21 pts30 pts25 pts41 pts28 pts


Rumeurs
• Il parait qu'Ordre Funeste déteste les instruments de musique car son frère Lumière jouait du piano très fort à l'heure de sa sieste quand il était petit.
• On raconte que lorsque vient la pleine Lune, on peut voir des Dryades dans la Forêt...
On murmure que LA SAINTE LAME NOM DE DIEU C'EST PAS RIEN est caché dans le Sanatorium... Et que celui qui prendra cette épée pourra commander au vent et vaincre les dieux... Info ou Intox ?
• Il se dit dans les couloirs du panthéon que Flore Ravageuse userait de rambourage pour améliorer ses formes.
Autres Rumeurs.
Notifications
• Pluie et nuage sont annoncé, avec des orages fréquents. Pensez à rester couvert et à l'abri de l'humidité qui favorise [b]les maladies.[/b]
• La forêt et la Ville sont affecté par la Pluie : la forêt est renforcée, les plantes semblent plus dangereuses et plus agressive.
• En ville, les monstres ont tendances à se montrer moins fréquemment à cause de la pluie.
• Le Monstre de Sable a disparu.
• Votre personnage peut être atteint de la fièvre Néandertalienne à cause de l'humidité. Cela peut être de votre volonté... ou de celle du staff. Son prochain rp devra être écrit dans un état fébrile, nauséeux. Votre personnage aura du mal à se concentrer et à communiquer avec autrui. Cette fièvre peut durer une semaine... Et peut entraîner la mort. La maladie croit en puissance les trois premiers jours, puis sa puissance diminue avec le temps.
Les Liens du Sang
Innokentiy
Fils de Evangeline
Sharon Chilton
Soeur de Sylver Gelidus
Merry Shark
Soeur de Seth Shark
L'Ingénieur
Meilleur Ami d'Atsuki Sengo et As de Trèfle.
Drusilla Giovanni
Ennemie d'Alexandro Derrechi
Maria Selimont
Amie de Sullivan Gordon et ancienne As de Trèfle.
Ruby Holsey
Soeur de Amber Holsey
Johanna Saddler
Mère de Leet Saddler
Mai Sun
Petite amie de Liang Tsao
Chad Stoneford
Demi-frère de Yuki Icesoul
Vladimir Dragomirov
Ex du chef des rebelles



 

Partagez|

We're firestarters [pv Grim Hightjaguar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

.
MessageSujet: We're firestarters [pv Grim Hightjaguar] Lun 1 Sep - 11:48

- Et là tu as fait quoi ?!
< Moins fort les mecs !
- Mais va-y, dis-nous au lieu de te marrer comme ça ! Pourquoi est-ce que tu pisses le sang ?
- Attend, Kay, moi je vais leur expliquer. Donc en gros vous savez qu'on a cassé la vitrine du magasin de moto qui appartenait au père de Stan, le chef d'un autre groupe ?
- Oui oui, ça on sait. Et même que vous avez êtes allés vous expliquer avec lui et son groupe y'a pas une heure.
- Voilà. Donc on arrive, grosse pression. On est genre six grand max, eux ils sont le double, personne parle, tout le monde est ultra sérieux. Donc Kay et Stan s'avancent et commencent à discuter. Stan demande réparation, Kay marchande, truc habituel quoi. Et là...
- Et là quoi ?
- Là je vois Kay qui se penche en avant, et qui embrasse Stan sur les lèvres.
- ... Quoi ?
- Il lui dit 'Allez, je viens de réveiller tes fantasmes cachés, donc on est quitte', et puis il se tourne vers nous et il nous cri 'Rentrez sans moi les mecs, ça va barder je sens'. Et puis Stan lui a envoyé son poing dans la figure et lui s'est laissé faire tellement il était mort de rire.
- ...
- Et voilà l'histoire !
- ... Je sais pas quoi dire.
< Mais dites rien les mecs, rigolez avec moi au lieu de faire ces têtes !
- Toi, arrêtes de ricaner et va te soigner !


Currently playing in Kay’s mind : Twisted Nerve – Kill Bill Soundtrack


Un lieu dans lequel se promène Kay Graysen ne peut tout simplement pas être silencieux. Qu’il s’agisse d’une école, d’un terrain vague ou une forêt luxuriante, il est toujours extrêmement aisé de savoir si le jeune homme s’y trouve ou non. L’usine dans laquelle il se promenait ne dérogeait pas à cette règle : dans les couloirs aux murs métalliques retentissait une mélodie sifflée à pleins poumons. Randall l’avait pourtant bien mis en garde : les monstres proliféraient sur ce plateau, il fallait donc rester discret. Mais Kay avait ses raisons pour ne pas écouter son ancien camarade. Premièrement, il était trop heureux de se retrouver sur le plateau pour ne pas laisser sa joie paraître. Deuxièmement, il n’était pas du genre à se retenir de chanter quand il en avait envie. Et troisièmement, il se fichait des monstres à un point inimaginable. Se battre contre eux faisait partie du jeu, n’est-ce pas ? Alors pourquoi tenter de les éviter ? Et l’idée de pouvoir mourir une deuxième fois, au lieu de l’effrayer, l’excitait plus qu’autre chose.

L’inconscient se promenait donc à travers le bâtiment, sifflotant et confiant, en se demandant pourquoi il n’avait plus rencontré de monstres depuis sa rencontre avec Randall. Un hasard, sans doute. En attendant, il avançait tranquillement les mains dans les poches sans se rendre compte qu’il était complétement perdu, observant le décor défraichit qui l’entourait en se disant que ce serait bien d’essayer de trouver une arme, ou au moins des munitions pour son Beretta. Il continuait à avancer, pourtant, et en marchant il se rendit compte qu’il commençait à avoir soif. Il faisait une chaleur d’enfer entre ces murs.  Sans s’arrêter, il continua pourtant sa route, en réfléchissant à comment trouver de quoi trouver quelque chose à boire. Il se demanda s’il arriverait à trouver du whisky dans cet endroit. Peut-être en fouillant un peu ? Mais le plateau était loin d’être un hôtel cinq étoiles, il allait sans doute devoir se contenter d’eau d’origine incertaine. Tant pis.

Le jeune homme marcha une quinzaine de minutes à travers les couloirs, avant de se décider de repartir vers la sortie. Sa soif augmentait, et il n’avait toujours rien trouvé. Avait-il vraiment cherché ? Ce n’était pas la question. Voilà ce qui se passait quand on préférait faire une ballade à travers une vieille usine au lieu de chercher de quoi subvenir à ses besoins. Bien fait pour toi, Kay. Maintenant, tu vas te débrouiller comme un grand pour te trouver à boire. Tu vas sortir et chercher dans les bâtiments alentours, c’est compris ? …Hé mais, on dirait que quelqu’un viens ! C’est peut-être ta chance. Vas-y, fonce !

Au détour d’un couloir venait en effet d’apparaitre une personne que le jeune homme ne connaissait pas mais qui était bien loin de l’intimider. L’inconnu lui ressemblait étrangement. Même carrure, même taille à quelques centimètres près, une belle gueule  hélas dépourvu de sourire, des épaules carrées, bref tout pour mettre le blondin en confiance. Il se dirigea donc vers le jeune homme sans hésiter. Il avait cessé de siffler, mais l’autre l’avait sans aucun doute repéré. Il l’aborda avec un franc sourire, comme il faisait toujours lorsqu’il rencontrait de nouvelles personnes. Sa voix s’éleva, grave et mélodieuse :

- Salut mec. Désolé si je te dérange mais tu aurais pas un truc à boire ? Je viens d’arriver sur le plateau et j’ai trop soif.

Kay avait une nature très sociable, il n’hésitait jamais à parler avec tous ceux qu’il rencontrait, mais il n’en était peut-être pas de même pour l’autre. D’ailleurs, le blondin n’avait pas pensé que parler avec lui pouvait constituer un danger. Il voyait bien que son interlocuteur était armé jusqu’aux dents, il devinait même un pistolet dissimulé sur son corps, mais où était le problème ? Ce n’était pas comme si il ne pouvait pas se protéger. Lui aussi avait un flingue : son fidèle Beretta ne l’abandonnerait pas. Et puis, il savait très bien se défendre, alors où était le problème ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: We're firestarters [pv Grim Hightjaguar] Sam 6 Sep - 23:46


Investir une zone comme la centrale nucléaire et ne pas prendre connaissance des environs, serait la preuve que Grim est un mauvais chef. Les rebelles travaillaient à l’entretien de la base ou encore à sa sécurité. Ainsi, sans traces des autres clans ou même des dieux, le jaguar décida d’aller en reconnaissance autour de la base et porta son choix sur l’usine abandonnée, à quelques rues de là. Ne souhaitant pas s’encombrer d’un simple membre de son clan, Grim préféra se faire accompagner par deux des monstres. Deux chiens errants, vous savez, ces clebs semblable à des cadavres ambulants. Ceux-là ne dérogeaient pas à la règle, l’un des deux devait sûrement être une sorte d’American Staff, avant de devenir ce zombie à qui il manquait de la chair sur les côtes, un œil sur le crâne ou encore la partie inférieur de la gueule. L’autre ? Un doberman en plus ou moins bon état et dont la peau, la chair et les muscles faisaient défaut à son encolure.

L’usine paraissait avoir été inutilisée depuis des siècles, tant l’insalubrité du bâtiment menaçait les personnes y entrant. Grim avançait, une main dans la poche, l’autre tenant un morceau de tabac fumant tandis que les chiens ouvraient le chemin. Sans un bruit parasite, laissant seulement le son de pas des quatre êtres résonner dans les couloirs de l’usine.

Puis un sifflement.

Quelqu’un, ici ?

Fronçant les sourcils, le jaguar porta la cigarette à ses lèvres et l’y emprisonna, avant de faire signe à l’un des monstres, l’Am’ staff’, de prendre un couloir pour contourner la source du sifflement. Deuxième signe, deuxième ordre : au doberman, de rester en arrière en cas de renfort.

Ils continuèrent leur route sur quelques mètres puis le sifflement cessa. Des nouveaux bruits de pas, et lorsque la panthère tourna son regard sur sa gauche pour apercevoir une silhouette, un homme. Certes moins dangereux qu’un monstre, mais dont la stature ne présageait sûrement rien de bon. Mais si ce dernier avait été une menace, il ne serait pas arrivé aussi… tranquillement. Cela en était presque suspect. Grim s’arrêta net à l’embranchement du couloir quand l’autre blondinet lui adressa la parole.

- Salut mec. Désolé si je te dérange mais tu aurais pas un truc à boire ? Je viens d’arriver sur le plateau et j’ai trop soif.

Le chef des rebelles avait une tête de distributeur de boisson, c’est ça ? Haussant un sourcil, ce dernier entrouvrit légèrement les lèvres et laissa ployer le mégot par terre puis l’écrasa sous sa semelle.

- ‘est c’que j’ai une tête à m’balader ‘vec des lit’s d’eau s’moi, mec ? S’tout pour l’donner à quelqu’un qu’j’ai j’mais vu. ‘tain, fais chier. Râla encore une fois Grim avant de sortir une mini bouteille d’eau de sa poche.

Et il lança cette dernière au mec face à lui, allant en contradiction avec ses paroles. Non, il n’avait pas envie de rentrer dans une grande bataille des clans, à cet instant, et encore moins déblatérer pour de l’eau. Tant que l’autre ne le faisait pas plus chier que ça, cela lui allait à merveille. Aujourd’hui, oui, Grim était mal luné.

- Pour quelqu’un qu’vient d’ ‘rriver, t’m’as l’air bien au courant de c’qui s’passe s’le plateau.

Ce qui n’arrangea pas les choses, ce fut sûrement que l’un des chiens, celui partit en vadrouille, revint quand la discussion commençait entre les deux hommes. De dos, la bouteille en main, pour le monstre errant et son unique œil, ce fut qu’une menace pour son « maitre » et décida d’éliminer la source du problème. Un aboiement résonna dans le couloir tandis que la bête cadavérique se jeta gueule ouverte vers le blond, prêt à le réduire à l’état de charpie. L’autre monstre, lui, préféra se positionner derrière les jambes du rebelle, sait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas

.
MessageSujet: Re: We're firestarters [pv Grim Hightjaguar] Dim 7 Sep - 16:22

Le jeune homme avait l’air de mauvaise humeur. Vu la manière dont il lui répondit, il était évident que Kay le dérangeait. Mais loin d’en être offensé, le sans-gêne eu un grand sourire en voyant la bouteille d’eau fendre l’air, et il n’eut qu’à lever le bras pour l’attraper en plein vol.

- Oh cool, merci mec !

Et il regarda son interlocuteur sans se défaire de son sourire, tout en dévissant le bouchon de la bouteille. Il se mit à boire tranquillement, heureux d’échapper à une eau croupi trouvée dehors. Comme quoi, demander à quelqu’un était la meilleure manière de régler ses problèmes. Et en ignorant totalement le fait que le jeune homme était accompagné d’un chien zombie qui n’avait pas l’air très amical, Kay l’écouta parler tout en descendant la bouteille d’eau à grandes gorgées.

- Pour quelqu’un qu’vient d’ ‘rriver, t’m’as l’air bien au courant de c’qui s’passe s’le plateau.

La manière de parler de son interlocuteur, à l’aide de mots hachés et à la limite du compréhensible,  fit rire le blond, qui réussit pourtant à masquer la moquerie en faisant comme si c’était la question qui l’amusait. Il reboucha la bouteille vide avant de la placer par terre et de mettre ses mains dans les poches.

- Tu devineras jamais, j’ai croisé un pote qui a fait l’armée avec moi, du coup il m’a expliqué pas mal de trucs.

L’autre, malgré son air peu commode, lui plaisait plutôt. Il lui avait tout de même donné à boire, et le blondinet appréciait ce geste. Il avait envie de sympathiser avec lui, peu importe le clan dont  il faisait partie. Randall lui avait expliqué le fonctionnement de ces groupes. Lui, il était Cœur : c’était imprimé sur sa clavicule. C’est mignon, un cœur, mais Kay ne comptait pas vraiment en tenir compte. Certes, ce tatouage lui donnait une excuse pour tabasser ceux qui en avait un diffèrent, mais il ne se sentait pas du tout obligé d’attaquer ceux qu’il appréciait.

- Mais bon, ça m’a pas empêché de me paum…

Il fut interrompu par un aboiement inattendu derrière son dos. Il se retourna vivement, et aperçu seulement une masse noire qui sautait sur lui, en visant le cou. Son reflexe fut alors de placer ses deux poings fermés devant son visage et donner un puissant coup de pied à son assaillant avant d’être renversé. Un coup d’arrêt, pas plus dur que lorsqu’il les effectuait pendant ses entrainement de boxe thaï. Il entendit un bruit aigüe et vit la bête être projetée dans l’air et retomber mollement plus loin. Loin d’être K.O, elle se releva immédiatement pour repartir en sa direction. Mais le blond avait déjà sorti son arme, et, étendant le bras, il appuya sur la gâchette sans sourciller. Le coup partit et le chien s’écroula, un trou béant entre les deux yeux. La scène avait duré à peine deux secondes, le coup de pied et le coup de feu ayant été quasiment simultanés. Kay rangea son beretta tranquillement, heureusement qu’il avait encore des munitions. Il n’allait quand même pas se laisser blesser par un sale clebs, non mais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: We're firestarters [pv Grim Hightjaguar] Mar 9 Sep - 14:12


- Tu devineras jamais, j’ai croisé un pote qui a fait l’armée avec moi, du coup il m’a expliqué pas mal de trucs.

Non, il n’aurait pas deviné et n’aurait sûrement pas cherché à le deviner, trop de mauvais poil pour réfléchir à ce genre de chose. Soupirant, le rebelle regarda le blond face à lui qui paraissait si heureux d’être là, ce qui rendait les choses louches d’après Grim.

- Mais bon, ça m’a pas empêché de me paum…

Sérieusement, qui était le plus con, sur ce coup ? Le chien ou l’homme ? N’ayant pas eu le temps de voir l’action arriver, Grim vit seulement l’un de ses chiens se faire méchamment rétamer par ce joyeux luron blond. Alors, certes, ce jeune homme paraissait totalement adapté à la vie, non, la survie sur ce plateau, déjà par son ex-catégorisation de militaire et aussi par ses reflexes plus que travaillé mais là, il venait d’abattre une des « armes » des rebelle. Soit une dizaine d’heures de perdues.

- … … sérieuuuux.

Complètement blasé, le chef des rebelles passa sa main le long de son visage en se rapprochant de l’homme face à lui, sûrement pour lui expliquer la vie. Car non, ce n’est vraiment pas le moment.

Quant à l’autre chien, il alla renifler la dépouille de son compagnon avant de se rendre compte de la situation présente. Peut-être munit d’une conscience, la bête se mise à grogner, oreilles plaquées en arrière, prête à se jeter sur l’assassin. Dans cette position d’attaque, on pouvait clairement voir les os à l’encolure du chien et dont des morceaux pourris de chair pendaient lamentablement, témoignant de la mort de ce chien, sûrement pendu par un maitre tyrannique. La seconde d’après, le canidé piqua un sprint vers l’homme.

Redressant son regard vers l’homme, il soupira avant de reprendre.

- Woh, un ça s’ffit, stop, grogna le rebelle qui à ce moment là, se tourna vers la bête avant de lui fracasser le crâne contre le sol et cela avec une seule main, de l’autre, il empêcha le monstre de se relever et évita sa gueule, cette dernière claquante comme un dément, près à déchiqueter ce qui passerait près d’elle.

- J’sais pas si c’est commun aux mecs d’l’armée, mais r’flechir c’donné à tout l’monde. En butant c’chien, t’viens de foutre en l’air près dix heures d’boulot, sans c’pter que c’lui qui reste va pas apprécier ça.


Le chef des rebelles termina sa phrase en faisant frapper la tête du chien contre le sol puis se releva en lâchant sa prise, laissant un monstre sonné et moins dangereux. Cela fut si efface que la bête alla se coucher plus loin, oreilles abaissées. Grim, face à face avec le blond, sortit un morceau de tabac puis l’alluma avant de le porter à ses lèvres, regardant l’autre homme avec lassitude et dédain.

- Mais j’me d’mande quand même d’quel clan t’peux être pour t’battre comme ça, se demanda le rebelle en regardant toujours le blond, le toisant de la tête au pied, Pique, p’t’être… ou cœur. Sûrement pas trèfle, mais plus de chance pour être timbré comme un carreau.

Ricanant légèrement, le jaguar détourna son visage pour pouvoir cracher sa fumée puis afficha un de ses grands sourires carnassier. On peut dire qu’il commençait à être de meilleure humeur.
Revenir en haut Aller en bas

.
MessageSujet: Re: We're firestarters [pv Grim Hightjaguar] Ven 12 Sep - 19:57

Kay perdit son sourire en voyant son interlocuteur donner sa raclée au chien désobéissant. Il le troqua contre une mine admirative qu’il associa à un sifflement enthousiaste.

- ‘Tain mec, toi non plus tu lésines pas.

L’inconnu revint vers lui, toujours aussi bourru mais toujours aussi loin d’impressionner le blond. Mais cela ne l’empêchait pas de le trouver vraiment très cool, et de lui donner encore plus envie de discuter avec lui.

- J’sais pas si c’est commun aux mecs d’l’armée, mais r’flechir c’donné à tout l’monde. En butant c’chien, t’viens de foutre en l’air près dix heures d’boulot, sans c’pter que c’lui qui reste va pas apprécier ça.

En entendant cette manière de parler, Kay fut pris d’un énième accès de rire, mais pour que l’autre ne se rende pas compte qu’il se moquait de lui, il baissa la tête et continua sur le ton de la plaisanterie :

- Qu’est-ce qu’on en a à foutre de celui qui reste ? C’est un clébard, il reste à sa place. Mais bon, désolé, je savais pas que t’étais leur maitre.

Malgré ces paroles, Kay avait toujours adoré les chiens. Seulement, il savait que ces animaux fonctionnaient à travers une hiérarchie stricte et le blond comptait bien se faire respecter. Mais bref, un chien ça écoute le maitre et ça attaque quand celui-ci le dit, point. Quant au fait d’être désolé, il était honnête. Lui non plus n’aurais pas aimé qu’on tue son animal, aussi mal élevé soit-il.

- Mais j’me d’mande quand même d’quel clan t’peux être pour t’battre comme ça.Pique, p’t’être… ou cœur. Sûrement pas trèfle, mais plus de chance pour être timbré comme un carreau.

- Haha, raté, je suis cœur. Il parait que c’est le groupe des débauchés mais bon, j’ai été élevé dans un night-club, donc la luxure je connais.

Entendre l’inconnu parler de cette manière hachée l’amusait au plus haut point. Il avait réussi à plus ou moins cacher cette hilarité jusque-là, mais il décida de bouger un peu pour éviter un véritable fou rire qui pourrait vexer son interlocuteur. Il marcha vers la dépouille du chien mort, la saisie par la peau du cou et la brandit d’une main vers le jeune homme. Il avait retrouvé son calme et affichait seulement son sourire en coin habituel. Tiens, l’autre aussi souriait, une bonne chose ? Si la discussion tournait bien, il lui demanderait bien un peu de tabac, aussi…

- Tu crois que ça se mange ce truc ? Quitte à rendre sa mort utile…

Un violent bruit de gargouillis d’estomac accueilli cette proposition. Oui, il avait faim, il s’en rendait compte maintenant. Il n’avait pas forcément envie de manger cet amas de chair putride, mais quand on a faim, on se pose moins de questions, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: We're firestarters [pv Grim Hightjaguar] Lun 22 Sep - 15:25


C’était quoi son problème, à la fin ? À voir le cœur piailler et ricaner dans son coin, Grim commençait à se poser de réelle question sur la santé mentale de l’autre homme. Puis cela survenait à chaque fois que le rebelle parlait, bizarre.

- Qu’est-ce qu’on en a à foutre de celui qui reste ? C’est un clébard, il reste à sa place. Mais bon, désolé, je savais pas que t’étais leur maitre.

Eh, on voit que le mec venait de débarquer en touriste et ne savait pas que chaque minutes étaient cruciales, alors sale clebs ou petit toutou gentil, on s’en fout pas. Surtout le chef des rebelles.

- J’veux bien t’y voir, à bosser avec des clebs pareil, ‘tain…

Mais changeons de sujet avant que l’idée de mettre un collier et dire « au pied » à ce cœur ne traverse l’esprit du jaguar.  

- Haha, raté, je suis cœur. Il parait que c’est le groupe des débauchés mais bon, j’ai été élevé dans un night-club, donc la luxure je connais.

Ainsi, il s’agissait d’un cœur, ces débauchés et imbus d’eux même… sympathique. Mais il faut dire que Grim n’avait pas eu trop de mauvais contacts avec les cœurs jusqu’à présent. Ça n’allait pas commencer maintenant.

Comme à la recherche de quelque chose, le cœur alla se saisir du restant de chien et le souleva tranquillement avant de le tendre vers Grim, qui ce dernier, haussa un sourcil devant le geste de l’homme. Sans bouger, le jaguar tira une nouvelle dose de fumée avant de réussir à s’étouffer face à la question des plus surprenante que venait de poser le cœur :

- Tu crois que ça se mange ce truc ? Quitte à rendre sa mort utile…

Toujours entrain de mourir, quand on dit que fumer tue, Grim essaya de se calmer entre la quinte de toux et les rires. Vous êtes sûr qu’il ne s’agit pas d’un carreau, vraiment ?

- Putainputainputain, t’es s’rieux mec, là ? Va bouffer du poison s’tu veux cr’ver, ça ira plus vite !

Inspirant un grand coup, le bleuté laissa tomber sa cigarette avant de l’écraser de la pointe du pied, retrouvant son calme complet. Ne sachant pas si cela était de la naïveté ou de la stupidité, il garda un petit sourire en coin avant de passer sa main le long de son visage, puis soupira.

- Nan, s’rieux, ça s’bouffe pas, si tu r’gardes bien, ce sont qu’des cadavres ambulants.

Entendant bien que le ventre du cœur réclamait pitence, le rebelle leva les yeux au plafond. Avoir faim, c’est une chose, mais de là à vouloir manger un cadavre de chien… elle est où, la case en moins ?

- T’es s’rieus’ment assisté, mec, j’vais pas p’sser ma vie à t‘filer à boire et à bouffer.

Après avoir fouillé dans ses poches, le rebelle lança un morceau de viande froide emballée dans du tissu au cœur. Vraiment, Grim était trop gentil, malgré les pensées et dires de CERTAINS. Et non, ce n’était pas du tout intéressé, du touuut.

- Bon, vu que j’te nourris gracieus’ment, t’vas m’dire ton nom au moins ? Avant qu’tu d’mandes, moi, c’Grim.

Ce n’est pas par les présentations qu’on commence, normalement ?
Revenir en haut Aller en bas

.
MessageSujet: Re: We're firestarters [pv Grim Hightjaguar] Ven 26 Sep - 19:21

- Putainputainputain, t’es s’rieux mec, là ? Va bouffer du poison s’tu veux cr’ver, ça ira plus vite !

- Mais je suis déjà mort, j'en ai plus rien à faire de manger du poison !

Le gaillard semblait un peu... Stressé. La question de Kay l'avait fait réagir au quart de tour et, le pauvre, crachait maintenant ses poumons devant lui tout en rigolant. Kay devait avoir dit quelque chose de vraiment débile pour provoquer cette réaction. S'en rendait-il compte ? Bien sûr ! En avait-il quelque chose à faire ? Absolument pas !
Il laissa parler, enfin bougonner, l'inconnu tout seul et se contenta de laisser tomber la carcasse du chien mort plus loin et de placer ses mains dans les poches en attendant que les remontrances cessent.

- T’es s’rieus’ment assisté, mec, j’vais pas p’sser ma vie à t‘filer à boire et à bouffer.

Il laissa passer cette remarque également, et après avoir croqué le morceau de viande, il articula en mastiquant.

- Je me permet chuste de remarquer que ch'tais rien demandé. Mais bref, ch'est la preuve que t'es cool, mec.

Quand Grim se présenta, le blondin sourit. Le jeune homme était juste bougon, pas vraiment méchant, se disait-il. Un énième accès de rire le secoua. Ca y est, ça recommençait. il ferait mieux de s'expliquer avant que l'autre le prenne vraiment mal.

- Moi c'est Kay. Kay Graysen si tu veux tout savoir.


Et pour alimenter la discussion, il demanda d'un air détaché.

- Au fait, c'est quoi ton accent ? Parce que un de mes potes analphabète parlait un peu comme toi, mais peut-être que ça a rien à voir...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: We're firestarters [pv Grim Hightjaguar] Jeu 30 Oct - 14:26

- Moi c'est Kay. Kay Graysen si tu veux tout savoir.

Le nom typique d’un américain, ces types envahissaient le plateau, et cela n’allait pas déranger le rebelle. Ses petites intentions étaient parfaitement réfléchies, car ce n’était pas le genre à aider la veuve et l’orphelin sans contrepartie, bien au contraire. Alors ce Kay, il ne dérogerait pas à la règle.

Ce genre de carrure correspond bien aux Rebelles, même si le côté gamin du cœur ressort plus qu’autre chose. En gros, ce n’est pas un petit toutou bien docile, et c’est ce qui est marrant. Grim ne se cachait pas, s’il pouvait, il ramènerait cet énergumène avec lui.

- Au fait, c'est quoi ton accent ? Parce que un de mes potes analphabète parlait un peu comme toi, mais peut-être que ça a rien à voir...

Ou peut-être pas, enfin de compte… Ce sujet, il le haïssait, de tout son être. Non, ce n’était pas de sa faute, s’il n’avait jamais apprit à lire ou à écrire comme les autres enfants. Entre les rues froides de l’hiver et l’orphelinat miteux d’une bourgade perdue, dîtes moi comment faire ? Apprendre par la suite, une fois à New–York ? Cela serait l’avouer à quelqu’un, chose qu’il ne fera jamais.

Une mèche était allumée en Grim, celle d’une colère se consumant rapidement, trop rapidement. Après une inspiration, le rebelle haussa les épaules en regardant Kay, comme si cela ne le touchait pas. Mais son poing était serré, sûrement son seul moyen de se contenir. Personne ne devait savoir…

- J’vois pas l’rapport, j’toujours ‘arlé comme ça.

Surtout que son analphabétisme n’avait strictement rien à voir avec sa façon de parler, même si les deux n’étaient pas incompatibles.

- ‘fin, c’pour ça qu’tu glousses comme une bonne femme d’puis ‘t’à l’heure ? Très légèrement, il sourit, de sorte à ce que la discussion passe rapidement à autre chose. Si c’ça, t’pas f’nit d’te marrer ‘lors.

D’un claquement de doigt, le chien se releva et alla se positionner au pied du rebelle, ce dernier commençant à marcher dans le couloir. Cela faisait un peu trop longtemps qu’ils se trouvaient là, et c’était le meilleur moyen de se faire agresser par des monstres ou même des humains. Il invita tout de même Kay à le suivre d’un petit coup de tête, pour continuer leur discussion.

- Tu m’dis qu’t’es paumé ? T’pote d’l’armée t’a dis où s’trouvait t’base ‘moins ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

.
MessageSujet: Re: We're firestarters [pv Grim Hightjaguar] Aujourd'hui à 14:40

Revenir en haut Aller en bas

We're firestarters [pv Grim Hightjaguar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Challenge] - Les marines de Grim» † I help the grim reaper †» In the grim darkness of the futur, there is only caucasian people» Les NECRONS de Grim !» Morgana Grim "L'Eveil au pouvoir" (fiche terminée relue et corrigée)
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: L'usine abandonnée-