21 pts30 pts25 pts41 pts28 pts


Rumeurs
• Il parait qu'Ordre Funeste déteste les instruments de musique car son frère Lumière jouait du piano très fort à l'heure de sa sieste quand il était petit.
• On raconte que lorsque vient la pleine Lune, on peut voir des Dryades dans la Forêt...
On murmure que LA SAINTE LAME NOM DE DIEU C'EST PAS RIEN est caché dans le Sanatorium... Et que celui qui prendra cette épée pourra commander au vent et vaincre les dieux... Info ou Intox ?
• Il se dit dans les couloirs du panthéon que Flore Ravageuse userait de rambourage pour améliorer ses formes.
Autres Rumeurs.
Notifications
• Pluie et nuage sont annoncé, avec des orages fréquents. Pensez à rester couvert et à l'abri de l'humidité qui favorise [b]les maladies.[/b]
• La forêt et la Ville sont affecté par la Pluie : la forêt est renforcée, les plantes semblent plus dangereuses et plus agressive.
• En ville, les monstres ont tendances à se montrer moins fréquemment à cause de la pluie.
• Le Monstre de Sable a disparu.
• Votre personnage peut être atteint de la fièvre Néandertalienne à cause de l'humidité. Cela peut être de votre volonté... ou de celle du staff. Son prochain rp devra être écrit dans un état fébrile, nauséeux. Votre personnage aura du mal à se concentrer et à communiquer avec autrui. Cette fièvre peut durer une semaine... Et peut entraîner la mort. La maladie croit en puissance les trois premiers jours, puis sa puissance diminue avec le temps.
Les Liens du Sang
Innokentiy
Fils de Evangeline
Sharon Chilton
Soeur de Sylver Gelidus
Merry Shark
Soeur de Seth Shark
L'Ingénieur
Meilleur Ami d'Atsuki Sengo et As de Trèfle.
Drusilla Giovanni
Ennemie d'Alexandro Derrechi
Maria Selimont
Amie de Sullivan Gordon et ancienne As de Trèfle.
Ruby Holsey
Soeur de Amber Holsey
Johanna Saddler
Mère de Leet Saddler
Mai Sun
Petite amie de Liang Tsao
Chad Stoneford
Demi-frère de Yuki Icesoul
Vladimir Dragomirov
Ex du chef des rebelles



 

Partagez|

Leet... Leet...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
.
MessageSujet: Leet... Leet... Mar 25 Fév - 15:23

Reed Bull Hoffman
En bref et en gros ♪
Noms: Hoffman
Prénom: Reed  
Age: 7ans
Taille: 123cm
Poids: 20kilogrammes
Sexe Garçon !
Origine: Allemands
Clan: Carreaux
Loisir: Lire des contes.

Epoque d'origine: Epoque réelle
Centre d'intérêt: La lecture de contes et la discussion avec ces amis immaginaires.
Aime: Les contes, la sauce tomate, être entouré.
Deteste: Barbe-bleue, le saucisson.
Allez, le physique !


Buyaaaah... C'est fatiguant de devoir se lever pour aller à l'école, hein Hanzel...? Je sors de mon drap avec des dessins de nounours dessus, qui est cool parce que c'est la Reine de Cœur qui me l'a donné, et j’m’étire doucement, en baillant. J'aurais préféré rester au lit, parce qu'à l'école les cartes m'embêtent, mais j'ai pas le choix. Pfuuuh... Je voudrais retourner au lit, moi, je suis fatigué parce qu'avec Hansel et Gretel ont a joué jusque très tard... Mais je peux pas. Alors je m'assoies sur le lit, pendant que dans le couloir, y'a le Valet de Cœur qui court jusque dans la salle à manger. Je regarde le papier peint à nounours de la pièce, ça me rappelle une histoire... Boucle d'or que ça s'appelle.

J'y repensais quand Barbe-bleue a hurlé sur le Valet qui avait renversé son lait. Je sursaute, et je rentre ma tête dans mes petites épaules tandis que la claque résonne au rez-de-chaussée. J'ai peur que la prochaine soit pour moi, alors je me dépêche de me lever et de me diriger vers la glace, pour me changer et me préparer à partir du royaume de la Reine. Je trébuche et je tombe par terre en me cognant la tête dans un meuble, ça fait mal alors je pleure un peu. Heureusement, Hanzel et Gretel arrivent à ce moment-là et m'aide à me relever. Hanzel et Gretel, c'est mes deux amis qui m'aident tout le temps, parce que sans eux je peux rien faire. À l'école, c'est Gretel qui écrit pour moi, parce que j'ai pas de mains, et c'est Hanzel qui fait la lecture... Ils sont super gentil avec moi, c'est mes amis... Mais la Reine de Cœur, son Valet et Barbe-Bleue ne les connaissent pas, parce que ce sont deux amis "rien qu'à moi", comme ils disent:

Gretel: Bonjour ! Bien dormi...?

Je leur souris et je remercie Gretel, avant de me regarder dans la glace, parce qu'il faut que je me prépare avant que le barbu vienne me gronder. Gretel elle est gentille et elle bien les trucs calmes, comme les filles, alors que Hanzel lui, il adore jouer à chat et courir...  Je suis à coté d'eux devant la glace maintenant. Moi, j'ai les cheveux oranges et les yeux verts, même que la Reine elle me dit qu’il ne faut pas dire orange mais roux.  Elle dit aussi que mes yeux ils sont aussi vert que les arbres, mais les arbres ils sont pas tous vert, parfois ils sont oranges ou bien bleue, j'ai vu ça dans Alice aux pays des Merveilles. Pis je suis aussi petit, enfin plus petit qu'Hanzel et plus grand que Gretel.  Eux, ils ont les cheveux jaunes et les yeux bleus, comme certaines Cartes. Ils paraient que je suis un peu rond, enfin rond de visage, comme un ballon... Avec des joues toutes roses ! Pis aussi bah je porte un bonnet vert comme certains lutins, même qu'il est trop beau et que c'est pas vrai ce qu'il dit le Valet ! Alors je mets mon bonnet sur ma tête, parce que je suis content que l'on m'a donné un bonnet sympa. Pis après Hanzel et Gretel ils m'ont aidé à enlever ma chemise de nuit toute blanche, pour que je mette un T-shirt blanc et par dessus ma tenue de jardinier verte avec des fleurs roses dessus. Valet dit que ça fait fille, mais je le crois pas parce qu'il est pas gentil, en plus.

Donc maintenant je m'amuse à faire des grimaces, devant le miroir. Gretel ignore ma tête et lit un livre avec un nom compliqué que je n'arrive pas à lire, parce que c'est dur. Alors du coup, je la boude aussi et je rigole avec Hanzel. Et puis la Reine toque à la porte, alors j'arrête tout de suite et je me mets au garde à vous, pour rire. Et elle me dit que je dois descendre et aller déjeuner, parce que "Papa" veut me parler.

Hanzel: Il te veut quoi, Barbe bleue ?

Allez, le mental !


Alors je suis descendu par le grand endroit de bois, pour aller dans le lieu de blancheur. Parce que cette pièce du royaume où je mange est toute lumineuse, plein de blancheur. À table, là où se trouve ma place, il y a plein de traces de gros crayons pastel, parce que je dessine beaucoup. Barbe bleue est assis devant moi, à sa place. Il a l'air préoccupé, parce qu'une ride de soucis barre son front. Avant, quand j'étais encore plus petit, la Reine lui embrassait le front en disant qu'il allait vieillir plus vite s’il continuait comme ça. Mais c'était avant le Jour de la Faille, ça.
Bref, Barbe bleue me regarde de ces yeux plein de colère qu'il cache mal, avant de soupirer et de se prendre la tête entre les mains. Je bois doucement mon chocolat en le regardant par en dessous, et j'apprécis le goût sucré du chocolat dans mon bol. Je note la couleur du bol, vert, en serrant les épaules. J'ai peur de Barbe bleue depuis longtemps... Il me regarde à nouveau, et moi je regarde mon bol et mon chocolat pour ne pas qu'il s'énerve. Je sais que quand il s'énerve il peut nous faire mal... Alors qu'en fait il nous aime fort, il le dit quand il a but de sa boisson acre. J'ai goûté ça, une fois, c'est pas bon...
J'essaye de ne pas faire de bruit pour ne pas l'énerver, car je veux disparaitre dans un trou de souris. Des souvenirs apparaissent et tourbillonnent comme des feuilles mortes. Le valet qui a pris des coups parce qu'il a cassé un vase, très net. Un garçon qui rigole, un peu flou. Des cris entre un homme et une femme, bruyant bruyant bruyant. Une photo d'un homme avec une batte de base-ball. Figé. Barbe-bleue jeune et vieux, qui plaisante, hurle, rit, pleure, ressemble à un fou, a un gentil, au Valet quand il reçoit une fille à la maison, au voisin quand il peste contre la police.

Mon bol tombe et se brise par terre, dans un grand bruit. Le lait coule sur le carrelage blanc, et le salit de sa blancheur plus blanche. En fait, le carrelage est gris, et quand je m'en rends compte, les murs aussi me paraissent gris. Tout devient plus sombre, et Barbe-bleue une ombre. J'ai peur, parce qu'il me fixe dans ces yeux rouges. Hanzel et Gretel se sont cachés, parce que Barbe-Bleue leurs fait peur. Oui, c'est pour ça que le bol est tombé, c'est parce qu'ils sont partis... Loin.

La main de Barbe-bleue part et me frappe au visage, violement. J'hoquète bruyamment et je tombe de ma chaise droit vers le sol. Le contact du carrelage froid avec ma joue est plutôt violent, comme la gifle, mais je préfère ne pas pleurer, parce que quand on pleure, il continue de nous frapper, jusqu'à ce que l'on pleure plus. Je suis résigné, comme le disent les adultes. Barbe bleue se lève et part en grommelant, l'haleine empuantie de vices. Hanzel et Gretel viennent et me remettent debout, tandis que les larmes coulent sur mes joues rebondies. Je n'ai plus envie d'aller à l'école... Le Valet est parti en courant, et m'a complètement ignoré... Mais j'ai bien vu son cocard sous l'eau, qui montre que lui aussi a gouté à la colère de Barbe-Bleue. Je suis triste pour lui, mais Gretel me réconforte en séchant mes larmes. Je suis trop sensible, à ce qu'il parait... Alors je la laisse faire, tandis qu'Hanzel rumine en shootant dans un papier ce qui vient de se passer.

Et là, la Reine de Cœur arrive, pour me prendre dans ses bras. Elle me frotte la tête et me parle doucement. Elle porte une robe pâle comme ma peau et ces beaux cheveux comme le feu semblent briller. Elle me dit qu'aujourd'hui, je ne vais pas à l'école, mais dans un endroit ou je vais voir un Monsieur qui va me parler pour comprendre pourquoi je n'aime pas l'école. Hanzel et Gretel serre la Reine, eux aussi, mais ils sont tendus, à cause du "Psycholoque." Je leur demanderais bien pourquoi, mais la Reine déteste qu'on parle à ses amis en sa présence, et comme je suis triste, je veux pas qu'elle arrête de me faire un câlin. Alors, elle me soulève  comme quand j'étais petit, et me porte gentiment jusqu'hors du Royaume. Je vais voir le Psycholoque.

Allez, l'histoire !



La Reine m'a ramené après mon rendez-vous chez le psycholoque, et le moins que je puisse dire, c'est qu'il est bizarre. Il a une tête de monsieur fou, mais il est gentil... Comme le chapelier ! Sauf qu'il avait pas de chapeau, ce chapelier.
Pendant le trajet, la Reine semblait réfléchir beaucoup... Elle tenait les Reines de sa monture, d'une main, tout en pianotant sur son appareil en plastique de l'autre. J'avais vu dans la télé que c'était mal de jouer avec le port-table, mais je ne pouvais pas lui dire, parce qu'elle avait les mêmes yeux que Barbe-Bleue quand il a beaucoup beaucoup but de son liquide amer. Alors je me suis tut et j'ai préféré fermer les yeux, parce que dans la télé ils ont dit qu'on pouvait en mourir... Et moi je ne veux pas mourir à cause du port table. Alors Hanzel et Gretel eut aussi avait peur et tenait fermement le rebord de leur siège, leurs doigts se tenaient bien serré contre le tissu.

Après la Reine a garé la voiture et m'a fait descendre devant le royaume. Elle m'a dit que "Papa" était à la maison, et que la porte devait être ouverte. Je n'ai pas osé dire à la Reine que j'avais pas de Papa et que c'était Barbe-Bleue qui m'attendait à la maison. Alors je suis descendu du carrosse et je suis rentré dans la maison. C'est Hanzel et Gretel qui m'ont ouvert la porte, parce que j'étais trop petit. Je les aie remerciés et je suis passé dans le salon, furtif comme une souris pour ne déranger personne. Ça sentait le tabac froid et l'alcool, et je devais fermer les yeux et me retenir pour ne pas tousser. J'avais peur. Très peur... Mais je ne voyais ni Barbe-Bleue ni le Valet. Ils étaient sans doute enfermé là-haut tout les deux pour être ensemble, comme quand la Reine est pas là. Mais j'ai pas le droit de le dire, parce que sinon le vieux a dit qu'il me taperait encore plus fort. Alors d'habitude je vais m'asseoir et je regarde Hanzel et Gretel dessiner sur une feuille.

Mais ce soir-là, c'est différent... Il y a un quelque chose qui les agite. Je voudrais leurs dires de se calmer, mais j'ai la voix pâteuse, qui traine... Ils me regardent tout les deux et sourit bizarrement, avant de me prendre la main comme quand j'avais trois ans, et de m'emmener en cuisine. De là, je les vois de loin attraper un couteau gros que maman ne veut pas que je touche, et le ranger dans mon cartable. Je leurs dit que je veux qu'ils l'enlèvent parce que je ne veux pas me faire gronder, mais j'ai les paupières lourdes... Après, ils sont allés toucher des trucs au niveau de l'usine à chaleur, mais je me souviens mal car le chat de Cheshire me parlait et ça me fatiguait... J'ai quitté la cuisine en me faisant tiré par Hanzel et Gretel et en même temps j'ai entendu la porte de la chambre du Valet. Barbe-Bleu avait fini son aparté, alors je suis monté avec Hanzel et Gretel, qui riaient de plus en plus fort, et j'ai croisé Barbe-Bleue. Il m'a soulevé du sol et m'a foudroyé du regard, avant de me dire méchamment:

Barbe-bleue: T'avise pas d'aller voir ton sale voleur de frère. Y s'est pris une leçon k'y va plus oublier. Tsch.

Et Barbe-bleue m'a reposé par terre et est parti, loin. Je crois qu'il avait un truc de changé et je l'ai regardé descendre les escaliers en réajustant sa ceinture. Bizarre. Mais je n'arrive pas à réfléchir, parce que les deux frères et sœurs se sont mis à chanter à voix hautes les paroles d'une chanson...

"« La Reine de Cœur fit des tartes,"
"Un beau jour de printemps ;"
"Le Valet de Cœur prit les tartes,"
"Et s’en fut tout content ! »"

Les deux copains de toujours me tiraient plus fort, puis Hanzel sortit le couteau de mon sac. Son visage poupin se craquelait, et montraient des zones sombres qui me faisaient peur. Les larmes roulèrent sur mes joues et tombèrent au sol, tandis que mes yeux restaient écarquillés. Je voyais le Pays des Merveilles perdent ses couleurs, couleurs qui devinrent noir lorsque je suis rentré dans la chambre du Valet...  
Il était sous la couette et semblait dormir ; je voyais ces jambes dépasser du drap, et sa tête qui en émergeait doucement. Il avait un peu saigné au niveau du visage, sans doute que Barbe-Bleue l'avait frappé.  Puis Gretel changea sa chanson avec un rire, et je vis que ces yeux étaient devenu des boutons, des boutons de veste cousu à son visage. Du sang coulait le long de ces joues, et je me mis à crier. Quel horreur !

Gretel: Le Valet a volé les tartes de la Reine ! Qu'on lui coupe la tête, qu'on lui coupe la tête !

Et les deux tiennent leurs couteaux au dessus du visage du Valet endormi, presque nu. La chambre devint ensuite noir, et je ne me souviens que des bruits, horrible, des rires aigues et des sangs qui coulaient, de la chair qui cèdent et...

J'ai vomis. Je me sentais mal. Barbe-bleue restaient en bas, à croire qu'il n'avait rien entendu. Hanzel et Gretel dansaient autour de moi, et moi je pleurais. J'avais mal, j'avais peur. Peur de mes amis qui m'avaient trahi. Pourtant, ils me relevèrent et se serrèrent contre moi, avant de me faire quitter la chambre. Leur flot de paroles calma mon hoquet maladif... Ils me donnaient de leurs tendresses et de leurs affections. Je pleurais. Dans le couloir... Puis les pas, les pas dans les escaliers. Barbe-Bleue allait voir, je l'entendais pester en gravissant les marches.

Barbe-Bleue: P'tain d'salope... Ah, elle veut me quitter, hein...? Ah, elle veut me piquer mes gamins ? Elle va voir ! Si je la tenais... Je lui éclaterais la tête dans le mur, tiens...

Hanzel reprit le couteau. Il me murmura qu'il fallait le faire, pour sauver la Reine. Je ne voulais pas, ils essayaient de me convaincre. Ils me poussaient à me relever avant qu'il arrive.... Et je voyais déjà apparaitre en haut des marches ces cheveux... Alors, c'est Hanzel... Ou Gretel, je crois, qui m'a poussé en avant. J'ai crié et le couteau que tenait Hanzel a pénétré le ventre de Barbe-bleue. Il a crié et m'a attrapé par le col, avant de me lancer sans les escaliers. J'ai heurté le poteau, enfin, le mur, je sais plus, et j'ai eu très mal au cou, je ne pouvais plus bouger... Barbe-bleue était par terre lui aussi, et avait mal : il se tenait en ventre et couinait, c'était bizarre...

Je voyais du sang qui coulait, et les jumeaux plein de sang, puis ma vision se brouille et le Pays des merveilles laissa place au gris et au rouge du monde... Où est Hanzel, ou est Gretel, pourquoi j'ai des marionnettes pleines de sang aux bras... Pourquoi...?

La Reine va se fâcher, il y a du sang partout, il faut nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer... Mais je suis fatigué, fatigué... Ma vue est trouble, Hanzel et Gretel sont parties... Rei... Reine...
Faut nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer.... Nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer... Nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer, nettoyer, nett....
EN IRL ♥!
Et vous, donc, qui êtes vous ?
Votre pseudo: Aetyhs Affilion
Votre Age: 18ans
Expérience RP: Quelques temps.
Un avis sur le forum ? Ahahah.
Comment tu nous a connu ? Uhuhuh.
Un commentaire ? Trololo.
Parrain Moi.
Origine de l'avatar: Reisuke Houjou de Mirai Nikki
Code du règlement: Validé par Lumière...

Fiche codée par Aetyhs, aussi appelé Lumière du jugement. Reproduction interdite en dehors de Né-Andarta

Revenir en haut Aller en bas

.
MessageSujet: Re: Leet... Leet... Sam 5 Avr - 21:17

... bon baah... tout est bon, sans plus de cérémonie je te valide et t'envoie chez les fous.

_________________
#660000/#990000, you see ?

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Par Cauchemar Carnassier

More ? :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leet... Leet...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Leet Speak
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: Personnages décédés-