» Le rêve est impalpable, impossible, comme la lumière. le 26 janvier, à trois heures.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: Fiches Validées :: Piques-