21 pts30 pts25 pts41 pts28 pts


Rumeurs
• Il parait qu'Ordre Funeste déteste les instruments de musique car son frère Lumière jouait du piano très fort à l'heure de sa sieste quand il était petit.
• On raconte que lorsque vient la pleine Lune, on peut voir des Dryades dans la Forêt...
On murmure que LA SAINTE LAME NOM DE DIEU C'EST PAS RIEN est caché dans le Sanatorium... Et que celui qui prendra cette épée pourra commander au vent et vaincre les dieux... Info ou Intox ?
• Il se dit dans les couloirs du panthéon que Flore Ravageuse userait de rambourage pour améliorer ses formes.
Autres Rumeurs.
Notifications
• Pluie et nuage sont annoncé, avec des orages fréquents. Pensez à rester couvert et à l'abri de l'humidité qui favorise [b]les maladies.[/b]
• La forêt et la Ville sont affecté par la Pluie : la forêt est renforcée, les plantes semblent plus dangereuses et plus agressive.
• En ville, les monstres ont tendances à se montrer moins fréquemment à cause de la pluie.
• Le Monstre de Sable a disparu.
• Votre personnage peut être atteint de la fièvre Néandertalienne à cause de l'humidité. Cela peut être de votre volonté... ou de celle du staff. Son prochain rp devra être écrit dans un état fébrile, nauséeux. Votre personnage aura du mal à se concentrer et à communiquer avec autrui. Cette fièvre peut durer une semaine... Et peut entraîner la mort. La maladie croit en puissance les trois premiers jours, puis sa puissance diminue avec le temps.
Les Liens du Sang
Innokentiy
Fils de Evangeline
Sharon Chilton
Soeur de Sylver Gelidus
Merry Shark
Soeur de Seth Shark
L'Ingénieur
Meilleur Ami d'Atsuki Sengo et As de Trèfle.
Drusilla Giovanni
Ennemie d'Alexandro Derrechi
Maria Selimont
Amie de Sullivan Gordon et ancienne As de Trèfle.
Ruby Holsey
Soeur de Amber Holsey
Johanna Saddler
Mère de Leet Saddler
Mai Sun
Petite amie de Liang Tsao
Chad Stoneford
Demi-frère de Yuki Icesoul
Vladimir Dragomirov
Ex du chef des rebelles



 

Partagez|

Crystalised [PV Ryan Miller]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
.
MessageSujet: Crystalised [PV Ryan Miller] Dim 7 Sep - 23:46


Là dans le matin immobile
Depuis des mois
Une vie devant,
Tes yeux défilent
Mais tu n'en bougeras pas
Dans un uniforme,
Mécanique comme une poupée
Tu restes là
Plus rien ne bouge, plus rien ne file
Depuis longtemps, longtemps déjà
Le trafic devant tes yeux défile
Mais n'existe pas, n'existe pas

Un soleil meurtrier régnait en maitre sur le plateau, réduisant même le pire des monstres à l’état de loque déshydratée. Alors ne parlons même pas des humains, qui subissent difficilement les graduations de chaleurs. Si on se rapproche plus vers la centrale nucléaire, on voit bien que les rebelles n’en mènent pas large, eux non plus. Cette journée s’était annoncée bien plus écrasante que les précédentes. De temps à autre, Evangeline ou même Jeanne cherchait le chef de ce clan qui signait aux abonnés absents.

Ce dernier avait quitté la base tôt dans la matinée, lorsque le soleil n’était pas si haut dans le soleil et ne cherchait pas à vous tuez avec ses rayons. Pour aller où ? Eh bien, vers un endroit frais, ne voulant pas subir encore la chaleur du jour. Non, Grim n’aimait pas avoir trop chaud et préférait la froideur de l’hiver. Autant se rendre dans les montagnes, ou bien les terres gelées, n’est ce pas ? Non, cela prendrait plus de temps et lorsqu’il arriverait, la nuit aurait déjà englobée le plateau. Ainsi, le plus proche endroit pour ne pas mourir de chaud se trouvait être l’océan et ses abords.

Arrivé en début d’après midi, le jaguar longeait les rives de la mer, mains dans les poches, regardant l’eau aller et venir sur le sable dans un bruit presque idyllique. On ne se doutait pas que tout le malheur de l’univers avait été concentré dans cet endroit, lorsque l’on marchait ici. Bien sûr, on ne comptait pas les quelques squelettes humains ou ceux de monstres qui trônaient près d’un rocher ou d’un monticule de sable, de ci, de là. Rien de bien extraordinaire, jusque là. Mais l’œil de Grim fut attiré par un scintillement près des restes de ce qui avait sûrement été un homme. Il ramassa l’objet, qui n’était rien d’autre qu’une sorte de pierre précieuse bleuitée enfermé dans une petite cage d’acier, tout cela raccroché à un long fil de lin. Un collier, quoi.

- Haha, ça n’ va pas t’servir à grand-chose dans l’état où tu es, gars, railla le chef des rebelles en fourguant le collier dans sa poche, comme si de rien n’était.

Et il reprit son chemin sur les rives de l’océan, profitant de la brise marine pour parer à l’étouffante chaleur de ce mois d’été Né-Andartalien. Quelle putain de chaleur, quand même. Le seul point positif était bien la non-présence de monstre ou d’autres vies humaines.

Le jaguar marchait sans vraiment regarder où il allait et fut surprit quand il fut éblouit pas un reflet dans l’eau. Encore un truc qui scintille accroché à un cadavre ? Ou pas, car à première vu, cette lumière s’éteignit aussi vite qu’elle apparue. Quelque peu curieux, Grim avança légèrement plus vers la surface de l’eau pour savoir ce qu’il se tramait dedans, la main sur son revolver au cas où une sorte de poisson mutant le trouverait assez appétissant pour son diner. Ce n’est pas comme si cela aurait été la première fois.

Mais ce ne fut rien de cela, et bien loin de ce qu’il pouvait s’imaginer. Au fond de l’eau, on distinguait correctement une sorte de passage sous marin, éclairé par des pierres, ces dernières reflétant le soleil. Voilà ce qui avait attiré l’œil du jaguar, il y a quelques secondes.

- Ça serait une grosse connerie, d’y aller comme ça… d’un coup… Bon, j’y vais.

Affichant un grand sourire, le rebelle se craqua le cou avant de retourner près du sable chaud et sec, voir mieux, d’une sorte de petite collectivité de rocher. Retirant son revolver, puis son holster de bras, il les déposa avec son haut, derrière l’une des pierres, ayant roulé le tout dans le tissu. Faudrait pas rouiller ce Smith & Wesson à cause de cette malheureuse eau. Mais surtout, ne pas oublier le holster de taille, avec un model standard d’arme à feu et puis le couteau à sa cheville. Quoi que non, ça, il en aurait peut-être besoin. On recouvre d’herbe séchée et le tour est joué.

Prêt, c'est-à-dire désarmé, torse nu et sans chaussures, le rebelle commença à avancer dans l’eau jusqu’au point de plonger. L’espace dans ce passage sous marin était largement suffisant pour que la panthère fasse demi-tour si le besoin s’en sentait proche. De plus, la luminosité n’était pas manquante malgré la profondeur où il se trouvait. Qu’est ce que c’était bon, un peu de fraicheur avec ce temps. Encore mieux, aucune présence de prédateur n’était à ressentir, eux aussi sûrement assommés par la cuisante chaleur.

Entre déception et contentement, Grim atteint de nouveau la surface rapidement, un voyage trop court mais un plaisir de respirer à nouveau. Le temps de la remonter, le jaguar avait clôt ses yeux, ne voulant pas prendre de plein fouet l’air nouveau. Quand il les ouvrit de nouveau, il ne vit plus le soleil ou le ciel de Né Andarta, mais une sorte de plafond rocheux et scintillant, orné de cailloux lumineux.

- Dans une autre vie, j’rais presque été content, tient.

Sortant de l’eau, Grim prit rapidement connaissance de son entourage rocailleux et très, très grand. Oh puis, comme si cela avait été fait pour lui, une grande faille dans le mur se distingua, laissant apparaitre un couloir «naturel» entre les pièces de roches. Qu’est ce que fit le jaguar ? Question stupide.

Quelques mètres plus loin, dans ce corridor en pierre marine, sûrement sous la surface de la mer, Grim marchait les mains dans les poches. Au moins, à bouger ainsi, il séchait plus rapidement.

- ‘tain j’suis con, mais con, ‘chier, râla-t-il en shootant une pierre.

C’est sûr qu’il fallait être tête en l’air pour croire que des cigarettes, ça survie à l’eau de mer. Mais chut, ne remuons pas le couteau dans la plaie, c’est déjà assez éprouvant comme ça. Pour compenser cela, il avait prit un de ses antalgiques, qu’il prend depuis quelques semaines. Ça le calme et atténue une certaine douleur, puis la boite est hermétique, elle.

Un grondement tira tout de même le rebelle de ses pensées, car le bruit venait d’où il venait mais aussi d’où il se dirigeait.

Puis le silence. Sûrement l’eau qui remue de trop, rien de grave. C’est ainsi que Grim continuait de marcher, sans se rendre compte qu’au bout du chemin se trouvait un carrefour à double voie.

Et sans se dire que sur Né-Andarta, même la mer subissait le climat et les marées, ennuyeux, non ?


Dernière édition par Grim Hightjaguar le Jeu 18 Sep - 12:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

.
MessageSujet: Re: Crystalised [PV Ryan Miller] Jeu 18 Sep - 3:27

Ce matin-là, Ryan se réveilla en sueur après un rêve plutôt étrange où il allait habiter dans un volcan. Un volcan ? Était-il devenu fou ? Non. La base des Trèfles était devenue une véritable fournaise à cause de la canicule. En fait, cette comparaison pouvait s'appliquer au Plateau lui-même ! Pas étonnant que ses rêves en soient affectés. Si la nuit était étouffante, le jour était invivable. Heureusement, les coins d'ombre n'étaient pas rares dans la ville, mais ils ne faisaient qu'atténuer la chaleur ambiante. C'est pourquoi Ryan décida de faire un tour du côté de la mer.

Le brun s'habilla rapidement et sortit de la base sans tarder. Au moins l'air était un peu moins lourd à l'extérieur. Puis, faisant fit de la stupide règle d'Atsuki qui spécifiait que les Trèfles devaient être deux, au minimum, pour s'aventurer sur le Plateau, il prit le chemin de la mer. Si jamais on lui reprochait d'être sorti, il répondrait que personne n'était réveillé de toute façon ! Après tout, qui serait assez fou pour se lever avant le soleil, hein ? À part Ryan, pas grand monde. D'ailleurs, on l'aurait probablement baffé s'il avait voulu réveiller quelqu'un.

Lorsque l'homme arriva près de la mer, il remarqua une petite église qui semblait presque sur le point de s'écrouler... Enfin, comme la plupart des édifices de ce monde, quoi ! Ryan décida d'y entrer. Il regarda tout autour avec curiosité. La dernière fois qu'il avait mit les pieds dans ce genre d'endroit, il devait être au primaire, mais il se souvenait très bien qu'il y avait souvent des escaliers menant jusqu'au clocher. Malheureusement, il n'avait jamais pu y accéder à l'époque. C'était le moment d'aller voir. Le brun trouva rapidement un passage qui menait au second étage, puis il grimpa à une petite échelle pour atteindre le clocher.

La première chose qu'il remarqua fut la cloche et tout le mécanisme nécessaire pour l'activer. Il hésita à la faire sonner, mais décida qu'il serait plus sage de ne pas le faire. Il risquait d'attirer d'autres personnes et il ne tenait pas du tout à se battre. Le jeune homme lâcha un soupir et s'accota à une «fenêtre» du clocher. De là où il était, il avait une vue splendide sur l'océan qui s'étendait à l'horizon. Il se demanda comment un endroit si mortel pouvait être si beau. Irony is a b*tch. Se perdant dans ses pensées, le brun ne remarqua pas la température qui augmentait peu à peu. Ce n'est que lorsqu'il eut l'impression de prendre en feu qu'il vit que le soleil était presque à son zénith. Il eut comme réflexe de s'éloigner rapidement de la fenêtre et de redescendre par l'échelle pour sortir du clocher mais, lorsqu'il l'atteignit, il sentit un vague de chaleur monter de là. Merde. Il avait oublié que les vitraux ne laissaient pas l'air circuler. Résultat, c'était un vrai four en-bas.

Ryan se questionna à savoir s'il devait risquer sa vie dans ce four ou s'il devait attendre dans ce clocher surchauffé jusqu'à ce que la nuit tombe. Dans tout les cas, il crèverait de chaleur avant même que le soleil n'ait commencé à descendre. C'est alors qu'une idée brillante lui vint. Il grimpa sur le rebord de la fenêtre et regarda l'eau qui entourait les fondations du bâtiment. Il était décidé à sauter. Mais est-ce qu'il cherchait à se tuer ou c'était seulement parce qu'il était très imprudent ? Peut-être était-ce la chaleur qui lui montait à la tête ? La chaleur. c'est probablement ce qui le convainquit de sauter, en fait. Au moins, s'il se fracassait le crâne, sa mort serait plus brève que l'auto-combustion.

Ainsi, le brun s'élança dans le vide sans plus d'hésitation. En un rien de temps, il se retrouva submergé par l'eau tiède de l'océan. Pendant un moment, il avait eu peur que le niveau d'eau soit trop bas, mais il put constater que ce n'était pas le cas. C'était bien plus profond que ce qu'il pensait ! Il remonta à la surface et prit une grande goulée d'air avant de rejoindre la rive. Il dut enlever ses vêtements, gardant son caleçon afin de conserver le peu de pudeur qu'il avait, pour les faire sécher. Par chance, il avait été trop étourdi pour penser à prendre son flingue ce matin-là. L'eau ne faisait pas bon ménage avec les armes à feu.

En attendant, il n'avait pas vraiment le choix que de rester dans l'eau pour ne pas se prendre un coup de chaleur. C'est alors qu'un objet brillant attira son attention. Il plongea sous l'eau et prit le petit objet qu'il s'avéra être un petit morceau de cristal qu'il lança sur sa pile de vêtements. Sa curiosité prit le dessus et il replongea, se demanda d'où la pierre pouvait bien venir. Il trouva une cavité qui alla explorer et découvrit un tunnel.

« Ouaaaah... Ça, c'est cool. »

Ryan s'avança dans le couloir sans penser une seconde qu'il y avait peut-être des dangers dans cette grotte. C'est alors que, débouchant dans un petit carrefour, il se cogna dans quelque chose... Ou quelqu'un. Alerté, le brun se recula d'un bond, s'attendant à ce qu'on l'attaque, puis il tenta de prendre un air plus calme, comme pour signaler à l'autre qu'il n'était pas un ennemi potentiel... Enfin, à la surface, oui, mais en caleçon, dans une grotte, sans la moindre arme à portée de main, il préférait éviter toute bataille. Il alla même jusqu'à cacher son tatouage de clan en collant son bras contre ses côtes.

Il détailla un peu l'homme devant lui. Il était grand, très grand, et avait d'étranges cheveux bleus. Bon, pas que ce fusse vraiment étonnant, mais le bleu n'était pas une couleur fréquente dans ce monde. Le brun remarqua qu'il était plutôt musclé, ce qui augurait mal pour lui s'il devait se battre. Ryan était peut-être fort, mais pas autant que ce type, visiblement.

D'ailleurs, il réalisa qu'il avait vraiment l'air étrange à fixer ce mec comme ça. Sentant le malaise arriver, il décida de se présenter et de tourner la situation en quelque chose de plus... normal ?

« Oh, euh... Moi c'est Ryan. Désolé de t'avoir foncé dedans. On est bien, ici, non ? J'savais même pas qu'y'avait une grotte sur le Plateau. »

Puis il se tut, attendant nerveusement la réaction de l'autre homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: Crystalised [PV Ryan Miller] Jeu 18 Sep - 14:29


Je vois le soleil, qui se dessine
Comme un fantôme,
Sans vie sans voix
Une ombre écrasée
Qui prend racine
Et calque ses pas
Sur tes pas
Gracile et rêveuse, impassible
Et pourtant plus personne n'y croit
Personne n'y croit, plus personne n'y croit

On ne pense pas que dans un endroit si coupé du reste du monde, on puisse se heurter à quelqu’un au détour d’un carrefour rocheux. Et pourtant, Grim venait d’en faire l’expérience. La chose, ou plutôt, la personne qui venait de se cogner contre lui fit un bond vers l’arrière, sûrement tout aussi surpris de tomber sur quelqu’un dans cet endroit. Eu-t-il peur, sur le coup ? Peut-être, mais Grim n’avait pas l’intention de balancer son poing sur la première personne venue. De plus, ce n’est pas un mec avec vingt centimètres de moins et en caleçon qui devait effrayer le chef des rebelles, bien au contraire ! Cela fit sourire le rebelle, sans compter que pendant de loooongues secondes, la personne face à lui ne fit que le regarder sous toutes les coutures. Eh, mec, c’est ni l’endroit ni le moment pour avoir un coup de foudre ! Ricanant intérieurement, le rebelle frotta son pied contre sa cheville pour être sûr que son couteau était toujours en place. Ce fut bien le cas et cela le mit un peu plus en confiance, même si aucune agressivité se faisait ressentir du côté adverse.

« Oh, euh... Moi c'est Ryan. Désolé de t'avoir foncé dedans. On est bien, ici, non ? J'savais même pas qu'y'avait une grotte sur le Plateau. »

Pourquoi ce dénommé Ryan cachait-il ses côtes avec ses bras ? Faudrait qu’il lui dise qu’il se fiche pas mal des tatouages des autres, au vue de son titre de rebelle. Enfin, ça, il fallait le savoir et ce n’était pas forcément évident. Le fait que son propre tatouage, qui trônait anciennement sur son nombril, ai-été brulé pouvait tout de même donner le ton.

Les paroles de son vis-à-vis étaient assez maladroites, on voyait clairement qu’il cherchait à détendre l’atmosphère sans trop savoir comment. À parier, comme ça, il dirait que Ryan est un trèfle voir un pique de part son comportement. Croisant les bras, le chef des rebelles se décida tout de même à répondre.

- Y’a pas d’soucis, c’pas comme si t’vais prévu de r’contrer quelqu’un ici, dit-il avec un léger ton moqueur, j’savais pas non plus qu’y’avait c’genre de coin n’plus, et j’m’en carre aussi. Même si fait moins chaud... Ah, et moi c’Grim.

Quoi ? C’était clair, au moins, pas besoin de tergiverser sur une grotte paumée sous l’eau. La seule chose bénéfique, c’était la température ambiante, bien plus agréable et vivable qu’à l’extérieur. Et les petits cailloux brillants servant de réflecteur de lumière, ça avait aussi son utilité. Le temps était venue pour les questions qui fâchent, mais qui une fois dîtes, seraient vite oubliées.

- On va pas tourner pa’ quat’e chemins, j’ai pas l’tention de t’en mettre plein la gueule, donc cacher que t’es un trèfle ‘vec tes p’tits bras, ça sert pas à grand-chose.

C’est bien, le bluff, quand on est rebelle. Une chance sur quatre de savoir si ce Ryan était bien un trèfle, et si c’était bien le cas, cela donnerait la possibilité à l’autre de se déraidir un peu. Il faisait piquet, à se tenir ainsi.

Posant sa main sur son propre ventre, juste au dessus du tatouage brûlé, Grim garda son sourire carnassier sans laisser le temps à l’autre de répondre.

- Perso, j’suis ni trèfle, ni pique, ni cœur et n'suis plus un carreau. La guerre des clans, ç’pas ma principale attraction, ‘lors sérieux, arrêtes d’êt’e aussi nerveux.

Les gens stressés, voir nerveux, amusaient assez le jaguar, qui voyait une distraction en leur personne. Alors ce Ryan, pour le moment, lui plaisait bien. Puis il n’avait pas non plus une tête de demeuré perdu qui ne savait pas ce qu’était le plateau, donc ça changeait la donne.
Revenir en haut Aller en bas

.
MessageSujet: Re: Crystalised [PV Ryan Miller] Mer 8 Oct - 3:19

Quand l'autre homme eut fini de se présenter, Ryan put se détendre un peu. Il n'avait pas l'air hostile, c'était un bon signe, car il doutait pouvoir se mesurer à lui au corps-à-corps. Si Ryan était irréfléchi, il n'était pas stupide au point de se battre contre un type comme Grim sans aucune raison valable. D'ailleurs, ce dernier continua sur sa lancée et lui balança qu'il n'avait pas besoin de lui cacher qu'il était Trèfle comme si c'était la chose la plus évidente au monde.

Le brun en fut surprit. Il ne s'attendait pas à se faire découvrir si tôt. Cet homme devait être sur le Plateau depuis longtemps pour pouvoir deviner le clan de quelqu'un juste en le regardant. Pourtant il s'était cru subtil en cachant ses côtes, mais il réalisa qu'il était trop tendu pour que sa position paraisse naturelle. Normal, qu'il se soit fait prendre. Démasqué, il laissa retomber ses bras sur ses côtés, montrant au jaguar qu'il avait visé juste. Il n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche que l'autre commençait déjà à lui expliquer qu'il n'était dans aucun clan. Ryan réalisa alors que Grim était un rebelle et que la cicatrice qu'il avait aperçue à son nombril était probablement là où se trouvait son tatouage avant qu'il ne le ... Brûle ? Oui, c'était bien une cicatrice de brûlure.

Alors c'est ça un rebelle. Il est plutôt pacifique. En même temps, pourquoi il serait hostile si je ne le suis pas ? Ryan fut bien content de ne pas être tombé sur l'un de ces crétins qui voulaient tuer tout ce qui bouge. Certes, il n'en avait jamais vraiment rencontré, mais il se doutait qu'il n'aimerait pas ce genre de personnes. Enfin, c'est ce qu'il pensait, mais il pouvait quand même se tromper.

Quand son interlocuteur se tut, Ryan prit un air faussement choqué et lança :

« Quoi ? Ils sont pas si petits que ça, mes bras. C'est juste une illusion d'optique, voyons ! J'me suis déjà mesuré à un dieu avec ces bras-là et j'm'en suis sorti indemne. »

Il prit une petite pause et rigola en se souvenant de la scène. Puis, sans laisser le temps à Grim de parler, il ajouta avec un volume plus bas :

« Bon, il faut dire qu'il m'a pas attaqué, non plus, mais ça c'est juste des détails. »

Pendant qu'il parlait, Ryan s'était avancé dans les couloirs de la grotte sans vraiment prêter attention où il allait. Lorsqu'il porta enfin son regard en avant, il réalisa qu'il était sur le point de tomber dans une cavité très profonde. Il s'arrêta brusquement. Se disant que cela aurait pu mal se terminer s'il était tombé dans le trou. Il ne voyait pas le fond. Le trou semblait descendre très creux, mais il pouvait tout aussi bien n'être que de quelques mètres. Ryan maudit l'éclairage bas de la grotte qui ne lui permettait pas de figurer la profondeur de la crevasse. Il se retourna et regarda le couloir qui formait maintenant un cul-de-sac. Oh, super ! Ils avaient marché pour absolument rien.

Le brun allait rebrousser chemin quand le sol sous ses pieds s'effrita. Il tomba à la renverse et sentit son corps chuter. Par réflexe, il se redressa pour que ses pieds soient les premiers à encaisser l'impact qui ne vint pas longtemps après. Il s'affala et roula pendant ce qui lui parut une éternité avant qu'il ne soit stoppé par une roche. Le choc atteignit ses côtes, le faisait grogner sous la douleur. Ryan se releva lentement et cria pour signaler au jaguar qu'il avait survécu.

« J'SUIS EN VIE ! JE VAIS BIEN ! »

L'homme regarda autour de lui, ses yeux s'ajustant au nouvel éclairage de cette sous-cave. Ce qu'il découvrit le laissa sur le cul.

« Grim ! Descend ! J'viens de trouver un truc intéressant ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: Crystalised [PV Ryan Miller] Sam 1 Nov - 0:26


Et sous le soleil qui scintille
De plus en plus chaud
Tu restes là
Et bientôt tu perds l'équilibre
Puis tu t'écrases de haut en bas
Comme dans ce monde invisible
Comme le monde tu sais
Tu n'te relèveras pas, tu n'te relèveras pas

« Quoi ? Ils sont pas si petits que ça, mes bras. C'est juste une illusion d'optique, voyons ! J'me suis déjà mesuré à un dieu avec ces bras-là et j'm'en suis sorti indemne. »

Un petit rigolo, ce Ryan, on dirait. Enfin, ce dieu ne devait pas être si dangereux pour avoir laissé un clown pareil envie.

« Bon, il faut dire qu'il m'a pas attaqué, non plus, mais ça c'est juste des détails. »

Voilà, c’est ce que je disais. C’est fou comme les dieux étaient de vrais bras cassés sur ce plateau, soit incapable de se battre ou pacifiste. À quoi ça sert, des pouvoirs divins, si on ne castagne pas la gueule des pauvres humains ?

Enfin, tout en parlant, les deux hommes s’étaient mit à marcher, le trèfle en tête. La visibilité n’était pas vraiment des meilleures, le sol ne paraissait pas stable, rien n’était très sécurisé dans ce coin. Et d’un coup, Ryan s’arrêta et Grim du s’immobiliser aussi, pour ne pas le bousculer. À ce qu’il parait, une cavité ne se trouvait pas loin de leurs pieds. Et si l’on poussait le trèfle, on en serait débarrassé et cela ferait un ennemi de moins ? Oui, non, pas encore, il pourrait servir.

- C’bizarre qu’c’soit un cul d’sac. S’interrogea le rebelle avant de reprendre : ‘fin, t’d’vrais faire ‘ttention, l’sol est pas très… très… stable. P’tain trop tard.

Les mises en garde n’eurent d’effet que de décorer la situation, vu que le trèfle venait, dans un magnifique bruit de craquement, faire s’effondrer le sol sous ses pieds et ainsi chuter dans cette crevasse que personne ne voulait visiter. Ironie ? En fait, Grim n’aura pas eu besoin de le pousser, Ryan l’avait fait de lui-même.

« J'SUIS EN VIE ! JE VAIS BIEN ! »

Encore à parler, penser trop vite. Mais le jaguar était taquin car le trèfle honorait bien son clan : simple, pas compliqué et ne cherchait pas les ennuis. Ça change des hurlements intempestifs d’Éva ou des délires psychotiques des carreaux…

« Grim ! Descend ! J'viens de trouver un truc intéressant ! »

Qui aurait envie d’y aller, sérieusement ? Pas une personne saine d’esprit, c’est pour cela que Grim ne se fit pas prier, et, en s’appuyant contre le bord, se jeta pieds devant, de sorte à glisser sur la pente, main  contre la paroi pour contrôler sa descente. Cette dernière se déroula pas trop mal, mais il n’aurait pas pensé que le brun ne se poussa pas, et ainsi, lui rentra dedans, l’envoyant un peu voler.

- Si t’me dis d’scendre, t’colles pas en plein m’lieu ! Grogna Grim, entre désespoir et amusement.

Car oui, c’était Ryan qui lui avait servit d’amortisseur lors de leur rencontre un peu trop brusque. N’étant pas là pour faire la sieste, le rebelle finit par se relever et entraina le brun avec lui, le tirant par le bras pour le remettre sur ses deux pieds.

Puis il vit ce qui les entourait.

Juste fabuleux.

Sa main, qui tenait encore le bras du trèfle, se desserra pour se laisser mollement tomber contre sa hanche. Étaient-ils vraiment sur le Né-Andarta ?

Des lueurs, plus belles les unes que les autres, brillaient avec tant d’éclat que cette antichambre était totalement éclairée. Des pierres précieuses, par milliers, principalement bleues, trônaient fièrement sur les murs de la grotte. Même le plus dépressif des êtres humains ne pourraient rester sans voix devant tant de lumières. Comme si quelque chose, autre que les beaux cailloux, envoutaient les gens. Grim cligna des yeux avant de revenir à la réalité. Cet endroit avait bien beau être magnifique, il n’y avait ni couloirs, ni sorties, ni quoi que ce soit pour s’échapper de là.

- Ouai, ‘fin, c’bien beau, mais ‘fait c’mment pour s’tirer d’ici ?

Comme une panthère en cage, le rebelle se mit à tourner dans la pièce, examinant les murs, les pierres et la paroi effondrée d’où ils venaient, et cela ne présageait rien de bon.

Après avoir gratté un peu un mur couvert de pierres, il en extirpa deux pierres, pas bien grandes mais qui tenaient dans la paume d’une main. Une verte et une violacée. Cela fit sourire le jaguar qui se tourna vers Ryan avant de lui lancer la pierre verte.

- ‘tiens, ça t’fra un s’venir si on sort d’ci vivant ! Et vu qu’c’est mal barré…

Malgré ses dires, il ne s’inquiétait pas trop, ils finiraient bien par sortir d’ici, quelque en soit la manière.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

.
MessageSujet: Re: Crystalised [PV Ryan Miller] Aujourd'hui à 10:34

Revenir en haut Aller en bas

Crystalised [PV Ryan Miller]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Ryan Miller pointé du doigt par Ruff» 1- Marissa Miller VS Maryse Ouellet» Bryan Ryan» 05. Petit échauffement | Edena P. Miller» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: La Grotte Sous-Marine-