21 pts30 pts25 pts41 pts28 pts


Rumeurs
• Il parait qu'Ordre Funeste déteste les instruments de musique car son frère Lumière jouait du piano très fort à l'heure de sa sieste quand il était petit.
• On raconte que lorsque vient la pleine Lune, on peut voir des Dryades dans la Forêt...
On murmure que LA SAINTE LAME NOM DE DIEU C'EST PAS RIEN est caché dans le Sanatorium... Et que celui qui prendra cette épée pourra commander au vent et vaincre les dieux... Info ou Intox ?
• Il se dit dans les couloirs du panthéon que Flore Ravageuse userait de rambourage pour améliorer ses formes.
Autres Rumeurs.
Notifications
• Pluie et nuage sont annoncé, avec des orages fréquents. Pensez à rester couvert et à l'abri de l'humidité qui favorise [b]les maladies.[/b]
• La forêt et la Ville sont affecté par la Pluie : la forêt est renforcée, les plantes semblent plus dangereuses et plus agressive.
• En ville, les monstres ont tendances à se montrer moins fréquemment à cause de la pluie.
• Le Monstre de Sable a disparu.
• Votre personnage peut être atteint de la fièvre Néandertalienne à cause de l'humidité. Cela peut être de votre volonté... ou de celle du staff. Son prochain rp devra être écrit dans un état fébrile, nauséeux. Votre personnage aura du mal à se concentrer et à communiquer avec autrui. Cette fièvre peut durer une semaine... Et peut entraîner la mort. La maladie croit en puissance les trois premiers jours, puis sa puissance diminue avec le temps.
Les Liens du Sang
Innokentiy
Fils de Evangeline
Sharon Chilton
Soeur de Sylver Gelidus
Merry Shark
Soeur de Seth Shark
L'Ingénieur
Meilleur Ami d'Atsuki Sengo et As de Trèfle.
Drusilla Giovanni
Ennemie d'Alexandro Derrechi
Maria Selimont
Amie de Sullivan Gordon et ancienne As de Trèfle.
Ruby Holsey
Soeur de Amber Holsey
Johanna Saddler
Mère de Leet Saddler
Mai Sun
Petite amie de Liang Tsao
Chad Stoneford
Demi-frère de Yuki Icesoul
Vladimir Dragomirov
Ex du chef des rebelles



 

Partagez|

Un nouveau chapitre de l'histoire [PV Raph]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

.
MessageSujet: Un nouveau chapitre de l'histoire [PV Raph] Dim 10 Nov - 0:04

Il y était enfin arrivé. Dans sa croisade pour éliminer les monstres qui peuplaient la ville de Né-Andarta, le guerrier légendaire qu'était Liang Tsao avait trouvé la gare de la ville et donc le monstre de métal qu'il avait vu dans sa vision. Il fut surpris d'en voir non pas un, mais plusieurs, tous en guet et immobiles sur les différentes routes. Désormais tendu, le chinois resserra sa prise sur son arme et entra à l'intérieur de la gare.

Par de grandes fenêtres (alias des portes vitrées,) le guerrier pu voir les fameux monstres. Ils ne l'avaient pas vu, du moins pas encore. Ils semblaient inébranlables. Liang s'approcha lentement et jeta un autre coup d'oeil à l'extérieur. Les créatures en noir n'avaient pas bougé du tout. Le guerrier ne pensa même pas au fait que ces choses pouvaient très bien ne pas être vivantes. Il pouvait très bien s'agir de simples constructions. Pour Liang, de telles choses ne pouvait pas exister. C'était des monstres au même titre que les autres... mais reste à savoir comment il allait se sortir de là...

[HRP]C'est court pour l'instant, je vais me rattraper avec le temps. ^^ [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lachancec.com

.
MessageSujet: Re: Un nouveau chapitre de l'histoire [PV Raph] Dim 17 Nov - 15:48





Un nouveau chapitre de l'histoire
PV ♠ Liang Tsao
Ces loups nous ont donné du fil à retordre (ça veut dire qu’ils nous ont fait chier, c’est mon frère qui me l’a appris). Mais on a réussi à les battre. En même temps, j’avais Seth avec moi. Même que maintenant, c’est mon As. Alors je suis content. Du coup, comme il est sous mes ordres, je l’ai envoyé chercher d’autres membres, pour que je puisse organiser un peu le clan. C’est que j’ai une fonction importante, moi, alors il faut bien que je structure un peu ! C’est donc tout fier que je me dirige vers ce qui, d’après mon rêve, serait ma base. La Gare. Ce nom me fait penser à un endroit grand et complexe (ça, ça veut dire compliqué), avec plein d’endroits utiles, et des affaires à récupérer et stocker pour le clan.

Et effectivement, quand j’arrive, je vois que je me suis pas trompé. L’extérieur est composé de murs de briques et de baies vitrées. C’est beauuu… et grand aussi. J’arrive pas à voir tout l’intérieur de là où je suis. Je contourne agilement les carcasses de voiture garées aux terminus de toutes les routes qui arrivent ici, et j’entre.

Je trace une ligne droite en entrant, traversant un hall plutôt lumineux. Il y a une salle de chaque côté, qui ont l’air de salles d’attente désaffectées. Il y a sûrement des choses à y exploiter, parfait.

En avançant encore, dépassant les deux salles, je tombe sur un train. Un vrai train, comme ceux que j’ai vu dans les séries à la télé. Tout content, je marche le long du quai pour observer, entre la voie et une des salles d’attente. Les portes sont fermées, mais en appuyant sur un bouton de l’une d’elles, elle s’ouvre. J’entre, curieux.

Les sièges sont pas en très bon état, mais normalement, on peut s’assoir dessus. Je monte sur l’un d’eux pour accéder à l’espèce d’étagère pour poser les sacs, parce qu’il y en a un, là. Je descends le sac noir, le pose sur la tablette se trouvant au milieu des quatre sièges, et essaie d’ouvrir la fermeture éclair. Sans succès. Et en tirant un peu plus, elle se casse. Ronchonnant, je sors un de mes couteaux suisses dans ma poche, le déplie et déchire le tissu sur toute la longueur.

Il y a des vêtements dedans. Je sors un gilet vert foncé un tout petit peu trop grand pour moi, mais beaucoup plus chaud que mon gilet à moi, et l’enfile sous mon blouson à la place de mon ancien vêtement. Je suis davantage protégé du froid qui commence à se faire sentir sur le Plateau et même mes mains sont couvertes par le tissu, me tenant plus chaud sous le cuir râpé de mon blouson. Il y a d’autres vêtements dans le sac mais il faut que je continue mon exploration, alors je le remets à sa place avec mon ancien gilet en souvenir. En sautant du siège, je jette un dernier coup d’œil au wagon, qui comporte plusieurs autres valises et contenants. C’est une aubaine pour le clan, d’avoir des vêtements à sa disposition. Mais ce seront à mes cartes de se charger de cette collecte. Je descends rapidement du train et reviens sur mes pas.

Ce que je peux remarquer, en arrivant au milieu du quai et me dirigeant vers l’autre bout du train, c’est qu’on dirait qu’il y a pas de passage pour accéder à l’autre côté du train, à moins de traverser ce dernier. Normalement, sans avoir déjà été dans une Gare, je me doute qu’il doit y avoir un truc pour passer au-dessus du train… ou en-dessous ?

Bingo ! En arrivant près de l’autre salle d’attente, je peux voir par la baie vitrée qu’il y a une cage d’escalier. J’entre en trottinant et contourne la cage pour descendre. Le passage souterrain est un peu effrayant et sombre, mais je vois la lumière à l’autre bout, alors je pense pas que les dieux vont me faire un coup salaud pendant une si petite traversée. Du moins c’est comme ça que j’essaie de me rassurer. Inutilement, puisque j’arrive sur un nouveau quai sans encombre.

Celui-ci a l’air plus large que l’autre, et se trouve apparemment entre le train de tout à l’heure… et un autre. Qui est beaucoup plus moche, tout métallique et rouillé. Ça m’étonnerait que des gens voyagent là-dedans, ça doit être pour des mar… euh… marchandises, ‘truc comme ça.

Sur le même modèle que les salles d’attente, il y a deux entrepôts symétriques, un de chaque côté. Ils sont fermés, j’ai la flemme d’aller voir, mais je suis sûr qu’il y a plein de trucs sympas dedans. Pour l’instant, je me concentre sur le train. Il a l’air indestructible, aussi imposant et rigide. Heureusement, il y a une espèce de pan métallique coulissant, qui va sûrement me permettre d’y entrer. J’avance et mets mes deux mains dans l’ouverture, poussant le métal sur le côté. Un horrible grincement se fait entendre, sûrement le frottement du métal rouillé. Mais j’arrive facilement à entrer à l’intérieur, même avec mes muscles d’enfant (pas des petits muscles, hého, faut regarder par rapport à ma taille !).

Plein de trucs sont entassés, j’ose pas regarder ce que c’est, au cas où. Les membres du clan s’en chargeront, de toute façon. Rien qu’à regarder d’où je suis, on voit tout de suite que tous les wagons sont les mêmes et semblent contenir à peu près tous la même chose. Alors je ressors de l’autre côté ou le métal était déjà ouvert.

Ici, on dirait une deuxième sortie, sûrement pour les marchandises. De l’autre côté, en plus, je peux voir par une autre baie vitrée que y’a un parking, avec plein de voitures et de camions. Trop de trucs à explorer, vraiment… j’ai pas le temps, tseuh. Mes membres vont avoir beaucoup de boulot, faudra que je les aide.

Mais je suis interrompu dans ma réflexion par une silhouette qui avance doucement, en observant par les portes vitrées. Je prends quelques secondes, silencieux, pour essayer de préparer une boule de feu, ce qui, cette fois-ci, fonctionne à peu près ; et en plus, la boule reste sagement dans mes mains. Je saute du train, faisant claquer mes grosses chaussures usées sur le sol de béton, et met mes mains en évidence devant moi, enflammées. Oui, je me dévoile maintenant, je suis sur mon territoire, et cette… chose (monstre, vu sa carcasse en métal ?) y a pénétré. Donc je dois défendre la zone de mon clan, c’est normal de la part d’un roi.

« Qui t’es ? Tu fais quoi ici ? »
© Fiche codée par Artist/Anarchy Orderless. Reproduction interdite. ©

_________________



Petit Raph' parle en Darkgoldenrod.
☆ Avatar et signa par moi. ☆



Dernière édition par Raphaël D. Simmons le Lun 17 Mar - 16:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

.
MessageSujet: Re: Un nouveau chapitre de l'histoire [PV Raph] Ven 22 Nov - 21:53

Quand il entendit une voix derrière lui, le Chinois se retourna vivement en chargeant son arbalète, visant là il aurait imaginé la tête de son ennemi, mais il visa en fait... le vide. Car la tête se trouvait... plus bas. Il s'agissait d'un enfant. En temps normal, Liang aurait déjà baissé son arme et laissé le gamin tranquille, mais celui avait quelque chose de... particulier. Comment décrire cela autre que IL AVAIT LES MAINS EN FEU! Mais pas vraiment enflammées, sinon le guerrier l'aurait aidé à éteindre le feu, mais c'était plus une boule de feu, le genre de truc vraiment surnaturel. Résultat, au lieu de garder son éternelle confiance, Liang décida de reculer un peu et de resserrer sa prise sur son arme. Et si les monstres pouvaient prendre forme humaine?

Le voilà donc, fier guerrier qu'il est, en train de brandit son arbalète pour menacer un jeune garçon qui manipule le feu.

-Arrière! Recule, tout de suite, et éteint... ça, peut importe ce que c'est.

En désignant d'un mouvement de tête la boule de feu. Le Chinois se sentait cerné, d'une part cet enfant et de l'autre, le monstre de métal dont il était sorti. Que faisait-il dans la carcasse d'une bête? Était-elle morte? Liang avait déjà entendu parler des devins qui lisaient l'avenir dans les organes d'animaux, mais il s'agissait de légendes. Ce gamin pouvait-il être un de ces devins? Ou n'était-ce qu'une autre fausse hypothèse?

Bien évidemment, le guerrier ne pensa pas une seconde aux clans. Il n'eut pas comme hypothèse que cet enfant était peut-être du même clan que lui ou même un de ses supérieurs. Déjà, les symboles de cartes n'existaient pas du temps de Liang, donc non seulement il ne les connaissait pas, mais il ne savait pas lequel était le sien et où il se trouvait.
Pendant une fraction de seconde, le garçon lui rappela Remy, qui se prenait pour un roi et qui n'en avait pas vraiment l'air. L'autorité et tout, probablement. Mais cela n'empêcha pas Liang de toujours le menacer de son arme. S'il attaquait, il ferait tout pour en sortir vivant. Il fallait survivre.


Cette pensée le fit grogner de déplaisir. Il se préparait à tuer un enfant. Qui lisait peut-être l'avenir dans des organes et qui manipulait le feu en plus d'être prêt à le tuer, mais... quelques jours plus tôt, il se préparait à combattre d'autres guerriers comme lui, entraînés pour se battre et prêt à mourir pour défendre leur cause. Et là il voulait faire du mal à un gamin, sans même penser aux remords que ça lui occasionnerait. Mais reste que l'enfant aussi le menaçait. Liang n'osait donc pas baisser sa garde le premier. Il était le plus vieux des deux, après tout. Il pouvait tout aussi bien lui donner ce qu'il voulait.

-Je m'appelle Liang Tsao et une vision m'a poussé à venir ici! Maintenant éteints ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lachancec.com

.
MessageSujet: Re: Un nouveau chapitre de l'histoire [PV Raph] Lun 2 Déc - 18:25






Un nouveau chapitre de l'histoire
PV ♠ Liang Tsao
Il se retourne brusquement et manque de m’envoyer une flèche dans la tête avec son arme bizarre, mais je bouge pas. Keith m’a toujours dit de jamais montrer que j’ai peur, dans quelques circonstances que ce soit. Alors je fais comme il m’a appris. Mais c’est plutôt facile, parce qu’il a l’air d’avoir méga peur de moi. C’est trop drôle, le super grand mec avec une carcasse en métal qui pointe son arme sur moi comme si j’allais lâcher la boule de feu d’une minute à l’autre… Ça me fait carrément sourire, tiens. Alors je fais comme si c’était un sourire de meurtrier, vous savez, celui qui découvre un peu les dents.

« Arrière! Recule, tout de suite, et éteins... ça, peu importe ce que c'est. »

Non, j’éteins pas. Faut pas rêver. Il est sur mon territoire et il m’a attaqué, donc c’est hors de question. Je prends un air méchant pour bien lui montrer qu’il m’impressionne pas du tout et que je suis totalement capable de le battre si je veux. D’abord. Faut pas me prendre pour un faible !

« Non, baisse ton arme d’abord. Et puis t’es qui ? »

C’est bizarre mais j’ai l’impression qu’il a regardé le train, un instant. Si ça se trouve, il sait même pas ce que c’est. A moins qu’il ait un déguisement trop méga bien fait, il a pas l’air de comprendre grand-chose en fait. Peut-être qu’il est d’une époque différente ? Je crois que dans mon rêve, le dieu m’avait dit que c’est possible. Je suis plus très sûr mais ça reste une hypothèse, que je garde en tête. J’ai toujours mon air méchant en attendant qu’il me réponde.

« Je m'appelle Liang Tsao et une vision m'a poussé à venir ici ! Maintenant éteins ça ! »

Une vision ? Un dieu lui aurait envoyé une vision pour qu’il vienne dans la Gare ? Ça peut pas être un méchant… Bah, oui, c’est évident. Si les ennemis étaient prévenus à l’avance de l’endroit où sont leurs adversaires, les dieux s’ennuieraient, la magie du jeu et du hasard seraient… comment on dit déjà ? Ah, oui, gâchés. C’est quand même pas difficile à deviner. Donc, il doit être de mon clan !

Sans même imaginer que ma réflexion puisse être fausse (ce serait vraiment improbable), j’éteins la boule rapidement et je lève les bras en l’air, tout content. J’imagine qu’il y a encore des traces de brûlé dans mes mains mais je m’en fiche. De toute façon, j’ai plus besoin de cacher ce que je suis. Son roi.

« Une vision ? C’est vrai ? Alors c’est que tu es dans mon clan ! Tu es chez toi ici ! »

Ayant totalement oublié qu’il pointait une arme sur moi tout à l’heure, je me précipite vers lui, et lui tourne un peu autour comme tout à l’heure avec Seth, pour observer tous les détails de son costume ferreux. Il est vraiment bizarre, ce mec. C’est drôle. Je continue mon observation pendant une petite minute, puis je m’arrête et met un doigt sur mon menton, sourcils froncés, pendant que je réfléchis en plongeant mon regard vert dans ses yeux, pour finir par poser une main sur une des plaques de métal. C’est mon pion, je peux le toucher si je veux. Il a pas le droit de me faire du mal. Pas vrai ?

« Il est bizarre, ton costume. Tu l’as fabriqué tout seul ? C’est trop cool, tu dois pouvoir résister à plein de monstres comme ça ! Tu vas être utile pour le clan ! »

J’attends pas qu’il réponde à quoi que ce soit, je continue à parler. Pour la énième fois, je suis son roi. Il doit pas m’interrompre et m’écouter jusqu’au bout. C’est trop bien, d’avoir de l’autorité.

« Par contre il est où, ton tatouage ? »
© Fiche codée par Artist/Anarchy Orderless. Reproduction interdite. ©

_________________



Petit Raph' parle en Darkgoldenrod.
☆ Avatar et signa par moi. ☆



Dernière édition par Raphaël D. Simmons le Lun 17 Mar - 16:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

.
MessageSujet: Re: Un nouveau chapitre de l'histoire [PV Raph] Sam 28 Déc - 19:12

Arrogant, ce gosse. Un véritable petit roi, pensa Liang, sans vraiment se douter que c’était véritablement le cas… si on lui aurait dit tout de suite qu’il allait devoir obéir à un enfant, il ne l’aurait pas cru. Le gamin refusa d’éteindre sa boule de feu et le Chinois refusa de baisser son arme, les deux restaient tendus devant la menace qu’ils représentaient l’un pour l’autre. Finalement, ce fut l’enfant qui fit le premier geste et éteignit sa boule de feu quand Liang mentionna la vision qu’il avait eu.


-Une vision ? C’est vrai ? Alors c’est que tu es dans mon clan ! Tu es chez toi ici !


Ce qui a été dit plus tôt sur l’obéissance tient toujours, Liang n'y croit pas… dans son clan, à lui? Il avait déjà entendu Remy mentionner ces clans et aussi croire qu’il faisait partie du sien. Ils n’allaient quand même pas débattre pour l’avoir lui, un simple soldat? D’autres rencontres inusitées revinrent à l’esprit du guerrier… en fait, son entraînement était peut-être la planche de salut de plusieurs.

Le gamin s’avança et posa une main sur l’armure de Liang sans aucune crainte. Ce dernier baissa enfin son arbalète en fronçant les sourcils. C’est qu’il était pas gêné ce gamin…


-Il est bizarre, ton costume. Tu l’as fabriqué tout seul ? C’est trop cool, tu dois pouvoir résister à plein de monstres comme ça ! Tu vas être utile pour le clan !


Le Chinois vint pour répliquer, ce n’était pas un vulgaire costume, son armure était authentique et en effet, elle lui servait très bien contre les monstres, mais le jeune le coupa avant, continuant de parler comme s’il n’existait même pas, lui posant des questions sans même attendre les réponses. Tout ça allait devenir très long en très peu de temps…


-Par contre il est où, ton tatouage ?


Cette fois, le nouveau Pique fut offensé. D’où il venait, seul les esclaves et les barbares portaient des tatouages et lui, il était un fier guerrier sous les ordres du plus grand général de tous les temps, lui-même sous les ordres d’un grand prince. Comment ce mioche osait-il insinuer que lui, Liang Tsao, était tatoué?


Mais pourtant, ça lui disait aussi quelque chose…  un drôle de picotement au creux de la nuque suivi d’une image qui ne voulait pas quitter son esprit, un symbole ressemblant un peu à un cœur à l’envers. Pouvait-il avoir été tatoué à son arrivé dans ce monde? Il porta une main à sa nuque, là où effectivement, son tatouage se trouvait, et sa conviction augmenta. Il avait un tatouage… mais il retira vivement sa main et secoua la tête pour nier.


-Je n’ai pas de tatouage. Je ne fais pas partie de ton clan. Je n’appartiens à personne. Et tu n’es pas mon supérieur. J’obéis à Sun Tzu et au Prince Guang, à personne d’autre!


Il recula de quelques pas, fermant les yeux pour chasser l’image de plus en plus obsédante devant ses yeux. Le pique de la vision grossissait, devenait de plus en plus bleu, s’imposait au guerrier sans qu’il puisse y échapper, le forçant à accepter son nouveau clan.


-Je ne serai pas ton pion, ni le pion de personne d'autre, tu m'entends?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lachancec.com

.
MessageSujet: Re: Un nouveau chapitre de l'histoire [PV Raph] Dim 9 Fév - 17:06






Un nouveau chapitre de l'histoire
PV ♠ Liang Tsao
Il répond pas tout de suite, mais fait un truc bizarre à la place : il met sa main dans sa nuque. Peut-être qu'il a chaud ? Ce serait normal, avec sa grosse carcasse. Ou alors il est gêné ? Ca me paraît pas tellement possible. Je garde l'info dans un coin de ma tête pour plus tard.

« Je n’ai pas de tatouage. Je ne fais pas partie de ton clan. Je n’appartiens à personne. Et tu n’es pas mon supérieur. J’obéis à Sun Tzu et au Prince Guang, à personne d’autre ! »

What ? J'ai rien compris à ce qu'il vient de dire. Je hausse un sourcil pour montrer mon incompréhension, mais il continue de parler avant que j'aie pu dire quoi que ce soit.

« Je ne serai pas ton pion, ni le pion de personne d'autre, tu m'entends ? »

Là, je souris franchement. Il a juste pas envie de se soumettre aux dieux, si j'ai bien compris... ni à moi, d'ailleurs. Va falloir que je trouve une stratégie. 'Puis, faut que je voie ce qu'il a dans la nuque, ça m'intrigue. Alors je recommence à tourner autour de lui, mais cette-fois ci, lentement, et avec un sourire joueur et mesquin.

« T'es sûr ? Ça m'étonnerait... t'aurais pas eu de vision pour cet endroit si tu mentais pas. Et puis c'est pas possible que t'aies pas de clan, tu m'as pas l'air d'être surhumain et de pouvoir résister aux dieux... »

Oui, je lui parle comme si j'étais plus grand que lui. Que ça lui pose problème ou non, je m'en fiche un peu, hein. Mais je me demande vraiment comment faire pour qu'il ait confiance. Où est le tatouage, à la fin ?

« C'est dommage que tu sois un menteur... si t'étais plus coopératif, je t'aurais bien désigné comme commandant de l'armée du clan. Pour de vrai, hein. Non parce que t'as l'air trop fort et tout... tu sais te battre comme un guerrier ? »
© Fiche codée par Artist/Anarchy Orderless. Reproduction interdite. ©

_________________



Petit Raph' parle en Darkgoldenrod.
☆ Avatar et signa par moi. ☆



Dernière édition par Raphaël D. Simmons le Lun 17 Mar - 16:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

.
MessageSujet: Re: Un nouveau chapitre de l'histoire [PV Raph] Ven 14 Mar - 20:25

Le malaise du guerrier de légende devenait de plus en plus troublant, alors que le petit roi tentait de le convaincre. Malgré sa faiblesse, Liang ne lâchait pas, il concentrait toutes ses pensées sur une simple phrase. "Je ne suis pas un pion, je ne suis pas un pion, je ne suis pas un pion..." Il ne voulait pas de ce rôle imposé par les dieux, il voulait servir les innocents, oui, mais pas se mettre une nouvelle fois au service d'un maître capricieux. Il n'aimait pas repenser à cette lointaine époque, où il avait vu ses rêves et ses attentes se faire démolir par sa bonté de coeur, sa pitié et sa pseudo-faiblesse. Il ne voulait pas revivre ça et il craignait que le clan Pique ne le force à le faire.
L'enfant lui fit cependant une drôle d'offre avant de se mettre à lui tourner autour et l'inspecter comme de la vulgaire marchandise: il voulait le nommer général de ses armées.

N'était-ce pas ce qu'il voulait, au fond? Liang avait toujours espéré pouvoir poursuivre l'oeuvre de Sun Tzu après la mort de ce dernier, mais il ne pensait pas que ce destin lui tendrait les bras ici, sur le Plateau de jeu, où le danger était bien plus présent que dans sa Chine natale. Lui donner un tel titre, c'était lui donner beaucoup d'importance, beaucoup de pouvoir.
Mais était-ce vraiment ce qu'il voulait?
Le pouvoir? Le contrôle?
Il voulait la sécurité pour ceux qui la méritaient, pouvoir protéger ceux qui en avaient besoin. Il avait vu trop de gens fragiles, incapables de survivre longtemps seuls. Mais rien ne prouvait qu'il y avait de telles personnes dans ce clan.

Il articula avec difficulté:

-Qui sont... les autres membres du clan?

Il espérait un bon équilibre des forces. Que tous soient capables d'au moins se défendre, qu'il ait de quoi travailler. Il devrait créer des tours de garde, décider de quoi faire des armes, entraîner les troupes, mais pour ça, il lui fallait un nombre. Né-Andarta n'était pas très peuplé, il s'attendait à devoir diriger une dizaine d'hommes et de femmes, au maximum.

C'était, évidemment, s'il acceptait.

Car un pion reste un pion, peu importe le pouvoir qu'on lui donne, et le Chinois ne voulait pas se soumettre à quelqu'un, surtout pas ici, surtout pas à un gamin, encore moins à un gamin qui se croyait tout permis et qui manipulait le feu.
Mais il commençait à se faire à l'idée qu'il n'avait pas le choix. Il ne voulait pas non plus être considéré comme un vagabond ou un barbare, et il devait choisir, entre la soumission et le déshonneur. Pour un guerrier, l'honneur était primordial.

Liang finit donc par croiser les bras et maugréer.

-Suivre les ordes d'un gamin, c'est bien ma chance...

Le mal se dissipait. Liang était un Pique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lachancec.com

.
MessageSujet: Re: Un nouveau chapitre de l'histoire [PV Raph] Lun 17 Mar - 17:28






Un nouveau chapitre de l'histoire
PV ♠ Liang Tsao
Pendant un instant, je me demande si ma stratégie marche. Après tout, Keith m'a toujours dit que les hommes sont attirés par la richesse (ça, je peux pas vraiment l'utiliser, sur le Plateau) et par la posisotion... posi... position sociale. C'est la puissance, je crois. Et chef des armées, c'est un rang puissant, nan ? Surtout si je le fais valet, pour que ça colle bien.

Mais il a pas l'air vraiment convaincu. En même temps, je me souviens à peu près de ce que le dieu m'a dit dans mon rêve : j'ai un clan de sans-loi et d'avides et de rebelles, alors fallait pas trop que je m'attende à avoir des gens trop contents d'être sur le Plateau - pas comme moi, quoi. Va falloir que je m'y habitue et que je trouve des méthodes pour les convaincre de rester avec moi...

La violence, et montrer mes pouvoirs, moi je trouve ça cool. Et c'est sûrement efficace pour les faire venir avec moi. Mais avec celui-là... j'ai pas l'impression que ça le mettrait dans la confiance. Et puis il a essayé de me tuer, et pas sûr que je sache assez bien me servir de mes pouvoirs pour l'empêcher de le faire, alors... prudence. (J'ai jamais compris la blague avec le 'deuxième prénom prudence', alors je vais pas la faire.)

« Qui sont... les autres membres du clan ? »

Mon regard s'illumine. Il a pas répondu à ma question et il a pas dit que ça l'intéressait, mais je suis sûr qu'il commence à m'accepter ! Alors je fais pas d'histoires et je lui réponds en articulant bien pour qu'il comprenne tout - non pas qu'il a l'air débile mais euh, il a l'air perdu, alors...

« Pour l'instant, j'ai pas rencontré beaucoup de gens du tout, parce que je suis arrivé y'a pas beaucoup d'heures ! Mais j'ai vu Seth tout à l'heure ! Même que c'est un boxeur trop connu à la télé et tout, et qu'il est super fort. Il a des bras tout en métal ! Et les yeux aussi ! Avant il était aveugle... et quand il est venu sur le Plateau, les dieux ils l'ont fait voir comme avant qu'il voie plus ! Ils sont gentils des fois. Et donc, Seth c'est mon As. Du coup il va avoir des pouvoirs. Et je lui ai demandé d'aller chercher des autres Piques. »

Pendant que je me suis mis à parler, je suis allé m’asseoir sur le toit du train (d'ailleurs j'ai failli tomber pendant que je parlais de Seth), en grimpant sur les crevasses, placées sur le train comme si on avait donné des coups dans le métal. Sûrement juste un coup des dieux pour faire comme si tout avait été cassé par des esstraterrestres comme y'en a dans les films que j'ai regardé avec Keith. Là, je peux regarder Lian (Liang ? me souviens déjà plus de son nom) de haut - pas dans le sens regarder méchamment, hein ! -, en balançant mes pieds dans le vide. Je le pointe du doigt pour ma phrase d'après.

« Du coup, comme j'ai pas tous mes Piques encore, tu vas devoir en chercher comme Seth et les ramener à la base pour que je les voie ! Enfin, si tu es d'accord pour être mon chef militaire et donc aider le clan... »

© Fiche codée par Artist/Anarchy Orderless. Reproduction interdite. ©

_________________



Petit Raph' parle en Darkgoldenrod.
☆ Avatar et signa par moi. ☆

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

.
MessageSujet: Re: Un nouveau chapitre de l'histoire [PV Raph] Lun 14 Avr - 20:42

Le piège se refermait... le guerrier des temps anciens se sentait mieux, seulement parce que le fait indéniable qu'il avait tenté d'ignorer lui était revenu à la figure: il faisait bel et bien partie d'un clan. Celui des Piques, bien que pour l'instant les noms le laissaient ignorant. C'était un tout nouveau monde à découvrir, sur tous les plans: langue, culture, technologie... Liang devait tout apprendre à nouveau.

Une chose le décut, cependant: l'autre côté de l'offre de Raphaël. Le clan ne comptait que trois membres, selon lui. Une bien maigre armée, chose que le Chinois lui expliqua brièvement.

-Deux personnes à diriger, ou même une seule, c'est bien loin de ce qu'on appelle une armée.

Il pouvait accepter le fait que certaines définitions changeaient avec le temps, mais oh, pas à ce point! Et à part savoir manipuler le feu, le gamin devant lui ne semblait pas très compétent, il n'était qu'un dirigeant. Il fallait plus de combattants, pour être efficace.
Liang avait surtout peur de finir par être le pantin du roi de Pique, de suivre ses ordres à l'aveuglette pendant que lui tirait les ficelles dans l'ombre. Sun Tzu avait été son commandant, oui, et il avait été prêt à le suivre jusque dans la mort, mais jamais son général ne lui avait donné l'impression de s'imposer. Il avait écouté chaque proposition de Liang, avait débattu longtemps avec lui sur certains sujets et ils avaient même déjà échangé leur rôle. Liang avait fait croire à toute l'armée que leur général était souffrant et qu'il était désormais en charge, alors qu'en fait Sun Tzu s'était déguisé et se prenait pour un simple soldat. Les deux avaient beaucoup appris de leur mascarade. Sun Tzu avait su cibler ce qui motivait ses soldats et avait compris leurs faiblesses physiques et morales qu'il n'avait pas vu. Tsao Liang s'était organisé et était devenu plus autonome et réfléchi après avoir pris conscience de cet épée de Damoclès qui avait frôlé sa tête pendant quelques semaines.

Qu'aurait fait Sun Tzu?

Le Chinois grogna. Sun Tzu aurait clamé haut et fort devant le petit roi qu'il n'aiderait pas un clan de faiblards et aurait quitté la gare pour se mettre à la recherche de guerriers qui en valent la peine. Mais seulement pour revenir avec des nouvelles recrues comme le voulait Raphaël.
Sun Tzu aurait été parfait, mais Liang ne se croyait pas capable d'en faire autant.

Pourtant, il fallait essayer. Le Chinois s'avança et d'un pas lent et posé, se mit à tourner autour du petit roi en l'examinant d'un oeil sévère. Il le jaugea du regard, marmonnant quelque chose d'incompréhensible, l'air de calculer quelque chose. Et les résultats semblaient décevants. Il recula et toisa Raphaël avant de lancer:



-On dit d'un clan qu'il est à l'image de celui qui le dirige...

Arrogant mais petit, probablement faible, capable de l'impossible mais pas du commun. C'était là l'image que s'était créé Liang pour résumer ce qu'il pensait de son nouveau roi. Il n'en revenait qu'à lui de lui prouver le contraire.



-À part toi, il y a un autre membre, n'est-ce pas? J'espère qu'il en vaudra la peine, sinon... ça risque de tout compliquer...

Ouais bon, il savait que l'autre Pique était un "boxeur" mais il ne savait pas ce que c'était, alors il ne pouvait se fier à son passé. Seul le roi pouvait le convaincre que cet autre personne était assez forte pour faire partie de "l'armée."

Bref, qu'il le soit ou non, il fallait recruter. C'était inévitable. Mais il fallait surtout commencer par le début, ce qu'il avait déjà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lachancec.com

.
MessageSujet: Re: Un nouveau chapitre de l'histoire [PV Raph] Ven 6 Juin - 10:02

HRP :
 






Un nouveau chapitre de l'histoire
PV ♠ Liang Tsao
Là je crois que j’ai compris pourquoi il hésite. En fait il doit penser que on va devoir recruter les autres Piques, et que je suis pas fort du tout… Je lui en veux pas trop, parce que il a vraiment l’air de débarquer de très loin et même pas à mon époque. Je sais pas si ça se peut, mais avec les dieux, on sait jamais…

Donc il faut que je lui explique des choses. Je continue à balancer mes pieds dans le vide, et je croise les bras avec un air tout fier, pour que il voie bien que je suis pas juste un gamin qui sait rien faire.

« Mais oui, il est très fort ! Je le sais parce que on s’est battus contre des monstres tout à l’heure et on les as tous tués ! Et on est pas que trois dans le clan, t’as pas compris… »

Je me relève et marche au bord du toit du train comme un funanlube… funambule… truc, avec les bras écartés pour avoir de l’équilibre. Toujours en lui parlant, mais en regardant bien mes pieds pour pas tomber.

« En fait, des Piques, y’en a plein ! C’est juste que ils sont tous éparpillés sur le Plateau, et que ils savent pas où elle est la Base et qui c’est leur roi… même que des fois ils savent même pas que y’a des clans, comme toi par exemple, je crois. Mais tous ceux qui ont un tatouage comme toi et moi, ils sont avec nous ! »

Je m’arrête pour lui montrer le dos de ma main gauche, avec le Pique et le K. Après je me retourne et je continue à marcher sur le wagon, dans l’autre sens.

« C’est pour ça que je demande à Seth et à toi d’aller en chercher : c’est pas pour les recruter, mais juste leur apprendre que ils sont dans le clan et qu’ils doivent venir avec nous. Donc tu auras une vraie grande armée ! »

Je vais un peu plus au milieu du toit du train pour pouvoir faire des poiriers. Même que je tombe pas, parce que je suis trop fort. Et je m’arrête pas de parler tant que j’ai pas fini d’expliquer.

« Et il faudra que tu nous apprennes à bien nous battre comme tu sais faire. Comme ça tout le monde il sera super fort ! … enfin, encore plus fort que maintenant. »

Après avoir manqué de tomber, j’arrête les poiriers pour bien rattacher mon foulard. J’essaie de pas montrer que je gratte un peu en-dessous… bref, je me remets debout au bord ensuite, pour mettre mon doigt sur mon menton pendant que je réfléchis.

« Après, y’aura aussi ceux qui devront aider à organiser la Base, et la stratégie pour la guerre… donc il me faudra un stratège, et tu vas m’aider aussi parce que je suis sûr que tu as des bons conseils… Mais faut déjà que tu me dises si tu acceptes de devenir mon chef militaire et m’aider, ou si tu veux plutôt rester juste un soldat qui aidera à des tâches simples. Je te donne le choix parce que je suis gentil et que tu as l’air fort, mais tout le monde aura pas cette chance, je fais selon les capacités… alors réfléchis bien. »

Moi, si j’étais lui, j’aurais dit vite le gros rôle. Mais on sait jamais, peut-être qu’il préfère rester à observer ce qui se passera… ce que j’espère pas, parce que ça me ferait un avantage en moins.
© Fiche codée par Artist/Anarchy Orderless. Reproduction interdite. ©

_________________



Petit Raph' parle en Darkgoldenrod.
☆ Avatar et signa par moi. ☆

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

.
MessageSujet: Re: Un nouveau chapitre de l'histoire [PV Raph] Dim 28 Sep - 1:05

Une armée désordonnée est une armée bonne pour la défaite. Et selon le petit roi, la majorité des Piques erraient sans but dans la ville. Rien de bien encourageant pour Liang, qui devait apparemment trouver un moyen de les attirer ici et de les entraîner sans attirer l'attention des autres clans, leurs ennemis. Et qui sait sur quel genre de personne il pouvait tomber... Raphaël n'était qu'un enfant, il ne pouvait pas être le seul. Il pouvait même ne pas être le plus jeune. Alors comment s'occuper d'une armée composée de gens ne pouvant pas se battre. En les entraînant. En leur apprenant. Le guerrier soupira. Enseigner n'était pas du tout sa spécialité. Mais ce n'était pas tout, le gamin avait besoin d'un stratège, quelqu'un qui connaissait l'art de la guerre sur le bout des doigts. Et ça, c'était lui. Qui d'autre?

Le guerrier croisa les bras et toisa le jeune, qui avait réussi à grimper sur le dos du monstre de métal.

-Tu me sembles confiant. Mais ne place pas tes espoirs trop haut, tu ne seras pas assez grand pour les atteindre. 

Quand le roi voulut descendre, Liang le saisit par le bras pour l'aider, en lui expliquant ce qu'il voulait dire par là. 

-Avant de parler de soldats, il faut penser à réunir le plus de personne ici. Créer une balance entre nos défenses, notre offense et la stratégie, sinon ton clan s'effondrera en peu de temps. 

Le Chinois n'était qu'un second, il n'avait jamais été commandant, à part une fois, et c'était une mise en scène montée par Sun Tzu, le plus brillant et compétent des généraux militaires. Alors diriger les opérations militaires d'un clan sans expérience ni capacités au combat pouvait devenir une épreuve très demandante, même pour lui. Mais entre échouer en essayant et regarder d'autres échouer sans pouvoir y faire quoi que ce soit, le choix était évident. 

*Pardonnez-moi, Sun Tzu, mais sachez que jamais ma loyauté envers vous ne s'effritera.*

-Très bien, j'accepte ta proposition. J'espère que ni toi ni moi ne le regretterons. 

Et pour montrer sa soumission face au destin qu'il ne pouvait éviter, celui d'un soldat dans un enfer qui n'était pas le sien, Tsao Liang retira son casque et inclina la tête avec respect devant Raphaël. Pendant une seconde, le tatouage sur sa nuque devint visible, puis il se redressa et replaça son casque. 

-Par contre, il faut que tu m'expliques quelque chose. Où sommes-nous? Qu'est-ce que c'est que cet endroit?

Il ne parla pas de sa rencontre avec Remy. Il n'avait pas été capable de lui répondre, en fait Liang se doutait bien qu'il tentait de l'embobiner. Alors c'était quoi la vérité? Y avait-il vraiment une réponse à ses question et un sens à l'existence de cet endroit? Pour une raison inconnue, le Chinois pensa à Mai. S'il était en enfer, pourrait-il y retrouver son seul amour? Certainement pas, une fille comme elle ne méritait que le paradis, un trône aux côté des dieux comme la reine qu'elle aurait pu être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lachancec.com
Contenu sponsorisé

.
MessageSujet: Re: Un nouveau chapitre de l'histoire [PV Raph] Aujourd'hui à 23:51

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau chapitre de l'histoire [PV Raph]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Chapitre unique - L'histoire de la voleuse fantôme.» Un nouveau chapitre... des retrouvailles... [Fe Mercedes]» Colère noire (Rp histoire) Pv Raph + Davros + Reivax» Kuroko no Basket - Extra Game : Les Scans» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: ♠La gare♠-