21 pts30 pts25 pts41 pts28 pts


Rumeurs
• Il parait qu'Ordre Funeste déteste les instruments de musique car son frère Lumière jouait du piano très fort à l'heure de sa sieste quand il était petit.
• On raconte que lorsque vient la pleine Lune, on peut voir des Dryades dans la Forêt...
On murmure que LA SAINTE LAME NOM DE DIEU C'EST PAS RIEN est caché dans le Sanatorium... Et que celui qui prendra cette épée pourra commander au vent et vaincre les dieux... Info ou Intox ?
• Il se dit dans les couloirs du panthéon que Flore Ravageuse userait de rambourage pour améliorer ses formes.
Autres Rumeurs.
Notifications
• Pluie et nuage sont annoncé, avec des orages fréquents. Pensez à rester couvert et à l'abri de l'humidité qui favorise [b]les maladies.[/b]
• La forêt et la Ville sont affecté par la Pluie : la forêt est renforcée, les plantes semblent plus dangereuses et plus agressive.
• En ville, les monstres ont tendances à se montrer moins fréquemment à cause de la pluie.
• Le Monstre de Sable a disparu.
• Votre personnage peut être atteint de la fièvre Néandertalienne à cause de l'humidité. Cela peut être de votre volonté... ou de celle du staff. Son prochain rp devra être écrit dans un état fébrile, nauséeux. Votre personnage aura du mal à se concentrer et à communiquer avec autrui. Cette fièvre peut durer une semaine... Et peut entraîner la mort. La maladie croit en puissance les trois premiers jours, puis sa puissance diminue avec le temps.
Les Liens du Sang
Innokentiy
Fils de Evangeline
Sharon Chilton
Soeur de Sylver Gelidus
Merry Shark
Soeur de Seth Shark
L'Ingénieur
Meilleur Ami d'Atsuki Sengo et As de Trèfle.
Drusilla Giovanni
Ennemie d'Alexandro Derrechi
Maria Selimont
Amie de Sullivan Gordon et ancienne As de Trèfle.
Ruby Holsey
Soeur de Amber Holsey
Johanna Saddler
Mère de Leet Saddler
Mai Sun
Petite amie de Liang Tsao
Chad Stoneford
Demi-frère de Yuki Icesoul
Vladimir Dragomirov
Ex du chef des rebelles



 

Partagez|

▽ I'm not a P L U S H △ Teddy Bradford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

.
MessageSujet: ▽ I'm not a P L U S H △ Teddy Bradford Lun 25 Nov - 20:31

Teddy Bradford
Nom : Bradford ◆ Prénom(s) : Teddy ◆ Âge : 22 ans ◆ Taille : 1m60 ◆ Poids :47kg ◆ Sexe :

Lieu d'origine : Angleterre
Époque d'origine : Actuelle

À savoir :
Teddy :
- est une GROSSE trouillarde.
- déteste les histoires de fantômes.
- pratique le skate et le roller.
- sait jouer du piano.
- est cynophobe.
- n'aime pas être prise pour une gamine.
- déteste tout ce qui est amer.

Pour chaque question, veuillez chosir une seule réponse et une seule. Il n'y a pas de mauvais choix dans ce questionnaire. Considérez que votre personnage vit dans le présent et que c'est lui qui répond au questionnaire, avec ses motivations, ses rêves et son caractère.

Si je regarde dans votre poche, quel est l'objet que je risque le plus d'y trouver ?
c) Un jeu vidéo.

Et que trouve-t-on sur le bord de votre table de nuit, en lecture nocturne...?
d) Des magazines sur votre passion.

Si vous donnez le nom d'un courant artistique dont les peintures vous fascinent...?
b) L'art Naif.

La phrase mechante que vous devez arretez de dire:
c) « Si t'es si nul dans les jeux, c'normal que dans la vie t'es un PNJ. »

Votre lieu préféré:
a) La Chambre.

Si vous étiez un héros de jeu de rôle standard ?
d) Je serais le Voleur ! C'est cool, l'arrière garde, non ?

Et votre cours préféré à l'école ?
b) Le spoooort ! Ça défoule et je pense plus a rien après.

Un rêve d'avenir ?
c) Rencontrer des amis, des vrais !


A real plush.

Le bip sonore de la machine résonnait clairement dans la chambre d'hôpital, à un rythme régulier. La lumière traversait la fenêtre et venait s'écraser sur le lit, où reposait le corps en vie de Teddy, cette dernière endormie. Un masque couvrait sa fine bouche, tandis qu'elle respirait faiblement. Ses yeux bruns étaient cachés par les paupières, qui elles étaient couvertes par une longue frange et ses cheveux courts, blonds et mal coiffés, s'étalaient sur l'oreiller. Son visage rond ne bougeait pas d'un poil, ainsi que son cou maintenu par un collier cervical. Sur sa figure, une large bande faisait le tour de son crâne, sans oublier le sang sec des égratignures.

Sous le drap, se dessinait son corps, pas bien grand et relativement frêle, où ressortaient légèrement des muscles sur ses jambes, en plus des bleus et des cicatrices. Une poitrine pas du tout énorme faisait relief aussi. Elle était vêtue de cette horrible robe d'hôpital blanche. Les vêtements qu'elle portait avant le drame étaient posés sur une table, en plus d'un sac à dos et d'une planche de skate. C'étaient des vêtements de garçon, sombres, et trop grands pour Teddy. Elle adorait ce style. Il y avait aussi une paire de lunettes, dont les verres étaient fissurés, en plus d'un petit tas de piercings à côté.
La jeune femme avait un plâtre à la jambe gauche, des bandages sur les mains et une aiguille lui rentrait dans le bras droit. La pauvre petite n'avait eu guère de chance dans ce tragique accident.

À ses côtés, une femme assise sur un fauteuil, en train de bouquiner une revue. Elle ressemblait  à Teddy, mais avec des années en plus et des cheveux virant au blanc. Soudain, un homme vêtu d'une blouse blanche entra dans la chambre et fixa la victime, puis la femme.

- Madame Bradford ?
- Oui ?
- Le psychologue de l'hôpital, monsieur Melwis, souhaiterait vous parler au sujet de Teddy.
- Bien sûr. J'arrive tout de suite.


Not hit ! ... please.

Un homme bien vêtu se tenait assis derrière un bureau, écrivant machinalement sur une feuille tout un tas d'informations. Madame Bradford de l'autre côté, le fixant avec des yeux remplis de tristesse.

- Mmh... Donc. Si je vous ai demandé à venir, c'est pour parler au sujet du mental de Teddy, pour vérifier si c'était un accident ou une tentative de suicide.
- Je l'ai déjà dit ! Ma fille n'a pas voulu se suicider ! Ce n'était qu'un accident... !
- Pourtant, un témoin l'a vue se jeter de son plein gré sur cette voiture... Après, il peut bien se tromper.

Il gribouilla quelque chose sur sa feuille puis reprit la parole.

- Alors, dites-moi comment était Teddy dans son ensemble.

La mère respira profondément puis se lança.

- Teddy... C'est une jeune fille extrêmement timide. Il a toujours fallu quelqu'un dans son dos pour la pousser à faire les choses. Et quand il n'y a personne, elle se met à paniquer et bégayer.  C'est pour cela qu'elle n'a jamais eu de véritables amis, voire pas du tout. Elle préfère la solitude. Et si on vient l'embêter... vous savez d'avance qu'elle n'osera pas vous taper. Elle se laissait faire et obéissait sagement à tout ce qu'on lui dit. À l'école primaire et au collège, c'était le souffre-douleur de la classe. Elle se faisait souvent racketter, taper et critiquer à cause de son style. Ah parce que oui, elle ne voulait pas s'attacher à une société "immonde" comme elle disait. Se démarquer de la banalité. Elle aime être différente et s'en fiche pas mal de ce que l'on pense de son "look". Après tout, c'est pas mal.

Elle se tut un instant, avant de continuer.

- Elle a tendance à cacher ses sentiments aux yeux du monde, elle ne veut pas que l'on s'inquiète pour elle. Elle sourit même si elle a mal au fond d'elle. Elle n'aime pas pleurer. C'est une grande trouillarde. Et dès qu'elle a peur, elle peut se mettre à crier et s'enfuir en courant. Même à vingt-deux ans elle ne s'est pas débarrassée de ses frayeurs. Elle est gentille avec les gens qu'elle aime et n'accorde pas sa confiance à n'importe qui. Il faut que la personne en question ... l'aime pour ce qu'elle est, remarque ce petit quelque chose qui fait de Teddy une fille unique en son genre. Elle est intelligente et calme, bien qu'elle ait parfois des sautes d'humeurs qui font qu'elle ressemble à une pile électrique. Au fond ...

La femme baissa les yeux et soupira. Le psychologue l'observa.

- Mmh mh... je vous en prie, continuez.
- C'est une jeune femme courageuse et téméraire. Elle est prête à tout pour aider son prochain et atteindre ses ambitions.

Il finit d'écrire, avant de poser son crayon et mordiller une branche de ses lunettes.

- Je vois, je vois. Mais, tout de même, Teddy a bien des défauts ?
- Ah, oui oui, bien évidemment ! Vous savez, au fil des années, Teddy a fait ressortir en elle... un côté plus ou moins "rebelle". Enfin, c'était surtout après le collège et son entrée au lycée. Elle avait réalisé qu'il était temps pour elle de ne plus se laisser marcher dessus. Elle avait déjà frappé un garçon et de là, l'on ne l'embêta plus, du moins, pas souvent. Elle n'avait pas frappé le malheureux garçon avec ses poings... mais avec sa planche à roulettes. Le ... skate, je crois ? Enfin bon. Elle fut renvoyée peu de temps après.

Elle prit le verre d'eau devant elle et en but une gorgée, puis le reposa.

- Franchement, Teddy n'est pas une personne méchante. Elle ne pourrait pas faire de mal à une mouche, sauf si on l'embête un peu trop. On l'aime ou on ne l’aime pas. Il faut la supporter parfois pour ses petites crises de colères. Elle a juste besoin qu'on fasse attention à elle. Et elle a besoin d'être protégée, même si elle ne le veut pas.

Quand l'homme eut fini d'écrire, il posa tout son matériel sur le bureau.

- Je vais étudier le cas de votre fille un peu plus près. D'après votre description mentale, Teddy se portait plus ou moins bien. Je vous contacterai dans quelques jours pour vous demander plus d'informations sur sa vie.
- Très bien.


Nice little story.



〖Teddy Bears〗


××/××/2013 ▬  une semaine après l'accident

La maison Bradford était bien calme. Dans le salon, monsieur et madame Bradford, ainsi que le psychologue de l'hôpital. Il écrivait sur un carnet tout ce que le couple lui disait. Le père de Teddy était un homme à la carrure noble, le visage rongé par la tristesse. À côté de lui, sa femme, toute menue.

- Bien bien. Maintenant, passons à Teddy, si vous le voulez bien.

Ses interlocuteurs hochèrent la tête. Ce fut l'homme de la maison qui prit la parole en premier.


- Le jour de l'accouchement de ma femme, nous ne pensions recevoir qu'une seule fille. Mais tout compte fait, la nature nous en offrit trois, trois filles. Malheureusement, l'un des nourrissons est mort dès la naissance. L'on nomma les deux autres Teddy et Margaret. Teddy était l'aînée. L'on n’a pas caché à nos filles que normalement, elles étaient censées être trois sœurs. À cette époque, nous vivions à Londres. Mais pour se rapprocher de la famille de mon épouse, nous dûmes emménager à Aylesbury six mois après, dans cette maison. De là, débuta notre vie avec les filles.

Il laissa le temps à monsieur Melwis d'écrire avant de continuer.

- Ici, à Aylesbury, je pus facilement trouver du travail dans mon domaine. Je devins professeur de musique dans une école, tandis que ma femme s'occupait des filles, avec sa mère. L'on avait tout planifié pour l'éducation de nos enfants. Du moins, le plus important. Après, elles étaient libres de choisir leur propre chemin. Il était compliqué de différencier les filles. Elles mettaient au point une "stratégie" pour que l'une se fasse passer pour l'autre. C'était leur jeu.
- Et elles ne s'en lassaient pas, rajouta la mère. C'était pareil avec nous comme avec leurs grands-parents.

Ils burent un peu de leur thé, laissant écrire leur invité, puis la femme se leva et quitta la pièce, laissant les hommes entre eux.

- À l'école, elles étaient sans cesse ensemble. Teddy avait quelques problèmes de santé, c'est pour cela qu'elle n'était pas souvent présente à ses cours.
- Qu'avait-elle comme problèmes ?
- Des problèmes respiratoires, visuels et hormonaux. C'est ce qui a fait qu'elle n'est pas bien grande gcomparé aux membres de la famille et a gardé un visage d'enfant.
- Margaret n'en avait pas ?
- Si, c'était auditif. Margaret n'était pas sourde, mais elle n'entendait pas très bien. Nous avons dû investir de notre argent dans les soins médicaux pour elles.
- Je vois. Continuez.
- À l'école, Teddy était déjà timide, comparée à Margaret qui était tout le contraire de sa sœur. C'est elle qui a dû souvent la protéger des autres enfants et...
- Votre femme n'a pas mentionné cela quand elle est passée me voir.
- Excusez-la, elle est un peu chamboulée ces temps-ci et oublie certaines choses. Donc. Bien que Margaret fût toujours là pour Teddy, cette dernière récoltait les problèmes sans le vouloir. Il y eut un moment où elle refusa de retourner à l'école. L'on dû l'emmener voir un pédopsychiatre, qui réussit à la convaincre d'y retourner.

La femme revint dans le salon et ce fut elle qui continua le récit.

- Il était impossible de les séparer. Chacune forgeait petit à petit leur propre caractère. Margaret redoubla une classe et Teddy passa au collège. Ce fut le drame pour Teddy de savoir qu'elle allait se retrouver seule, mais sa sœur la rassura en lui disant que l'année prochaine, elle serait avec elle...

Elle ferma les yeux et des larmes commencèrent à rouler sur ses joues tandis que de terribles souvenirs lui remontaient à l'esprit. Le psychologue arqua un sourcil et cessa d'écrire.

- Que se passe-t-il ?
- Eh bien... je vous prie d'attendre.

Le couple quitta le salon et le mari revint peu après pour se placer face à l'homme, se passant les mains sur le visage, avant de fixer l'autre, qui attendait patiemment qu'on lui réponde.

- On était en juin... la première année de Teddy au collège. Tout ne s'était pas bien déroulé pour elle. Elle ne s'était pas fait un seul ami et ses notes n'étaient pas très bonnes. Et... ce jour-là... c'était un après-midi. Je m'en souviens comme si c'était hier. Il faisait beau. Les filles jouaient tranquillement dans la rue. Et soudain... un rottweiler a débarqué dans la rue. Margaret était la première à l'avoir remarqué et s'était ruée dessus pour jouer avec. Teddy était resté en arrière. Et puis soudain... le chien s'est jeté violemment sur Margaret et a commencé à la mordre au visage.

Il éclata en sanglots. Le psy avala difficilement sa salive, ne pouvant plus écrire.

- Teddy s'est mise à hurler et courut de toutes ses forces vers la maison, bien qu'on lui ait interdit de trop s’épuiser à cause de sa maladie. Ma femme et moi sommes sortis. Dans la rue, il y avait déjà un homme qui avait réussi à immobiliser le chien. Les voisins sortirent de leur maison. Mon épouse se jeta sur le corps ensanglanté de Margaret...
- Si vous le souhaitez nous pouvons nou arr-...
- Elle est décédée six jours après, ayant succombé à ses blessures.

Un silence pesant prit possession de la pièce. Les hommes n'osèrent pas rajouter un mot. Mais monsieur Bradford vit que l'autre homme souhaitait en savoir plus.

- Teddy était la plus affectée par cette disparition brutale. Comme si on lui arrachait une moitié de son cœur. Jusqu'à la fin du collège, elle était seule. Son niveau scolaire était stable et elle essayait de ne plus penser à Margaret, en vaquant à ses occupations. Elle passa sans problème au lycée.

Ils furent appelés à dîner. La conversation s'arrêta pendant une heure. Quand elle reprit, il était vingt et une heure. Ils s'étaient rassemblés de nouveau dans le salon, leur fils aussi les avait rejoints.

- Je vous présente Shawn, dit la mère. C'est le petit dernier de la famille. Il n'a que quatre ans.

Monsieur Melwis sourit à la vue de la petite tête blonde.

- Teddy était proche de son frère quand il est né ?
- Oui, répondit la mère. Très. Elle s'occupait de lui sans cesse, ayant oublié la mort de sa sœur. Enfin, je veux dire par là, qu'elle a cessé d'être triste. C'est surtout grâce à ce jeune homme qu'elle a repris goût à la vie...
- Un jeune homme ?
- Il s'appelait Piers Bennet. C'était le garçon d'une famille voisine. Teddy le rencontra au lycée. Et entre eux... ce fut immédiat. Une grande amitié naquit. Piers avait un an de moins que Teddy, mais il la considérait comme sa petite sœur, vu qu'il était plus grand.
- Et qu'apportait-il de plus à votre fille ?
- De l'attention de la part d'un véritable ami, chose qu'elle n'avait jamais eu venant d'une autre personne que sa famille. Il l'appréciait pour ce qu'elle était, car elle n'était pas comme les autres filles. Ils partageaient les mêmes passions. Il avait réussi à lui rendre le sourire. Teddy n'allait pas au-delà de l'amitié. Elle ne voulait pas. C'était une sorte de relation fraternelle entre eux. Il la protégeait et lui apprenait à être courageuse face aux autres. C'est de là qu'elle ne voulut plus être la petite fille timide et faible.
- Je vois. Je vois. Rien de plus ?
- Teddy... n'a pas eu de chance avec cet ami. C'était l'année dernière. Elle était rentrée aux urgences car ses poumons avaient commencé à mal fonctionner. Piers était sans cesse à son chevet, à lui parler. Chaque jour il venait. Et puis un jour... il n'est pas venu. Teddy nous a demandé où il était passé. L'on pensa qu'il était très occupé, mais, nous nous trompions... Nous avons appris qu'il était décédé suite à une bagarre. Il avait été sévèrement touché au crâne.
- Comment l'a pris Teddy ?
- Son monde de rêve s'écroulait. Elle ne souriait plus. Elle avait abandonné ses activités durant son séjour à l'hôpital et même après en être sorti, elle ne fit plus rien. Enfermée dans sa chambre à broyer du noir. Shawn essayait tant bien que mal de lui apporter du réconfort. En vain. Quatre mois à pleurer la perte de cet être cher. Elle était désespérée. Au bout de ces quatre mois,  elle put enfin sortir et reprendre une vie normale.  Elle se remit au sport, mais dû suivre un traitement médicale en parallèle à cause de ses poumons,  l'obligeant à ne pas en faire beaucoup, ainsi qu'à la musique et cessa d'étudier, pour se consacrer entièrement au piano. Mon mari souhaitait qu'elle fasse de cette passion son métier. Elle ne refusa pas et se donna corps et âme à cet instrument, oubliant les malheurs qu'elle avait subi jusque-là.
- Et maintenant... que s’est-il passé la nuit de son accident ? Pourquoi était-elle seule dehors, sachant qu'elle vivait toujours chez vous?
- Une dispute avait éclaté entre mon mari et moi. Teddy ne supportait plus les cris et les pleurs, elle prit sa planche et sortit au plus vite de la maison. Pour la suite, vous devez sans doute le connaître...
- Une voiture la renversa.
- C'est ça.
- D'après tout ce que je viens d'entendre, il y a bien des raisons qui auraient poussé Teddy à se donner la mort. La perte de deux êtres chers peut gravement affecter une personne. Mais après tout, l'on ne sait pas si elle avait le courage de se suicider. Et puis...

La sonnerie du téléphone coupa l'homme. Le mari alla décrocher.

- Oui allô ?
- Vous êtes bien monsieur Bradford ?
- Oui c'est moi. Qui est-ce ?
- Je suis le médecin Jarek, je m'occupe de votre fille.
- Il y a un problème avec elle ?


▬ Trois jours après ▬


Placardées contre des murs de la ville, des affices, avec dessus, une photo en couleur de Teddy.


AVIS DE RECHERCHE


Nom : Bradford
Prénom : Teddy
Sexe : Femme
Âge : 22 ans
Taille : 1m60
Vêtements : Robe d'hôpital ou vêtements trop grands
Aperçu pour la dernière fois : Hôpital Alton House ; Aylesbury
Si vous l'avez apperçu, contactez le poste de police le plus proche au plus vite. Nous vous remercions d'avance pour votre aide.


Cowabunga !
Votre pseudo : Ted'
Votre âge : Cacahuète.
Expérience RP : Deux ans.
Un avis sur le forum ? Nope nope nope.
Comment tu nous a connu ? Euuuuh...
Un commentaire ? Marguerite.
Provenance de votre avatar ? Shirasaka Koume ☆ THE iDOLM@STER: Cinderella Girls
Parrain/ Marrainne ? 'cun.
Code du règlement : Validé par Flore Ravageuse ❀

© Teddy


Dernière édition par Teddy Bradford le Mar 22 Juil - 6:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

.
MessageSujet: Re: ▽ I'm not a P L U S H △ Teddy Bradford Lun 25 Nov - 23:37

Bien, bien ! Je te passe le discours habituel, tout est bon, je n'ai rien à dire.
... en fait, le seul souci à régler est le clan. J'aurais tendance à dire Trèfles mais il me faudra l'avis d'un autre admin.

Et c'est tout.

_________________
#660000/#990000, you see ?


Par Cauchemar Carnassier

More ? :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: ▽ I'm not a P L U S H △ Teddy Bradford Mar 26 Nov - 18:53

Je suis en accord avec toi. Trèfle powaaa. o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

.
MessageSujet: Re: ▽ I'm not a P L U S H △ Teddy Bradford Aujourd'hui à 2:07

Revenir en haut Aller en bas

▽ I'm not a P L U S H △ Teddy Bradford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» teddy epagneul adorable loulou!» Ted Lupin ~ Assistant Garde-chasse (Aide à la création)» présentation de Teddy Lupin» Ryan Bradford - Rebelle ...» 07. One cinema for two
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: Fiches Validées :: Trèfles-