21 pts30 pts25 pts41 pts28 pts


Rumeurs
• Il parait qu'Ordre Funeste déteste les instruments de musique car son frère Lumière jouait du piano très fort à l'heure de sa sieste quand il était petit.
• On raconte que lorsque vient la pleine Lune, on peut voir des Dryades dans la Forêt...
On murmure que LA SAINTE LAME NOM DE DIEU C'EST PAS RIEN est caché dans le Sanatorium... Et que celui qui prendra cette épée pourra commander au vent et vaincre les dieux... Info ou Intox ?
• Il se dit dans les couloirs du panthéon que Flore Ravageuse userait de rambourage pour améliorer ses formes.
Autres Rumeurs.
Notifications
• Pluie et nuage sont annoncé, avec des orages fréquents. Pensez à rester couvert et à l'abri de l'humidité qui favorise [b]les maladies.[/b]
• La forêt et la Ville sont affecté par la Pluie : la forêt est renforcée, les plantes semblent plus dangereuses et plus agressive.
• En ville, les monstres ont tendances à se montrer moins fréquemment à cause de la pluie.
• Le Monstre de Sable a disparu.
• Votre personnage peut être atteint de la fièvre Néandertalienne à cause de l'humidité. Cela peut être de votre volonté... ou de celle du staff. Son prochain rp devra être écrit dans un état fébrile, nauséeux. Votre personnage aura du mal à se concentrer et à communiquer avec autrui. Cette fièvre peut durer une semaine... Et peut entraîner la mort. La maladie croit en puissance les trois premiers jours, puis sa puissance diminue avec le temps.
Les Liens du Sang
Innokentiy
Fils de Evangeline
Sharon Chilton
Soeur de Sylver Gelidus
Merry Shark
Soeur de Seth Shark
L'Ingénieur
Meilleur Ami d'Atsuki Sengo et As de Trèfle.
Drusilla Giovanni
Ennemie d'Alexandro Derrechi
Maria Selimont
Amie de Sullivan Gordon et ancienne As de Trèfle.
Ruby Holsey
Soeur de Amber Holsey
Johanna Saddler
Mère de Leet Saddler
Mai Sun
Petite amie de Liang Tsao
Chad Stoneford
Demi-frère de Yuki Icesoul
Vladimir Dragomirov
Ex du chef des rebelles



 

Partagez|

❝You've arrived at panic station !❞ ❚ R-A-S

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

.
MessageSujet: ❝You've arrived at panic station !❞ ❚ R-A-S Mer 19 Mar - 18:04






Nom : Steinford.
Prénom : Randall Aiden.
Âge : 28 ans.
Taille : 1m93.
Poids : ~80kg.
Sexe :
Clan :
Pays d'origine : États-Unis.
Époque d'origine : Actuelle.
Loisirs : Tir (armes diverses), lancer de couteaux, karaté, kickboxing, judo, musculation, 3x500m, escalade. Il faut bien qu'il entretienne sa forme et ses capacités de garde du corps, et puis il a largement de quoi tout se payer.
Centre d'intérêt : L'«espionnage».
❑ ❤ Le tir, son métier, faire beaucoup d'activités différentes, se battre, ses anciens camarades de l'armée.
❑ ☓ S'ennuyer, ceux qui ne font rien de leur vie.

Il pensait qu’un bar n’était pas l’endroit le plus discret pour une entrevue censée être plus ou moins secrète, mais son contact avait bien choisi, finalement.

Ce n’était pas une de ces discothèques bondées, mais l’endroit était suffisamment fréquenté par des semi-ivrognes et autres personnes banales pour que leur rendez-vous passe inaperçu. Et un autre avantage, fut qu’il reconnut immédiatement la personne qu’il devait rencontrer. C’était la seule qui sirotait son verre avec une attitude à la fois tranquille et imposante, et avait une carrure musclée et carrée, qui faisait que personne ne l’approchait. En même temps, ce n’était pas l’homme avec lequel on avait envie de faire la conversation, avec sa tenue de brute épaisse. Large gilet à capuche rabattue, noir à l’extérieur et rouge à l’intérieur, pantalon et chaussures de policier, et bracelets cloutés. Le grand classique, mais bien plus impressionnant vu en vrai que dans les séries. Pire que le héros d’Assassin’s Creed.

Il déglutit discrètement, puis s’approcha de l’autre, allant s'accouder au comptoir, juste à côté de lui, en s’efforçant d’avoir l’air assuré.

Homme J'ai l'argent.

Une paire d'yeux bruns se posa sur lui. Le regard se voulait froid, mais paradoxalement, il semblait brûler de vouloir déchiffrer les pensées de son vis-à-vis. On aurait dit qu'il lisait en lui. Rien de tel pour mettre notre homme mal à l'aise.

L'inconnu encapuchonné sembla commencer une phrase, mais s'arrêta net. Son expression devint intriguée, et un sourire naquit sur son visage, semblant dissiper instantanément l'impression de froideur entre eux. Puis il retira sa capuche, laissant ses cheveux noir corbeau se dresser sur sa tête comme des épines. Les deux hommes se reconnurent enfin, et éclatèrent chaleureusement de rire.
Le visage du brun semblait maintenant émettre une certaine aura chaudement amicale ; l'autre savait qu'elle n'était réservée qu'à une minorité de personnes. Une fois qu'on le connaissait bien, son camarade savait faire preuve d'humour et se montrer jovial - comme à l'instant par exemple, avec une magistrale tape virile dans le dos de l'homme qui manqua d'en tomber de son tabouret avant de pouvoir prendre la parole.

Homme Han, Randy ! J'aurais jamais pensé que c'était toi !
Randall Comme tu vois, j'me suis reconverti, depuis l'armée...

Et Randall aurait continué sur sa lancée si un poivrot ne s'était pas incrusté dans l'entrevue, derrière son ami le soldat, en s'accoudant le plus naturellement du monde au bar, près d'eux. Son visage sembla devenir nonchalant et glacial en un clin d'œil, toisant l'autre qui leur sortait tout un tas de paroles vides et impliquant une moquerie ouverte des vêtements du grand brun... Lequel s'avança vers lui, soudain menaçant.

Randall Tu déranges, là, l'alcoolo.

Simple, clair, précis. Pourquoi se compliquer la vie ? D'ailleurs, ça semble être efficace, puisque le fauteur de trouble s'en va sans faire plus d'histoires. Sans aucun signe de fierté quelconque, Randall retrouva son attitude précédente avec une rapidité déconcertante. Son camarade l'avait souvent admiré pour cela - peut-être aussi par sa capacité à être le garde-fou de ses amis... Mais il ne connaissait pas grand-chose sur lui, finalement. Il était si mystérieux par rapport à ses goûts et autres, qu'il n'y avait pas grand-chose de plus à connaître chez lui.

Randall alla se rassoir à la chaise de bar, but une longue gorgée de sa bière, et put reprendre en souriant au soldat.

Randall Donc, j'disais... j'me suis reconverti après l'US Army. C'est moi qui vends des infos à des gens.
Homme Et comment tu fais pour les collecter, ces infos ?
Randall (ricanement) Ça, c'est mon secret. Donc tu disais tout à l'heure, t'as l'argent ?

Tant de secrets ne rendaient pas l'ambiance très confortable pour le soldat. Celui-ci observa Randall pendant un moment. Il ne se souvenait pas de l'avoir connu aussi réservé, pendant leurs quatre années d'armée de terre passées ensemble… le brun avait changé. L'homme fit un petit mouvement de la tête, indiquant la sortie.

Montrer une mallette pleine de dix mille dollars n'était en effet pas très discret dans un bar ; ils étaient mieux dans une ruelle. Pourquoi s'être vus là-bas en premier, alors ? Parce que Randall était professionnel. Toujours voir la tête du client avant de faire une transaction. Heureusement que ledit client lui était familier, cela allait se passer beaucoup plus vite.

Randall soupesa la mallette, eut un petit sourire, puis la reposa. Et commença purement et simplement à s'éloigner de son ancien camarade.

Randall Désolé, vieux, on m'a proposé quinze mille dollars pour la même info. La prochaine fois peut-être…

Il avait carrément commencé à sortir de la ruelle lorsque son ami l'arrêta d'une main sur l'épaule, le faisant se retourner.

Homme Attends ! Tu n'es pas de mon côté ? Tu vas la donner à un autre parti ?

Randall le fixa un instant, nonchalant, puis lui sourit amicalement en repoussant la main sur son épaule.

Randall C'est plus comme à l'armée, y'a quatre ans. Je soutiens aucun parti. Je vends à qui m'offre le meilleur prix, c'est tout, les alliances et les ennemis m'importent peu.

L'autre sembla réfléchir un instant, puis, d'un air déterminé, déclara :

Homme Et si je t'en donne vingt mille ?
Randall Alors ton offre devient beaucoup plus intéressante... Tu y tiens tant que ça, à ton info ?
Homme Pour des raisons personnelles, oui. Marché conclu ?

Randall ne croyait pas aux 'raisons personnelles' d'une manière générale, mais il sentait qu'il devait accepter. Alors comme toujours, il fit confiance à son instinct, et il reçut effectivement le montant demandé. Il eut à nouveau un léger sourire. Un prix, une info.

Randall Eyston sera au Skyloft, à Las Vegas, dans deux jours, à 22 heures, avec une escorte de cinq hommes. Cette information ne te vient évidemment pas de moi, si tu la divulgues.

❖❖❖

À la sortie du Skyloft, trois hommes. Au-devant, Wilson, un malfrat allié à Eyston, qui était venu quérir des informations sur la mort de ce dernier, survenue la veille. À sa gauche, un premier garde du corps. À sa droite, le deuxième garde, Randall, vêtu de sa tenue habituelle et d'une paire de lunettes de soleil.  

Le mafieux ne semblait pas prendre le chemin du retour. Les gardes du corps se jetèrent un coup d'œil rapide, mais suivirent. Il les menait dans une ruelle, derrière les bâtiments.  

Au bout de quelques minutes, il s'arrêta sans prévenir, puis se tourna vers Randall. Celui-ci retira ses lunettes de soleil, qu'il mit dans sa poche.

Randall Il y a un problème, patron ?

Wilson eut un sourire mauvais. Randall, troublé, se douta immédiatement que quelque chose n'allait pas, mais il n'eut pas le temps d'éviter le coup qui fila vers son arcade sourcilière. Sonné, et pris par surprise, le garde du corps tomba lourdement sur le sol pavé.

La suite demeure toujours floue dans les souvenirs du brun. Trop surentraîné, il ne s'était pas laissé faire une seule seconde, et les deux hommes avaient du mal à le maîtriser. Jusqu'au moment où Wilson sortit son arme pour en poser le canon sur l'arrière de la tête de Randall.

Wilson Je sais que c'est toi qui as donné l'info aux soldats, pour le rendez-vous d'Eyston. J'te connais assez pour le savoir. T'as dû empocher pas mal d'argent, hein ? Tu vas payer pour ça....

Pseudo : Anarchy Orderless ou Artist.
Âge : Moins de seize ans. Et pourtant apte à faire du yaoi.
Expérience RP : Un an et demi à peu près.
Avis sur le forum : Politiquement incorrect de le donner, de la part d'un admin.
Comment j'ai connu le forum : Par le monsieur en costume blanc et monocle.
Commentaire : Cookie.
Origine de l'avatar : Tokugawa Ieyasu (Sengoku Basara).
Code du règlement : Validé par Dissidence Astrale ✖
© Fiche codée par Artist/Anarchy Orderless. Reproduction interdite. ©

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: ❝You've arrived at panic station !❞ ❚ R-A-S Mer 19 Mar - 18:23

Tout il est bon dans le meilleur des mondes. Donc validation et go chez les trèfles !
Revenir en haut Aller en bas

❝You've arrived at panic station !❞ ❚ R-A-S

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Panic Station ▬ Keith» une station de ski dans le désert de Dubaï» 04. Panic room» I write sins not tragedies [Panic! At the disco]» La station météo
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: Fiches Validées :: Rebelles-