21 pts30 pts25 pts41 pts28 pts


Rumeurs
• Il parait qu'Ordre Funeste déteste les instruments de musique car son frère Lumière jouait du piano très fort à l'heure de sa sieste quand il était petit.
• On raconte que lorsque vient la pleine Lune, on peut voir des Dryades dans la Forêt...
On murmure que LA SAINTE LAME NOM DE DIEU C'EST PAS RIEN est caché dans le Sanatorium... Et que celui qui prendra cette épée pourra commander au vent et vaincre les dieux... Info ou Intox ?
• Il se dit dans les couloirs du panthéon que Flore Ravageuse userait de rambourage pour améliorer ses formes.
Autres Rumeurs.
Notifications
• Pluie et nuage sont annoncé, avec des orages fréquents. Pensez à rester couvert et à l'abri de l'humidité qui favorise [b]les maladies.[/b]
• La forêt et la Ville sont affecté par la Pluie : la forêt est renforcée, les plantes semblent plus dangereuses et plus agressive.
• En ville, les monstres ont tendances à se montrer moins fréquemment à cause de la pluie.
• Le Monstre de Sable a disparu.
• Votre personnage peut être atteint de la fièvre Néandertalienne à cause de l'humidité. Cela peut être de votre volonté... ou de celle du staff. Son prochain rp devra être écrit dans un état fébrile, nauséeux. Votre personnage aura du mal à se concentrer et à communiquer avec autrui. Cette fièvre peut durer une semaine... Et peut entraîner la mort. La maladie croit en puissance les trois premiers jours, puis sa puissance diminue avec le temps.
Les Liens du Sang
Innokentiy
Fils de Evangeline
Sharon Chilton
Soeur de Sylver Gelidus
Merry Shark
Soeur de Seth Shark
L'Ingénieur
Meilleur Ami d'Atsuki Sengo et As de Trèfle.
Drusilla Giovanni
Ennemie d'Alexandro Derrechi
Maria Selimont
Amie de Sullivan Gordon et ancienne As de Trèfle.
Ruby Holsey
Soeur de Amber Holsey
Johanna Saddler
Mère de Leet Saddler
Mai Sun
Petite amie de Liang Tsao
Chad Stoneford
Demi-frère de Yuki Icesoul
Vladimir Dragomirov
Ex du chef des rebelles



 

Partagez|

"Secret Base" [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

.
MessageSujet: "Secret Base" [Libre] Mer 8 Oct - 19:17

Edelweiss se réveilla lentement, elle se sentait si fatiguée et ne voulait que se rendormir. En remuant pour trouver une position plus confortable elle sentit quelque chose de dur sous elle. Et soudain, elle se rappela qu'elle nuit elle avait eu, le bruit, la peur, les hommes en noirs, les coups de feux, la gifle, la douleur et puis plus rien.

Elle se mit à paniquer et se redressa pour voir où elle était. Elle su qu'elle était dans une rue mais elle ne ressemblait à aucune de celles qu'elle connaissait. La chaussée était défoncée, des lampadaires étaient couchés sur le sol comme arrachés, des voiture reversées, et aucun panneau pour indiquer un quelconque lieux. Une chaleur asphyxiante tournait autour d'elle, comme pour la bercer et lui dire de se rendormir malgré le paysage dévasté. Elle ne comprit pas où elle était, elle se rappelait juste de sa mort, parce qu'elle devait bien être morte avec tout ce qui s'était passé.

Elle voulu se lever mais sa tête tournait trop et elle dû s'appuyer à siège éjecté d'une voiture trainant plus loin. Une fois le malaise passé elle fit un pas de façon incertaine en essayant d'éviter les débris de verres pour ne pas blesser ses petits pieds nus.

« Papa ? » dit-elle d'une voix enrouée.
Edel' tourna sa tête de droite à gauche, mais elle ne vit et n'entendit personne ; seul le silence régnait sur ce lieux chaotique. Cette fois elle cria, pour appeler la personne la plus chère à son coeur et qui, elle savait, était là, dans ce monde. Elle a toujours été une gentille fille et d'après sa Granni, la seule figure maternelle qu'elle est connue, les gentilles filles vont au paradis et retrouvent les personnes aimées donc Il devait être là, c'était obligé !

La petite aux cheveux bleues sentit les larmes lui monter aux yeux mais se rappela qu'elle devait être forte et digne de son père, alors elle continua de marcher en espérant trouver quelqu'un. Elle avança donc pas à pas, vers, ce qui semblait être le centre de la ville à cause des nombreuses ruines de bâtiments en tout genre qui s'y trouvaient. Plus le temps passait, plus elle avançait et plus l'espoir de trouver quelqu'un s'amenuisait car seul le silence répondait à ses appels. Sa robe blanche, qui lui servait de pyjama avant sa mort, lui collait à la peau ; elle commençait à avoir soif et faim mais elle s'interdit de s'arrêter, elle ne savait pas pourquoi mais elle sentait qu'elle devait continuer.

Elle regretta de ne pas avoir sa petite peluche lapin, dernier cadeau offert par son père, pour se réconforter à cause de toutes les questions qui trottaient dans la tête comme « Quel est cet endroit ? » « Comment je suis arrivé ici » ; « Où sont Granni et Papi ? » ; « Est-ce que je reverrai mon Papa ? » « S'il vous plaît laisser moi revoir mon Papa ! ». Soudain, elle sursauta croyant entendre quelque chose derrière les ruines d'un bâtiment. Elle ne savait pas ce qu'elle devait faire : devait-elle voir si il y avait quelqu'un ? Ou devait-elle fuir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

.
MessageSujet: Re: "Secret Base" [Libre] Lun 13 Oct - 0:53

Hahaha, je suis vraiment trop fort!

La loi chez les Trèfles, depuis quelques temps, c'est de pas sortir seul. Paraît que c'est dangereux, mais malheureusement pour le roi qui a décidé ça, personne le fait, lui inclus. Et moi, ben j'en ai vite ma claque de me trimbaler Ryan Miller pour chaque mission. Sauf que moi, quand je veux faire un truc, je le planifie pour que ce soit parfait à court terme.

Cette-fois là, ça avait été facile. J'avais dit que Mantis avait des problèmes techniques et que je devais le réparer, et en peu de temps Ryan m'a laissé seul et les autres membres du clan m'ont ignoré. J'ai enfilé mon manteau deux minutes après le départ de Ryan et je suis sorti dehors, prenant la même direction que lui le temps de laisser quelques traces par terre, puis je suis parti explorer, mon robot perché sur mon épaule.

J'ai vécu pendant un temps à Tchernobyl à mes risques à périls, donc contrairement à certains le paysage du Plateau ne dépayse pas tant que ça. Je me suis retrouvé sur la route, juste à marcher et à regarder l'horizon, et je me suis dit que pendant quelques secondes, sans aucun monstre pour essayer de me tuer, j'aurais pu oublier où j'étais. Jusqu'à ce que j'entende un grognement, et là j'ai marmonné un truc que je garderai pour moi avant de m'éloigner des routes, pour semer le truc au travers des immeubles.

Ce fut même pas long avant que je sois de nouveau seul. Je continuai donc ma promenade sans un mot, avant que mon subconscient ne prenne l'envie de faire ce que je fais le mieux, seul ou en équipe: tout péter.

Déjà, ça a commencé avec rien! Il y avait un caillou devant moi, un petit caillou de rien, auquel j'ai donné un bon coup de pied comme n'importe qui aurait fait. La petite pierre a roulé le long de la rue et a frappé un petit ratride que je n'avais pas vu. La bestiole a eu peur, s'est enfuie, renversant au passage un poubelle, qui elle a roulé jusqu'à frapper un lampadaire qui est tombé en frappant une benne à ordure sur roues, qui elle-même a dévalé la rue avant de frapper un mur.
Bon, c'est enfin fini, que j'ai pensé en retenant mon souffle.

Non, bien sur que non.

Y a eu un craquement, puis un gros grondement, et le mur est tombé. Et une seconde plus tard, c'est toute la bâtisse qui est tombée dans un nuage de poussière.

J'ai regardé mon oeuvre une bonne minute avant de me cacher les mains dans les poches et m'enfuir en courant.

Je me suis retrouvé dans les rues une nouvelle fois, assez loin pour pouvoir affirmer que c'était pas moi qui avait détruit le building. Évidemment que j'allais tout raconter à Ryan, le pauvre aurait dû être là pour voir ça, mais là c'était juste un peu trop gênant. Et surtout, j'ai eu vite autre chose à faire que déconner.

J'ai entendu une petite voix appeler à l'aide et poser des questions. Je n'ai pas réagi tout de suite, ça provenait des bâtiments, mais c'était une voix d'enfant. Les gamins, y en a pas beaucoup sur le Plateau, et j'ai tout de suite cru qu'il s'agissait de la gamine blonde du clan Trèfle. Elle semblait paniquer, alors j'ai fait ce qui me semblait être la bonne chose à faire et j'ai fait signe à Mantis de retracer la voix pour me guider vers elle.

-Ophélie?

J'ai tourné quelques coins de rue avant de trouver la voix: pas Ophélie. Cette petite-là avait les cheveux bleus, c'était assez bizarre mais je ne m'en suis pas préoccupé, parce que je venais de trouver une autre enfant sur le Plateau. Je déteste ça, les dieux devraient crever lentement et douloureusement pour avoir envoyer des enfants ici. 
J'ai dû me reprendre. Je ne pouvais pas l'effrayer, en fait je me devais de l'aider comme je le pouvais.

-Hé, ça va? Désolé, je t'ai prise pour quelqu'un d'autre.

Je lui ai souris avant de me souvenir qu'elle ne pouvait pas voir mon visage.
Mantis a grimpé sur mon manteau pour se percher sur mon épaule. Je me suis approché lentement d'elle, pour ne pas lui faire peur. Pourquoi tourner autour du pot, ça me semblait évident qu'elle était perdue, et donc qu'elle venait d'arriver ici. Dieux débiles.

-Ne t'inquiète pas, je ne te ferai pas de mal. Laisse-moi deviner, tu viens d'arriver ici?

Rendu là, elle pourrait venir de n'importe quel clan que j'en aurais rien eu à faire. Sérieusement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

.
MessageSujet: Re: "Secret Base" [Libre] Ven 17 Oct - 19:09

Pied droite, pied gauche. Éclat de rire, sueur, souffle brûlant. Kay t'es trop con, mais qu'est ce qu'on s'éclate. Pied droite, pied gauche. Court, grouille toi, sinon tu vas crever. Lâche ta brique et sauve ta peau. Allez, plus vite, t'arrêtes pas. Hé mais c'est qui ça, devant ? On s'en fout, continue et accélère.

Kay se promenait tranquillement à travers le plateau quand, au détour d'une de ses ruelles sombres qu'il adorait exploré, il était tombé sur un magnifique Garra affamé près à lui sucer le sang. Sûr de sa victoire, le blondin n'avait pas hésité à engager le combat, mais après s'être rendu compte que sa connaissance des sports de combat ne lui était que d'une utilité limité, il avait changé d'avis. 'Lol, nope' s'était-il donc exclamé en tournant le dos à la bestiole qu'il avait pourtant réussi à blesser et qui lui avait donné la chasse.
Le Coeur était donc parti en direction des routes et c'est au beau milieu d'un sprint, la bête sur ses talons, qu'il se rendit compte qu'il fonçait droit sur un micro-groupe, à savoir un homme bizarre et une petite fille. Loin de freiner, Kay trempé de sueur fonça entre les deux, ramenant le Garra sur eux tel un parfait lourdaud. Boulet un jour, boulet toujours qu'ils disaient...

- Cassez-vooous ! s'exclama-t-il en passant pile entre les deux tel une fusée inter-galactique.

Il continua droit devant, apparaissant sans doute pour quelqu'un qui savait où il allait alors que c'était exactement le contraire.
Mais loin de trembler de terreur, le blond était mort de rire, et quelques mètres plus loin il s’arrêta. Scrutant les environs en reprenant son souffle, il chercha une arme un peu plus sophistiquée que la brique qu'il avait utilisé au début. Il se saisit de son Beretta, et hésita à l'utiliser. Il lui restait si peu de munition... Se faire manger ou gâcher une balle, quel choix cornélien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

.
MessageSujet: Re: "Secret Base" [Libre] Dim 26 Oct - 15:29

« -Ophélie? »

Edelweiss resta paralysée d'appréhension en entendant les pas de quelqu'un qui approchait. On lui avait toujours dit de ne jamais parler aux inconnus - surtout ceux qui connaissaient son père - mais si les-dit inconnus pouvaient l'aider a retrouver son père, qu'est-ce qu'elle devait faire ?  Quand elle vit enfin la personne qui l'avait surprise, Edel' eu un mouvement de recul. Cette personne portait un masque bizarre et faisait un peu peur mais en voyant une sorte de petit robot se balader sur le corps de l'homme, elle sentit la curiosité monter en elle. Après tout, n'était-ce pas la première personne depuis qu'elle était dans ce lieu étrange ?

« -Hé, ça va? Désolé, je t'ai prise pour quelqu'un d'autre. »

Elle ne lui parla pas mais hocha doucement la tête à sa première question et en le voyant se rapprocher, elle ne bougea pas mais on pouvait voir ses doigts de pieds blessés à cause de la marche se recroqueviller, ses genoux se tourner vers l'intérieur et sa tête rentrée un peu plus dans ses frêles épaules.

« -Ne t'inquiète pas, je ne te ferai pas de mal. Laisse-moi deviner, tu viens d'arriver ici? »

C'est en entendant la seconde question  que la petite comprit qu'il pourrait l'aider, pas forcément pour son Papa, mais au moins pour savoir où elle était et qu'est-ce qu'elle faisait là.

Elle éclaircit légèrement sa voix avant de lui répondre :
« -Je crois » elle hésita un peu avant de continuer «  … Dites, monsieur vous savez où …  » Mais avant qu'elle est pue finir sa phrase, elle sursauta violemment à cause d'un énorme fracas qui venait de la rue.
Ce qu'elle vit lui fit un choc et trembler de terreur : un homme blond courrait vers eux avec un énorme … monstre derrière lui. La petite sentit les larmes lui montées eux yeux : qu'est-ce que c'était que ça ? N'était-elle pas censée être au paradis ? C'est à dire sans monstres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

.
MessageSujet: Re: "Secret Base" [Libre] Ven 14 Nov - 2:11

Elle n'avait rien. Elle était nerveuse et probablement terrorisée, mais au moins elle ne semblait pas trop blessé et je me suis dit que j'étais peut-être ce qui lui faisait le plus peur. Se réveiller seule dans un endroit qu'on ne connait pas, c'est déjà assez flippant, mais si en plus un parfait étranger déjà pas au meilleur de sa forme essaie de faire ami-ami quelques secondes après l'arrivée, j'imagine pas. Pour ça, j'ai reculé un peu et essayé de paraître plus... normal, plus moi et moins l'étranger pseudo-rassurant. J'ai fourré mes mains dans les poches de mon manteau, regardant un peu autour de nous en ce faisant. Je ne pouvais me permettre de baisser cette garde permanente chez les joueurs du Plateau.

Elle venait pour me demander quelque chose, quand un imprévu s'est pointé. Ça faisait longtemps aussi, je commençais à m'inquiéter! Un mec, relativement normal, est passé entre nous deux en courant ultra vite et en nous hurlant de se pousser du chemin. Il était mort de rire, sur le coup j'ai cru qu'il était drogué ou un truc du genre, mais je n'ai pas pu y prêter trop attention: un monstre le suivait de près et en voyant la petite fille, il a soudainement perdu intérêt pour lui. Mon sang n'a fait qu'un tour. Il fallait agir maintenant, tout grâce à un seul mot... ou plutôt, un nom.

-MANTIS!

Mon robot a sauté en bas de mon épaule et a foncé à toute allure vers le Garra pendant que de mon côté, je me plantais devant Edelweiss en parfait bouclier humain. Je préférais qu'elle vive, s'il y a vraiment un moyen de sortir de ce trou c'est au plus jeunes que ça devraient profiter. Mais pour ça, ils doivent rester en vie. On peut faire avec, mais comment s'assurer que l'expérience ne les traumatise pas à vie?

-Ne regarde pas, petite.

C'est déjà un début!

Les yeux de mon robot ont analysé et reconnu la cible, et dès qu'il fut assez près, Mantis a sauté sur la bête, escaladé jusqu'à sa tête et d'un coup de lame, bref et précis, lui a tranché la gorge, avant de poursuivre vers le sommet de son crane ou l'autre lame s'est planté, juste en haut de la nuque. S'il n'était pas déjà mort, au moins le monstre serait hors d'état de nuire.

Mais il était bel et bien mort. Une fois que ce fut confirmé et pas avant, je me suis permis de respirer, ce qui a provoqué un long chuintement à cause de mon masque. Puis, je me suis retourné vers la gamine.

-Ça va. C'est fini.

Pour l'instant. Je me suis penché pour être à sa hauteur, maintenant sérieux. Elle ne devait pas paniquer, pas maintenant, j'avais vraiment besoin qu'elle reste calme, sinon moi j'allais paniquer.

-Écoute-moi. Je sais que c'est difficile, mais tu ne dois pas avoir peur. Dans des moments comme ça, c'est important de rester le plus brave possible, parce que la peur peut devenir dangereuse.

Je sais pas trop si c'était la chose à dire, mais ce n'est pas grave. Y a quelqu'un d'autre dont je dois m'occuper: le connard qui a emmené le monstre ici.

Je me suis redressé et me suis retourné vers lui, l'air menaçant. Ryan dit que mon "air menaçant" est une blague, mais c'est parce qu'il me connait trop bien. Lui, il me connait pas, et franchement même Ryan devrait s'inquiéter de me voir comme ça. Il m'arrive de faire peur sans vraiment y penser, parce qu'il le faut et c'est pratique, mais là, j'étais en colère, et j'espérais que cet imbécile en apprenne un truc ou deux.

-Toi par contre tu devrais avoir peur, parce que t'as pas idée du merdier dans lequel tu viens de mettre les pieds!

Je me suis avancé et sans avertissement, je l'ai frappé au visage. La force physique n'a jamais été mon truc, surtout après mon isolement à Tchernobyl, mais Ryan m'a montré quelques trucs pour au moins faire plus de dommages. Et puis reste qu'un coup en pleine face, ça fait rarement pas mal du tout.

-Tu vas voir si c'est drôle de risquer la vie d'une enfant! Mantis, veille sur la gamine.

-Leet, ce n'est pas une bonne idée.

-J'assure. Tu connais notre dicton.

"Les mots ont du pouvoir, les gestes ont de l'impact." Et là je me prépare à commettre quelques gestes avec beaucoup d'impact. Je n'ai jamais vu ce mec, ce n'est donc pas un Trèfle. Je peux en tirer profit. Le robot n'a rien dit.

-Alors, c'est quel clan qui peut abriter un abruti pareil? Carreaux?

J'espérais silencieusement que non. Chaque fois qu'on croise un Carreau, soit on frôle l'incident diplomatique, soit faut l'enterrer après. Ce serait bien le summum d'en prendre un en otage. Mais sinon, moi j'allais pas me faire prier. Faut que je fasse quelque chose pour mon clan, que je fasse mes preuves à Atsuki qui attend encore quelque chose de concret de ma part.
Tant que la petite ne prenne pas pour acquis que je suis qu'un gros violent qui aime se battre. Les gens sont bizarres, j'ai été en prison pour ça (je dis pas que c'était une mauvaise chose, en fait j'en suis assez content) alors que c'était pas mon pire crime, mais là c'est pas le temps de raconter mon histoire. Une autre fois, peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

.
MessageSujet: Re: "Secret Base" [Libre] Ven 14 Nov - 17:03

Kay n’avait pas eu le temps de se décider, et pourtant le gara était déjà mort. Son corps gisait plus loin tandis que son sang se déversait à gros bouillons sur la route. Le blondin observa le liquide rouge sortir par sursauts successifs de la gorge de l’animal, et cligna des yeux plusieurs fois.
Il ne s’attendait certainement pas à un tel retournement de situation, mais celui-ci ne lui déplaisait pas. Il venait tout de même d’assister à la mise à mort d’un monstre par un putain de robot de ouf, le truc trop classe ! Pourtant, ses pensées furent interrompues par des paroles sèches et agressives.

-Toi par contre tu devrais avoir peur, parce que t'as pas idée du merdier dans lequel tu viens de mettre les pieds!

-Hm ?

Il redressa la tête et regarda l’inconnu avec l’air peu concerné de ceux qui n’ont pas compris qu’on leur parlait. La réponse ne se fit pas attendre : ce fut un magnifique coup de poing qu’il reçut sans prévenir en pleine mâchoire.
La douleur, fulgurante mais familière, fut immédiate. Le blondin, ne s’attendant certainement pas à se faire agresser, recula d’un ou deux pas en se tenant la joue qui commençait déjà à rosir. Il cligna une énième fois des yeux et secoua la tête pour reprendre ses esprits. Il avait l’habitude de prendre des coups, lui qui pratiquait la boxe si couramment. Mais habitude ou pas, un coup reste un coup, et ça fait mal.
L’homme, lui, dialoguait avec son robot avec emportement, ce qui permit au jeune homme de retrouver ses esprits et de s’exclamer.

- Hé, ho, on se tape pas sur la gueule devant une gamine. Alors on va tous se calmer, on va faire connaissance et puis si je t’exploserais la figure après, si tu veux bien. Dacco d’acc ?

Il regarda la fillette par-dessus l’épaule de son agresseur, et lui sourit. Que faisait-elle là, par contre ? Ce plateau n’était pas le meilleur terrain de jeu, pour un enfant.
Les muscles frémissant, il dût prendre sur lui pour ne pas rendre le coup qu’on lui avait porté. Kay n’avait peut-être jamais l’air énervé, il restait de nature violente. Mais lui, au moins, tabassait dans la joie et la bonne humeur. Inspirant profondément par le nez, le jeune homme se força à détendre son poing qui le démangeait tout en gardant un sourire aux lèvres. Il avait appris à se contrôler au cours des années mais résister à une bonne baston n’en était pas moins difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

.
MessageSujet: Re: "Secret Base" [Libre] Aujourd'hui à 10:34

Revenir en haut Aller en bas

"Secret Base" [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Guide] Avoir de l'XP très rapidement» Rp pour le retout à la base (libre)» A la recherche d'un passage secret! (libre)» Obama en chute libre ...» Quelle est la base du développement ?
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: Les Routes-