21 pts30 pts25 pts41 pts28 pts


Rumeurs
• Il parait qu'Ordre Funeste déteste les instruments de musique car son frère Lumière jouait du piano très fort à l'heure de sa sieste quand il était petit.
• On raconte que lorsque vient la pleine Lune, on peut voir des Dryades dans la Forêt...
On murmure que LA SAINTE LAME NOM DE DIEU C'EST PAS RIEN est caché dans le Sanatorium... Et que celui qui prendra cette épée pourra commander au vent et vaincre les dieux... Info ou Intox ?
• Il se dit dans les couloirs du panthéon que Flore Ravageuse userait de rambourage pour améliorer ses formes.
Autres Rumeurs.
Notifications
• Pluie et nuage sont annoncé, avec des orages fréquents. Pensez à rester couvert et à l'abri de l'humidité qui favorise [b]les maladies.[/b]
• La forêt et la Ville sont affecté par la Pluie : la forêt est renforcée, les plantes semblent plus dangereuses et plus agressive.
• En ville, les monstres ont tendances à se montrer moins fréquemment à cause de la pluie.
• Le Monstre de Sable a disparu.
• Votre personnage peut être atteint de la fièvre Néandertalienne à cause de l'humidité. Cela peut être de votre volonté... ou de celle du staff. Son prochain rp devra être écrit dans un état fébrile, nauséeux. Votre personnage aura du mal à se concentrer et à communiquer avec autrui. Cette fièvre peut durer une semaine... Et peut entraîner la mort. La maladie croit en puissance les trois premiers jours, puis sa puissance diminue avec le temps.
Les Liens du Sang
Innokentiy
Fils de Evangeline
Sharon Chilton
Soeur de Sylver Gelidus
Merry Shark
Soeur de Seth Shark
L'Ingénieur
Meilleur Ami d'Atsuki Sengo et As de Trèfle.
Drusilla Giovanni
Ennemie d'Alexandro Derrechi
Maria Selimont
Amie de Sullivan Gordon et ancienne As de Trèfle.
Ruby Holsey
Soeur de Amber Holsey
Johanna Saddler
Mère de Leet Saddler
Mai Sun
Petite amie de Liang Tsao
Chad Stoneford
Demi-frère de Yuki Icesoul
Vladimir Dragomirov
Ex du chef des rebelles



 

Partagez|

Damien Fischer Arrival ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

.
MessageSujet: Damien Fischer Arrival ~ Sam 3 Mai - 16:33







Where is my mind ?



Infos principales

• Nom: Fisher
• Prénom: Damien
• Age: 18 ans
• Taille: 1m 85
• Poids: 65 kg
• Sexe: Garçon  
• Origine: Française
• Loisir: Sortir avec ses amis, lire, dessiner, travailler. Un mec tout à fait normal, quoi.
• Epoque d'origine: De nos jours
• Centre d'intérêt: A peu près la même chose que n’importe quel mec de son âge.
• Aime: Son frère
• Déteste: Les Mauvais en général et tout ce qui peut faire du mal à son frère
Un corps sain …

Tu te souviens, pas vrai ? C’était il y a longtemps, c’est vrai, mais bon …Tu n’as pas oublié, si ?...

Moi, je n’ai pas oublié. Je ne t’ai pas oublié.
Cela fait longtemps que je ne t’ai pas vu, maintenant. Je me sens seul, là où je suis. Mais je pense que c’est pour le mieux. Tu ne pouvais pas continuer comme ça …
Je suppose que tu as changé, mais tu dois être toujours le même, non ?...

Je me rappelle de tes cheveux. Des cheveux bruns.
Non pas des cheveux bruns ténébreux ou quoi, comme ceux des méchants dans les films.
Non ; tes cheveux à toi étaient bruns clairs. Presque châtains. Mais je crois qu’ils devenaient de plus en plus foncés en grandissant. Un peu comme ton âme, au fond. Je m’en rappelle bien de tes cheveux. Ils me faisaient envie quand j’étais plus jeune. Ils étaient à la bonne longueur, de la bonne couleur. Ils te rendaient tellement séduisant …

Mais ce qui te donnait une touche encore plus mystérieuse, c’était tes yeux. Je ne me rappelle plus de leur couleur originelle ; tu les cachais toujours sous des lentilles vertes. Tu disais que tout le monde t’enviait à l’école ; que cela plaisait aux filles … et aux mecs aussi, mais ça, tu n’y faisais pas attention. Car tu ne devais pas y faire attention ; ces choses-là ne se faisaient pas.

Ton sourire, aussi. Tu ne cessais jamais de sourire, d’avoir un visage jovial. On avait l’impression que tu étais toujours heureux. Alors qu’en fait …
Je ne l’ai compris que bien plus tard. Ce n’est que quand je suis partis que j’ai compris qui tu étais vraiment. Maintenant, j’avoue que … même encore maintenant tu me fais peur …

Tu sais … je ne sais pas si je t’aime encore. J’ai encore du mal à accepter …
Mais bon. On dit que le temps arrange tout, non ?

… un esprit sain …


Tu lui manque. Tu lui manque terriblement.
Pourquoi avoir fait ça ? Il est tellement stupide …

Mais bon. Il est vrai qu’il l’a toujours été.
C’est pour ça que tu le protégeais. C’est pour ça que tu le protégeais des Mauvais.
Car c’était ton rôle, non ?
C’est toujours les ainés qui protègent leurs petits frères des méchants, dans les histoires.

Toi, tu as été obligé de grandir vite, trop vite. Tu a du devenir un grand avant d’avoir été innocent. Pour lui.
Après tout, qui l’aurait fait si tu n’avais pas été là ? Vos parents ?
Peuh. Il n’ont même pas été capables de te protéger toi

Alors tu as appris. Pour lui.
Tu as appris que, comme dans les livres, il existe deux catégories de gens dans la vie. Les Bons et les Mauvais. Les Bons, les gens naïfs et profondément gentils qui peuvent être avec lui. Les Mauvais, les gens arrogants, corrompus et égoïstes qui possèdent en eux toute la méchanceté du monde, et qui le salirais en quelques secondes s’il s’approchait trop d’eux.

Alors, pour mieux vous défendre, tu as créé un masque. Un masque de sympathie, de gentillesse. Un masque de perfection, en fait. Tout le monde t’enviait, tu avais des amis partout. Même chez les Mauvais. Ainsi, personne ne savait qui tu étais vraiment, et tu pouvais encore plus le protéger.

Mais lui ne connait rien de ce monde impitoyable. Il est trop innocent pour ça. Alors, plutôt que de briser ce magnifique rêve qu’est l’enfance, tu as préféré le protéger de loin et le laisser vivre ; tout en veillant à ce que les Mauvais ne le corrompent pas.

Car c’est vrai, il avait besoin de toi, non ?
Il ne pouvait survivre sans toi ; sans toi, il n’aurait pas survécu deux secondes dans ce monde où la moitié de la population est corrompue.

Il te l’avait montré, il y a longtemps. Quand il n’était alors qu’un enfant, il était tombé malade. Il passa toute la journée au lit, et toi, tu étais à son chevet. Mais vos parents, eux, sont partis et l’ont laissé seul toute la journée. Toute la journée ! Ils l’avaient abandonné, tu l’as compris ce jour-là, et tu les renias, dans ton cœur.

Et puis, le soir, il s’est passé quelque chose d’extraordinaire. Il t’a sourie et il t’a dit

- Merci … d’être resté …

Il t’a dit merci ! Ainsi, comme tu le savais, il avait besoin de toi, et lui-même le savais.
C'est ce jour-là que tu commenças à le protéger.

Mais heureusement, ce monde impitoyable prendra un jour fin. Un jour, vous entrerez dans un autre monde, un monde meilleur, où les Mauvais n’existent pas. Ce jour-là, vous pourrez enfin vivre … Ce sera une fin heureuse, comme celles des histoires.

Mais en attendant, tu dois faire ton rôle de grand frère et le protéger, le protéger, le protéger …

… et un passé blanc comme la neige

Musique de thème : Hey Brother

Tout n’est que ténèbres

Le temps semble s’être arrêté tandis que tu es victime de tes cauchemars les plus affreux, les plus anciens, les plus terrifiants. Tu le vois, lui, gisant sur le sol. Du sang tout autour de lui.

Oui, ils ont finit par te le prendre.
Oui, ils ont finit par gagner.
Oui, ton petit frère, celui que tu devais protéger, a  finis par être vaincu par Eux.

Finalement, tu ouvre les yeux. Tu regardes autour de toi et mets quelques secondes à voir où tu es.
Tu commence à paniquer et t’agiter, ne savant plus ni quoi faire ni où aller. Et puis, tu finis par te calmer, à mesure que tes souvenirs te reviennent.

C’était une journée normale. Les cours étaient terminés ; tu rentrais comme à ton habitude avec tes amis. Le temps était bon et le soleil brillant alors plutôt que de rentrer tout de suite, vous aviez décidé de vous poser dans un café et de discuter.
Pour détendre l’atmosphère, tu lançais une ou deux de tes blagues qui faisait toujours rire tout le monde. A vrai dire, tu n’étais pas si drôle que ça, et tu le savais. Seulement les gens t’admiraient tellement qu’ils étaient prêts à faire n’importe quoi pour te séduire … même si personne n’avait jamais réussit à approcher ton cœur.
Vous discutiez de tout et de rien et tu faisais mine de sourire comme çi ce qu’on te disait te plaisait d’une quelconque manière.

Et puis d’un coup, l’un de tes amis lança :

- Et toi, Damy, tu sais que t’as pas mal de succès auprès des filles … t’es sur quelqu’un en particulier ?

Comme à ton habitude, tu eut un rire gêné, comme si la remarque t’incommodait. Bien sûr, cela n’était que du cinéma, un spectacle duquel tu étais le directeur. Car s’il est vrai que tu étais sorti avec plusieurs filles, ce n’était pas à cause de ton cœur - ça fait longtemps que tu l’avais pas entendu, celui-là, d’ailleurs - ,mais de ta tête, choisissant celles qui pouvait t’être utiles.

- Eh bien, disons que je ne suis pas trop sûr … et toi ? J’ai vu que tu t’entendais plutôt bien avec xxx, non ?...

Sur ces paroles, il prit un sourire gêné et changea de sujet. Tant mieux, tu n’aimais pas qu’on s’approche – ne serais-ce que partiellement – de ton cœur.

Prétextant avoir du travail à faire, tu te levas et te dirigea vers la sortie. Les bacs blancs approchant, personne ne chercha à en savoir plus et tu pus rentrer tranquillement chez toi. Ton frère t’attendait chez vous et tu avais hâte de le voir, en fait.
Mais en arrivant à la maison, tu constata tout de suite l’absence de ses chaussures et de son manteau dans l’entrée, t’indiquant ainsi que ton frère n’était pas là.
Pris de peur par ce qui pourrait lui arriver s’il était dehors, sans toi pour le protéger tu sortis et pris un cutter qui trainait là, savant pertinemment qu’il devait être en danger.

Pourquoi a-t-il été si stupide ? Il serait toujours là s’il était resté à la maison, là où tu pouvais le protéger.

Il pouvait être n’importe où, c’est pourquoi tu activas la fonction GPS de ton téléphone. En effet, pour son bien, tu avais installé une baliste dans le sien, pour pouvoir toujours le protéger et le secourir, où qu’il soit.

Tu ne tardas pas à détecter sa position et à courir à sa suite. Que diable faisait-il dans un parc alors que tant de dangers rôdaient ?...

En arrivant, tu vis alors la raison de son absence ; il était assis sur un banc, là, avec … avec qui ?

Cette fille, tu l’avais déjà vue …
Ah oui, c’est vrai. C’est la petite sœur d’une personne de ta classe. Une grosse brute, un Mauvais pur et dur. Mais alors, si elle était sa sœur …

Il était en danger, et tu le savais. Si lui était un Mauvais, elle l'était aussi, c'était inévitable. Tu t’approchas donc d’eux sans bruits et sans te faire repérer.

Tu arrivas près d’eux au moment précis où … il lui attrapa le visage et l’embrassa tendrement sur les lèvres.

Non ! Ce n’était pas possible ! Ils … ils avaient finis par l’avoir !

Faisant fît de ce qu’on pourrait penser de toi, tu bondis alors du buisson où tu t’était caché et attrapa ton frère par le bras. Tu fis tomber ton masque de gentillesse, pour le regarder avec un regard mauvais. Un regard violent, haineux. Un regard plein de colère.

- Comment … comment oses-tu … après tout ce que j’ai fait pour …


D’abord effrayé par ton comportement, ton frère ne bougea pas tout de suite mais il se remit vite en marche et se dégagea avec violence.

- Après tout ce que quoi ? Tout ce que tu as fait, c’est faire peur aux autres, à me laisser seul ! Toute ma vie …

Il se mit alors à pleurer, comme ci ce qu’il allait dire était douloureux à dire.

- Toute ma vie tu m’as effrayé, enfermé, empêché de faire ce que je voulais … et maintenant tu …

- Mais de quoi tu parles ??? Sans moi, tu ne serais rien ! Que sais-tu de la vie ? Que sais-tu … (tu pointa la fille aux cheveux bruns et au visage apeuré) … d’elle ? Ecoutes-moi bien ! Elle est Mauvaise ! Elle est Mauvaise, tu m’entends ? Tu ne dois PAS être avec elle !

Tandis que les larmes coulait sur ses joues, il serra les poings avant de relever la tête et de m’annoncer :

- Ne me parle pas de ça ! C’est TOI qui ne sais rien ! Tu ne comprends pas ? C’est TOI le Mauvais dans l’histoire ! Et moi je … je … je te déteste !

Et sur ces paroles, il s’enfuie et courut en direction de la sortie.

Le sol se déroba sous tes pieds tandis que tu pensais au sens de ses paroles …
Alors voilà … voilà ce qu’il pensait de toi …

Dans ton visage brilla alors une lueur de démence et tandis que ton corps se remit en marche, tu saisis le cutter que tu avais dans la poche. Tu relevas la tête, comme un automate contrôlé par deux seuls sentiments : la haine et la colère.
Tu avanças d’abord en direction de la fille. Celle qui avait précipité ton frère dans ce gouffre sans fond. Tu t’avanças vers le pauvre petit être tétanisé par la peur et lui fit une énorme balafre sur le visage, pour détruire ce si jolie visage qui avait osé charmer ton frère.

Puis tu te lanças à sa poursuite et le coinça dans une impasse. Tandis que tu t’approchais, tu murmurais :

- Tu aurais du écouter. Je suis ton Grand frère. Et les Grands frères savent toujours mieux que les petits frères.

Et sans plus de cérémonies, tu lui portas un coup de cutter mortel au cou et le laissa là se vider de son sang.

Voilà ce dont tu te souviens désormais. Voilà comment ça s’est vraiment passé.

Après que ces souvenirs te soient revenus en mémoire, tu commence à hurler tandis que tu admire ce soleil brillant, qui semble te narguer  avec ses rayons prétendus bénéfiques.
Ils avaient finit par l’avoir. Ton petit frère, ton précieux petit frère.

Alors, tu fis un serment.

Tu te juras que désormais tu ne laisseras plus les Mauvais faire de mal à quiconque. Ils t’avaient pris ton petit frère et pour ça, ils allaient payer …

Dans ton cri qui se transformais en rire démentiel, dans ta crise de folie tu ne te sentis même pas sombrer dans l’inconscience. Et la seule chose dont tu souviens de ce jour maintenant, c'est ce soleil, ce soleil brûlant et loingtemps qui avait été le témoin de ta descente aux Enfers.

Qui je suis ? Eh bien … ~

• Pseudo: Falcon
• Age: 15 ans
• Expérience RP: Environ 6 mois.
• Avis sur le forum : J’aime + 1
• Connaissance : L’aut’ folle avec son maque à gaz
• Commentaire : Les cookies c’est la vie ~
• Parrain : DC
• Origine de l'avatar: C-ta de Shuuen no Shiori
• Code du règlement: Code validé par Cauchermar Carnassier. ♪
© Fiche codée par Artist. Reproduction interdite. ©

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: Damien Fischer Arrival ~ Sam 3 Mai - 20:12

Bon, je me lance. C'est une très... jolie et glauque histoire... bien écrite, qui respecte tout etouw.

Comme ça, je dirais Carreaux, à voir avec un autre staffeux.

Edit: Et donc avec mise en accord, tu es bien redirigé vers les carreaux. Félicitation. ♪
Revenir en haut Aller en bas

Damien Fischer Arrival ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Le Nouveau 'Gouverneur" de la Minustah le Canadien Nigel Fischer se Fache» Damien Sandow vs Mr.Anderson» giuliana ft damien ∞ you are ma only best friend, forever» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???» superbe reportage sur notre saut du 4 juin 2010 sur FRESVILLE
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: Fiches Validées :: Carreaux-