21 pts30 pts25 pts41 pts28 pts


Rumeurs
• Il parait qu'Ordre Funeste déteste les instruments de musique car son frère Lumière jouait du piano très fort à l'heure de sa sieste quand il était petit.
• On raconte que lorsque vient la pleine Lune, on peut voir des Dryades dans la Forêt...
On murmure que LA SAINTE LAME NOM DE DIEU C'EST PAS RIEN est caché dans le Sanatorium... Et que celui qui prendra cette épée pourra commander au vent et vaincre les dieux... Info ou Intox ?
• Il se dit dans les couloirs du panthéon que Flore Ravageuse userait de rambourage pour améliorer ses formes.
Autres Rumeurs.
Notifications
• Pluie et nuage sont annoncé, avec des orages fréquents. Pensez à rester couvert et à l'abri de l'humidité qui favorise [b]les maladies.[/b]
• La forêt et la Ville sont affecté par la Pluie : la forêt est renforcée, les plantes semblent plus dangereuses et plus agressive.
• En ville, les monstres ont tendances à se montrer moins fréquemment à cause de la pluie.
• Le Monstre de Sable a disparu.
• Votre personnage peut être atteint de la fièvre Néandertalienne à cause de l'humidité. Cela peut être de votre volonté... ou de celle du staff. Son prochain rp devra être écrit dans un état fébrile, nauséeux. Votre personnage aura du mal à se concentrer et à communiquer avec autrui. Cette fièvre peut durer une semaine... Et peut entraîner la mort. La maladie croit en puissance les trois premiers jours, puis sa puissance diminue avec le temps.
Les Liens du Sang
Innokentiy
Fils de Evangeline
Sharon Chilton
Soeur de Sylver Gelidus
Merry Shark
Soeur de Seth Shark
L'Ingénieur
Meilleur Ami d'Atsuki Sengo et As de Trèfle.
Drusilla Giovanni
Ennemie d'Alexandro Derrechi
Maria Selimont
Amie de Sullivan Gordon et ancienne As de Trèfle.
Ruby Holsey
Soeur de Amber Holsey
Johanna Saddler
Mère de Leet Saddler
Mai Sun
Petite amie de Liang Tsao
Chad Stoneford
Demi-frère de Yuki Icesoul
Vladimir Dragomirov
Ex du chef des rebelles



 

Partagez|

The green King and the blue Pawn. [PV Atsuki/Sullivan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
.
MessageSujet: The green King and the blue Pawn. [PV Atsuki/Sullivan] Sam 9 Nov - 17:10

La façon dont ce monde avait été construit... Sullivan la trouvait de plus en plus ironique, et, par extension, sadique. Une mer pour donner l'espoir qu'il  y avait quelque chose de l'autre côté, des routes, et des transports offrant l'illusion qu'il y avait quelque part où aller. Et maintenant, au loin, le Pique apercevait une grande roue.  Des loisirs, pour conserver l'image d'un lieu de vie normal? Peut-être que certains croyaient que l'endroit pouvait devenir vivable un jour? L'enquêteur trouverait de telles pensées naïves, s'il croisait quelqu'un de cet avis. Il ne devait pas y en avoir beaucoup... La plupart devaient, du moins l'espérait-il, simplement désirer retourner chez eux. Peut-être que ceux choisis pour appartenir au clan Pique appartenaient à cette catégorie?

Non, c'était un peu idiot comme théorie. Il ne serait pas volontairement venu, s'il voulait retourner chez lui. Les Trèfles, dont Maria faisait partie, devaient sans doute mieux correspondre à un tel profil. Il faudrait d'ailleurs, tôt ou tard, chercher à entrer en contact avec eux. S'ils étaient comme son amie, il aurait sans doute plus de facilités à trouver des alliés, en théorie. Et son instinct lui disait qu'il aurait sa réponse bien assez vite... Certes, l'instinct est une variable peu fondée, mais à combattre des fantômes l'on apprend à s'y fier, généralement...

C'est donc ainsi qu'il se dirigea par curiosité vers cette attraction dont on parlait plus haut. Cela l'intriguait quand même un peu... Et l'inquiétait, car ça ressemblait pas mal à un lieu parfait pour un film d'horreur. Vous savez, le genre qui utilise des choses enfantines, souvent plutôt contrastées par le gros truc de chair putréfiée tout moche à côté, très souvent carnivore, et équipé d'un/une [insérez une arme tranchante utilisée dans la chasse ou la boucherie ici]... Bon, ok, il n'en avait pas croisé ici, mais ça ne l'empêcha pas de garder son révolver en main, cachée sous son manteau. Juste par précaution.
Revenir en haut Aller en bas

.
MessageSujet: Re: The green King and the blue Pawn. [PV Atsuki/Sullivan] Sam 9 Nov - 23:38

Lorsqu'Atsuki s'était levé ce jour-là, il avait commencer par inspecter d'un oeil fatigué les environs de sa chambre. Puis il avait enfilé ses vêtements, qui se trouvait être d'une couleur sombre et peu sale à cause du sol en terre battue sur lequels ils avaient fini la veille au soir.

Le NEET était pied nu, au contact de ce sol de part la plante des pieds, et sourit en sentant la chaleur se répendre sous eux. Depuis qu'il avait compris la nature de ses pouvoirs en affrontant d'abord Remy, puis ensuite en tuant par accident Ruby, le NEET s'était efforcé de les maitriser du mieux qu'il pouvait, et avait compris certaines choses. Ses pouvoirs se déclenchait plus facilement quand il avait un peu de terre sur lui, ou si il avait carrément de la peau en contact avec le sol... D'où ses pieds nus, un peu sale, qui lui servait de relai à pouvoir.

Le geek était étrangement calme aujourd'hui. Tout en attachant ses cheveux en une queue de cheval, le geek réfléchissait en restant impassible. Sa principale préocupation était la surêté des membres de son clan. Une dizaine de pauvre malheureux qu'il avait recueilli dans cette base étrange et avec qui il formait une étrange communauté... Une communauté où lui-même avait sa place. Il n'y aurait jamais cru si on le lui avait dit dans le monde réel...

Son pantlon noir et son col roulé tout aussi sombre enfilé, le roi de Trèfle se dirigea vers un morceau de miroir qui trainait dans sa piaule et prit un bout de verre pour se raser sommairement. Il se coupa un peu mais fini par parvenir à se débarasser de sa barbe de trois jours. Le geek essuya avec un tissu le sang qui coulait de la plaie, puis fit une petite pause en attendant que le sang s'arrête. Enfin, pour terminer son rituel matinal de réveil, il mit ses lunettes et étira un peu ses muscles. Depuis ses quatres mois de détention sur le Plateau de Jeu, le geek avait un peu pris du muscle sans toutefois se dénaturer complètement : il restait un NEET au fond de son petit proce... Coeur. Une fois les lunettes enfilés correctement, il se dirigea vers l'échelle et fit jaillir un mur de terre en guise de porte pour boucher l'accès à sa chambre. Et il sortit au niveau du premier sous-sol.

Le roi sourit aux deux êtres fatigués qui surveillait l'écran de Great Sister. Great Sister, c'était le nom de code du système de caméra qui surveillait le parc d'attraction, en référence à un livre d'un prestigieux auteur anglais. Le Roi tappa sur l'épaule de ses pairs et leurs fit signe d'aller dormir. Puis, il prit lui-même le relai de ses deux amis devant les multiples écrans. Son clavier tout cassé gisait dans un coin, car cela faisait un petit moment que le roi ne l'avait pas brandi. À la place, il saisit celui d'un des deux ordinateurs et se mit à travailler son programme de surveillance et d'alarmes pour la base du clan.

Un certain temps s'écoula, sans doute quatre heures, avant que le NEET lache son clavier en soupira et s'étire. Il était en droit de s'accorder une petite pause... De plus, il devait aller superviser les travaux de démontages des rails de montagnes russes tout à l'heure... Il pouvait aller manger un morceau et se balader un petit peu avant de s'y rendre. Atsuki se dirigea vers la responsable des cuisines et lui demanda poliment et sans trop bégailler un sandwich avant de repartir avec, et de se mettre à déambuler dans le parc en mangeant.

Un petit brun de marche plus tard, le Roi apperçut un homme avec un manteau élimé qui se dirigeait vers la Grande Rouen Il avait croisé par hasard un ennemi et ne le savait pas encore. Le geek plissa les yeux et recrovilla les orteils en détaillant cette silhouette maigre et ces cheveux en tête d'algue, et pesait le pour et le contre. Il était certe désarmer mais... Il pouvait compter sur les seismes et les murs de terre pour se défendre, bien que son maximun soit de quatre appel de pouvoir sans trop fatigué par jour, à l'heure actuelle. Au delà... Il risquait sans doute de beaucoup dormir, comme la fois où il avait croiser Remy. Et les dieux seuls savent ce qui peut vous arriver quand vous dormez sur le Plateau de Jeu...

Choissisant une approche amicale, Atsuki tendit les mains en amis, tout en s'exprimant un peu maladroitement et de manière peu assuré:

« Q-Qui-etes vous et que v-venez vous faire chez les Trèfles ? »

Le geek enfouisit ensuite ses deux poings dans ses poches et attendit de voir la réaction du mec en face de lui. Si jamais il l'attaquait de quelques façon que se soit... Atsuki pourrait faire jaillir un mur de terre ou déclencher un seisme, bien que le parc risquait d'en patir. Et si jamais il s'agisait d'un Trefle... Et bien ! Le Destin aura été étrangement généreux ajourd'hui.

_________________
Avatar et Signa par Déchéance/Hurlement Sauvage ! Merci à lui !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: The green King and the blue Pawn. [PV Atsuki/Sullivan] Sam 8 Fév - 21:46

Sur Terre, Sullivan avait quelques amis qui jouaient à des jeux vidéo, dont certains étaient du type "post-apocalyptique" comme ils le disaient. Dans ces mondes virtuels, le but était de survivre à n'importe quel prix, et cela engendrait souvent de laisser son honneur de côté afin de poignarder allègrement ses camarades. Cela semblait beaucoup amuser ses proches, mais le jeune homme n'avait jamais réellement trouvé de plaisir à ce type d'ambiance. L'idée de la trahison ne lui plaisait pas, même fictive.

Mais pour en revenir au thème, et en gardant son attention sur cette étrange Grande Roue, il commençait seulement à comprendre que les soirées passées à les regarder jouer aux survivants allaient peut-être trouver un sens, finalement. Il n'avait rien, pas de quoi se nourrir, et aucun toit sous lequel dormir. Bien sûr, il pouvait toujours partir à la recherche du QG de son clan comme Maria lui avait conseillé... mais sans indications, et sans avoir croisé ses "alliés" il ne pouvait rien faire d'autre que de marcher, marcher, et marcher encore, en espérant faire une rencontre chanceuse.

Et en parlant de rencontre, une voix timide venait justement de lui adresser la parole. Sullivan sursauta un instant, ne l'ayant pas vu arriver, mais se détendit lorsqu'il se rendit compte qu'il s'agissait juste d'un être humain, qui venait juste de lui demander son identité.... et la raison de sa venue chez les Trèfles. Ainsi, il se trouvait dans le QG du clan de Maria? Ça, c'était une bonne nouvelle. Mais ne venait-il pas de faire une boulette en lui avouant immédiatement son clan? La tête d'algues aurait imaginé que ce genre de choses étaient tenues secrètes... enfin, c'est ce que son amie lui avait dit. C'est bien pour ça qu'il avait avant de venir par ici arraché un bout de son manteau-qui n'était déjà pas dans le meilleur état, de toute façon-, afin de se faire un bandage autour de sa main gauche. Ainsi, on pouvait croire à une simple blessure...et c'est l'excuse qu'il sortirait si on lui posait des questions à ce sujet, de toute façon.

En tout cas, son interlocuteur n'avait pas l'air méchant, et il relâcha sa tension. Aujourd'hui, pas de psychopathes qui tenteraient de le tuer pour une bouteille d'eau... du moins l'espérait-il. Afin de ne pas le faire attendre, il salua de la main droite, et répondit sur un ton qui se voulait amical:

"Je suis Sullivan Gordon. Un ami de Maria Selimont, une membre de votre clan. Je visitais simplement le Plateau... à la recherche de nourriture, et d'un lieu pour dormir."

Il se demandait tout de même à qui il avait affaire. Un simple garde en patrouille? Il ne devait pas s'agir de quelqu'un de très haut rang, s'il pouvait se permettre de se balader comme ça... D'accord, en vérité, il ne savait absolument pas comment les choses fonctionnaient ici, alors il ne pouvait que supposer. Mais il s'apprêtait à apprendre à ne pas se fier aux apparences...
Revenir en haut Aller en bas

.
MessageSujet: Re: The green King and the blue Pawn. [PV Atsuki/Sullivan] Dim 16 Fév - 19:28

Quand on est face à un inconnu, en règle générale, on l'évite en gardant la tête basse, parce qu'on marche dans notre bulle, sans aucun lien avec le monde extérieur. Personne ne va aller tapper sur l'épaule de Monsieur ou Madame l'inconnu en lui adressant son plus beau sourire, et en lui proposant de venir boire un café. Les gens sont ainsi ignorant des autres, de ceux qui ne font pas parties de leurs quotidiens, à un point hallucinant. Est-ce que les vielles valeurs ont été oublié, remplacer par de l'égoisme ? Dans ce monde, même les communautés semblent dérisoire devant l'effort des hommes pour s'entourer d'eux-même, de miroir qui ne tolèrent pas la différence. On narcissise la connerie comme on narcissise la futilité ; on attend de l'avenir qu'un produit de consommation qui satisfaira notre envie comme on satisfait une envie de chier. Triste monde.

Et quand on cherche autre chose que nous même, que l'on se tends en divers cabrioles pour comprendre autrui, on nous casse et on nous blesse. Chacun avait vécu cet enfermement dans un moule qui n'était pas le sien, chacun avait vécu un jeu de marionette qui avait mal tourné. Isolé. C'est ce que Atsuki avait en tous cas perçut. Un isolement familliale, amicale, une pièce de théâtre absurde et mal joué. Triste Satant qui se moque des hommes et de leurs vies pitoyables.

Pourtant sa confiance en l'homme était revenu, en même temps qu'un rôle nouveau de roi lui avait été donné. L'effet communautaire. En même temps, son clan avait de quoi permettre à tous de se reposer et de retrouver foi en l'homme. Un espèce de tas de personnes normales dans un monde fou, voulant rentrer chez soi et retrouver un minimun de stabilité. Parfois, des reclus et des inadaptés se faisait connaitre... Des gens sur lequels on aurait pu cracher en les voyant. Mais, sans la pression sociale, ces gens révélaient des trésors de talents. Un ingénieur créatif qui avait jamais trouvé l'amour et l'amitié devenait une des personnes les plus aprécié du clan. Un petit gros qui mangeait trop par nervosité montrait ces talents de cuisinier en aidant le clan. Un grand taciturne et ces livres affichait son savoir en aidant à divertir les plus jeune avec des histoires... Et Atsuki surveillait tout ce beau monde, et empéchait quiconque de leurs faire du mal. Ce rôle servait de thérapie positive au grand geek, l'aidait à se redécouvrir humain. Et c'était bon.

Ainsi, c'est pour sa que le geek se tenait face au nouveau venu, et lui avait posé la question. Il semblait désarmé face à Sullivan et ses armes cachées sous sa veste, mais notre homme aux cheveux noirs n'en restait pas moins assez assurés. Même si sa voix semblait montrer le contraire.

Le NEET écouta les propos de Sullivan attentivement et essaya de jauger de leurs exactitudes. Il venait de parler d'une Maria, ce qui rapellait à Atsuki son As de Trèfle. Il semblait être crédible dans ces parôles, puisque la fille citée existait. Mais, depuis qu'elle était arrivé, elle m'avait pas quitté la base des Trèfles. Alors comment la connaissait-il...?

« Bien, M. G-gordon. J-je vous crois... Mais c-comment connaissez vous l'existence de M-maria ? Elle ne m'a p-pas parlé de vous... Qui êtes-vous pour elle et d'où v-venez vous ? »

Le roi de Trèfle serra doucement le point en attendant sa reponse, regardant attentivement son interlocuteur. Il avait des cheveux étranges, comme des algues, et une veste élimée. D'ailleurs, une de ces mains était dissimulé dans le pardessus : était-il armé ? Atsuki compris trop tard que celui-ci dissimulait une arme. Il leva une main pacifiste et replia ses orteils, pour sentir la terre sur sa peau. Il ne risquait rien.

« S-sortez vos mains de vos poches ! P-pas la peine de vous méfier ! »

L'homme aux algues en guise de cheveux soupira et obeit. Cela tranquilisa notre roi NEET, et le poussa même à esquiser une bribe de sourire. Puis il avisa le bandage dans la main de Sullivan et fit immédiatement le lien avec un autre élement : le pique n'avait pas parler de son clan. Alors, le roi des geek recula et toisa du regard Sullivan, avant de lâcher sur un ton un peu tremblant.

« De quel clan ê-etes-vous...? »

Les deux hommes se tenait face à face, à trois ou quatre mètre l'un de l'autre. Une certaine tension était palpable, mais pas de celle qui amène aux disputes, non. Juste de celle des gens méfiant qui cherchent à en savoir plus sur l'autre.

_________________
Avatar et Signa par Déchéance/Hurlement Sauvage ! Merci à lui !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

.
MessageSujet: Re: The green King and the blue Pawn. [PV Atsuki/Sullivan] Aujourd'hui à 10:32

Revenir en haut Aller en bas

The green King and the blue Pawn. [PV Atsuki/Sullivan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes» Maggie Green [Validée]» green stuff liquide» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)» Blue max
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: ♣La Grande Roue♣-