21 pts30 pts25 pts41 pts28 pts


Rumeurs
• Il parait qu'Ordre Funeste déteste les instruments de musique car son frère Lumière jouait du piano très fort à l'heure de sa sieste quand il était petit.
• On raconte que lorsque vient la pleine Lune, on peut voir des Dryades dans la Forêt...
On murmure que LA SAINTE LAME NOM DE DIEU C'EST PAS RIEN est caché dans le Sanatorium... Et que celui qui prendra cette épée pourra commander au vent et vaincre les dieux... Info ou Intox ?
• Il se dit dans les couloirs du panthéon que Flore Ravageuse userait de rambourage pour améliorer ses formes.
Autres Rumeurs.
Notifications
• Pluie et nuage sont annoncé, avec des orages fréquents. Pensez à rester couvert et à l'abri de l'humidité qui favorise [b]les maladies.[/b]
• La forêt et la Ville sont affecté par la Pluie : la forêt est renforcée, les plantes semblent plus dangereuses et plus agressive.
• En ville, les monstres ont tendances à se montrer moins fréquemment à cause de la pluie.
• Le Monstre de Sable a disparu.
• Votre personnage peut être atteint de la fièvre Néandertalienne à cause de l'humidité. Cela peut être de votre volonté... ou de celle du staff. Son prochain rp devra être écrit dans un état fébrile, nauséeux. Votre personnage aura du mal à se concentrer et à communiquer avec autrui. Cette fièvre peut durer une semaine... Et peut entraîner la mort. La maladie croit en puissance les trois premiers jours, puis sa puissance diminue avec le temps.
Les Liens du Sang
Innokentiy
Fils de Evangeline
Sharon Chilton
Soeur de Sylver Gelidus
Merry Shark
Soeur de Seth Shark
L'Ingénieur
Meilleur Ami d'Atsuki Sengo et As de Trèfle.
Drusilla Giovanni
Ennemie d'Alexandro Derrechi
Maria Selimont
Amie de Sullivan Gordon et ancienne As de Trèfle.
Ruby Holsey
Soeur de Amber Holsey
Johanna Saddler
Mère de Leet Saddler
Mai Sun
Petite amie de Liang Tsao
Chad Stoneford
Demi-frère de Yuki Icesoul
Vladimir Dragomirov
Ex du chef des rebelles



 

Partagez|

Guide sur les Dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

.
MessageSujet: Guide sur les Dieux Dim 18 Mai - 22:11


Guide sur les Dieux




⌠GÉNÉRALITÉS⌡ - Description d'un Dieu sous toutes les coutures, existence et environnement



⋯ Commençons par le commencement. Qu'est-ce qu'un Dieu ?

Un Dieu est, comme vous pouvez le deviner, une entité dotée de capacités surnaturelles dépassant bien entendu toutes limites humaines. Leurs facultés varient d'un individu à l'autre et sont les piliers de l'Humanité toute entière, autant les responsables de sa construction que de sa destruction.


ゝ Mais plus concrètement ?

Un Dieu est composé d'une énergie qui lui est propre et qui constitue à la fois son pouvoir mais définit aussi son rôle au sein du Panthéon et donc indirectement, sa puissance. Un Dieu est donc en lui-même un concentré de sa propre force et cette dernière influe sur son statut auprès de ses pairs comme sur son tempérament... et son physique. À la naissance, une divinité est facilement comparable à un bébé humain qui grandira par la suite de façon significative.


ゝ L'apparence humaine

Il faut savoir que l'apparence humaine n'est qu'une enveloppe, à la constitution remarquablement différente selon l'endroit où son propriétaire se trouve. Au Panthéon, ce corps est comparable à une coquille parfaitement vide que le Dieu contrôle depuis « l'intérieur » en usant de son aura circulant au travers des membres. En revanche, s'il descend sur Terre ou sur le Plateau, le pantin est alors soumis aux règles physiques des hommes. Outre la gravité qui exerce sa pression naturelle, sa chair et ses os se concrétisent, des organes se forment en-dedans et à ce moment-là, le cœur se met en marche et le sang passe par ses veines nouvelles ; bref, la divinité est alors au plus proche des humains... au point de devenir aussi vulnérable qu'eux.




⋯ La naissance d'un Dieu

Chaque entité a été façonnée par le Père à partir de son propre pouvoir. Personne à part lui ne sait comment cela se passe, à quoi cela ressemble ; bref, il s'agit là d'un secret absolu.




⋯ Les différents États & effectifs

Toute divinité a la possibilité de se retrouver dans ce que nous appellerons un État. Il en existe trois au total, divisant chacun des vingt-et-un Dieux ─ toutefois, ils ne prennent pas en compte les morts.


ゝ Éveillé

Une entité en éveil est une entité active. Elle peut user de ses capacités magiques et influer sur le monde de choix selon sa propre puissance ; bref, nous ne nous attarderons pas sur ce point tant il peut paraître évident.
Il y a actuellement sept Dieux éveillés : Lumière du Jugement, Ordre Funeste, Déchéance, Cauchemar Carnassier, Aboutissement Abstrait, Dissidence Astrale et Flore Ravageuse.


ゝ Endormi

Pour certaines raisons ─ souvent par ennui ─, d'autres Dieux ont décidé de partir dans un sommeil profond que seul un de leurs frères ou eux-même s'ils le désirent pourront perturber. Durant cet État, ils sont totalement inactifs et ne peuvent rien faire, réduits à condition de simples poupons endormis dans la salle de repos (voir description du Panthéon).
Nous avons actuellement quatorze Dieux endormis.


ゝ Exilé

Il arrive qu'une divinité enfreigne certaines règles, provoquant catastrophes, conflits ou courroux de son géniteur. Dans ce cas, le fautif est alors privé de ses pouvoirs et enfermé vivant dans un lieu soigneusement choisi éloigné du Panthéon, allant de la dimension humaine au monde Inversé (voir plus bas). À noter que seul le Père peut exiler ses enfants.
À ce jour, seul Lucifer a été exilé.




⋯ Leurs mondes
 

Outre le Plateau de Jeu et la Terre, il existe des univers auxquels seules les divinités ont un accès et une influence.


ゝ Le Panthéon

╰  Son fond
Le Panthéon est un des lieux essentiels pour les dieux, au même titre que la planète Terre ; mais contrairement à cette dernière, il ne sert pas de distraction aux dieux mais leur tient davantage lieu de maison. Le terme désigne exclusivement l'ensemble, constitué de matière, qui est accessible uniquement par les dieux : la Terre, l'Espace, le Néant et le Monde Inversé ne font, à ce titre, pas partie du Panthéon.
 Possédant une notion sensiblement physique, un humain pourrait aisément y poser le pied si on lui en donnait l'accès ; mais ça, ce n'est encore jamais arrivé. Cependant ses habitants ─ éveillés, s'entend (voir plus haut) ─ peuvent entrer et sortir de ce lieu sacré autant de fois qu'ils le souhaitent, et pour certains, rendre visite aux Hommes. Peut-être aurez-vous la chance d'en croiser un, qui sait ?


╰  Sa forme
Le Panthéon est le premier des mondes à être apparu dans le Néant : il se situe à égale distance de la Terre et du Monde Inversé, avec lequel il communique. Il est en trois dimensions, tout comme la quasi-totalité des dieux. Contrairement au Néant, le Panthéon est constitué de matière, laquelle a varié au cours des âges. Il a d'ailleurs eu trois apparences majeures, correspondant aux trois formes des dieux :

  • À l'aube des temps, il était une sorte de grand tunnel linéaire fait de roche plus ou moins humide, large d'un peu plus de deux fois la taille du Père des Dieux, sans chambre divine ; il permettait à ses occupants de se déplacer et communiquer entre eux, sans plus. La légende raconte que chaque bout du tunnel menait au début et à la fin de l'Univers.

  • À la naissance des animaux, le Panthéon était composé d'une sorte de clairière centrale tapissée d'herbe, la salle où se déroulaient les réunions, et de plusieurs sentiers reliés à différentes chambres : une désertique, une grotte, un sous-bois et un nid. Chaque dieu était libre de choisir son lieu de sommeil.

  • Depuis l'apparition des hommes, le Panthéon est constitué de matériaux plus "travaillés" (bois laqué, carrelage, moquette, pierre taillée, métaux précieux...). La salle de réunion est devenue semi-circulaire, similaire à certains théâtres gréco-romains avec une place pour chaque dieu dans des gradins, et une estrade en bas. Cette salle a aussi servi de salle de jeux, comme en témoignent quelques coffres remplis de plateaux et pions. Sous les escaliers permettant d'accéder aux gradins, se trouvent les entrées menant aux chambres divines (chacune agencée selon la personnalité de son propriétaire, reliées à la salle centrale par un couloir lumineux et où personne ne peut entrer sans l'accord de son occupant), à la salle de repos (à l'aspect aseptisé, et où reposent les dieux endormis dans des "cuves" ainsi que le dieu de la Justice dans une tombe) et au garde-manger (contenant le pain des dieux et leur hydromel).


ゝ Le Monde Inversé (ou Inverse)

╰  Son fond
Le monde Inversé est un concept assez particulier. C'est une dimension à part, créée pour exercer une attraction réciproque sur celle de l'Univers de la Terre, et ainsi éviter que le Panthéon divin ne soit attiré par celle-ci et ne s'«effondre» sur elle. Il a donc peut-être l'air superflu, mais permet en réalité de maintenir l'équilibre entre les trois dimensions. Hormis le Père des Dieux, seule la divinité liée au monde Inverse, Dissidence Astrale, peut y accéder ; un dieu peut y entrer sous l'influence des pouvoirs de Dissidence -sans elle, il meurt-, mais un humain ne peut y avoir accès de quelque manière que ce soit sans mourir immédiatement.


╰  Sa forme
La forme de ce monde est difficilement appréhendable, puisqu'il est en lui-même un concept anti-physique. Il faudrait se figurer un monde en négatif, où la gravité est inversée, la pression aussi, bref, où tous les concepts physiques sont bafoués et vos organes à l'extérieur de votre corps... Si vous surviviez assez longtemps pour ressentir les changements, ce serait la pire des souffrances. Mieux vaut ne pas savoir ce qui s'y passe, au final.




⋯ Les différentes entités, castes et effectifs

Le Père mis à part, toutes les divinités sont divisées selon deux catégories en fonction de leur rôle au sein du Panthéon, et sont également définies par une caractéristique supplémentaire.


ゝ Les Dieux Majeurs

Ils représentent les piliers de l'Humanité. Chacun d'entre eux est inspiré d'une caractéristique humaine et ont une tâche précise tel que l'administration de la Vie, de la Mort ou encore de la Création comme de la Destruction. Inutile de préciser qu'ils sont indispensables.
Il y a sept Dieux Majeurs.


ゝ Les Dieux Mineurs

Les Dieux Mineurs n'ont pas été créés pour les humains, mais ils ne leur sont pas moins indispensables ; ils ont, pour la quasi-totalité d'entre eux, été créés avant les dieux majeurs. Parmi eux se trouvent les tous premiers dieux, détenteurs des grands principes et lois physiques gouvernant les univers (les Dimensions, le Temps, la Matière, la Chaleur, le Monde Inversé, le Son, l'Espace), et ceux relatifs aux éléments et principes terrestres de la vie quotidienne des humains (le Jour, la Nuit, la Mer, la Nature, les Animaux, la Maladie).
Il y a treize Dieux Mineurs.


ゝ Les Dieux positifs et négatifs

Chaque divinité peut être considérée comme soit positive, soit négative, selon les pouvoirs qu'elle possède et la fonction qui lui est attribuée - ce qui se ressent le plus souvent dans son caractère. Sur les vingt-et-un Dieux, il en existe cinq négatifs, car ils ne sont pas « bénéfiques » à l'humanité (mort, maladie, nuit, ...) et sont, par extension, en opposition avec la plupart de leurs frères et sœurs (vie, animaux, jour, …).


ゝ Liste et découpage des Dieux

Nom du DieuDieu de...CastePositif/Négatif
???DimensionsMineurPositif
Aboutissement AbstraitTempsMineurPositif
???MatièreMineurPositif
Âme IncendiaireChaleurMineurPositif
Dissidence AstraleInverseMineurNégatif
???JourMineurPositif
Cauchemar CarnassierNuitMineurNégatif
???MerMineurPositif
Flore RavageuseNatureMineurPositif
Hurlement SauvageAnimauxMineurPositif
Cadavre PurulentMaladiesMineurNégatif
???SonMineurPositif
???VieMajeurPositif
LuciferMortMajeurNégatif
DéchéanceSentimentsMajeurPositif
FortunaDestinMajeurPositif
???JusticeMajeurPositif
Lumière du JugementCréationMajeurPositif
Ombre de LuneEspaceMineurPositif
Ordre FunesteDestructionMajeurNégatif


 
⋯ La mort d'un Dieu

N'allez pas croire qu'une entité est invincible, loin de là. Pour commencer, sa vie dépend entièrement de la nourriture céleste (voir Limites dans les Aptitudes Magiques). Ensuite, il devient considérablement vulnérable en-dehors du Panthéon, dans des lieux tels que la Terre ou le Plateau, du fait que son corps humain copie de manière fidèle l'Homme de base (voir second point du Commencement - Généralités). Le Dieu s'abaisse donc au rang de mortel. Autrement dit, une divinité peut très bien périr sur Terre si on lui tranche la tête ou arrache les organes vitaux.
Notez cependant qu'à l'heure actuelle, seule une divinité a perdu la vie et personne ne sait qui est le meurtrier ni comment il s'y est pris.
On peut néanmoins préciser qu'une fois décédée, l'entité s'est muée en sable tout à fait ordinaire que l'on a laissé se disperser au gré du vent. On peut donc supposer qu'il en serait de même pour ses frères et sœurs.




⌠LES APTITUDES MAGIQUES⌡ - Descriptions et explications


Chaque Dieu est doté de capacités magiques à l'instar de leur fonction au sein du Panthéon. À la fois source de leur force et de leur longévité, elles sont illimitées en terme d'influence ; toutefois, à ce jour, aucun n'a exploré les limites de sa puissance, entre autres à cause d'une utilisation rare et/ou faible de celle-ci.




⋯ Les facultés communes

Ce sont celles que toute divinité possède, quelle que soit leur puissance ou leur rôle.


ゝ L'aura

L'aura est le nom donné à la manifestation énergétique de la puissance d'un Dieu. Sa taille, sa couleur et son influence sur l'environnement extérieur dépend donc uniquement de son propriétaire. Ce dernier la contrôle entièrement, et elle sert principalement à marquer son détenteur d'un grade qui le classera selon un certain rang par rapport à ses confrères ; ainsi, une entité à l'aura puissante fera trembler les meubles et s'imposera vis à vis de ses semblables.
Il arrive que deux auras se touchent, et alors la suite découlera directement de la relation entre les deux divinités : elles peuvent rester neutres et simplement se mouvoir en conséquence, comme s'unir ou encore se repousser de façon violente ou non.
Il est évident que dans le dernier cas, l'interaction peut avoir un impact destructeur sur les alentours mais, bienheureusement, cela n'arrive qu'en cas d'extrêmes circonstances. Précisons tout de même que, bien qu'invisible à l'œil humain, si l'un d'eux se trouve en présence de cette essence divine il ressentira indéniablement un sentiment de danger, plus ou moins puissant selon l'influence de la substance en elle-même.
En revanche, tout Dieu est plié à une limite concernant cette aura : sur Terre ou sur le Plateau, elle sera automatiquement muselée, allant de paire avec l'enveloppe mortelle imposée (voir dans les Généralités).


ゝ Transformations et métamorphoses

Comme spécifié plus haut, les dieux ne possèdent pas tous les mêmes formes de corps, car celles-ci ont suivi l'évolution de la dimension terrestre.
Avant la création des animaux (soit avant l'apparition du dieu des animaux, Hurlement Sauvage), les dieux ne possédaient qu'une enveloppe de la forme d'une boule d'énergie. Les dieux nés avec cette enveloppe (Dimensions, Temps, Matière, Chaleur, Inverse, Jour, Nuit, Mer, Nature) ont ensuite pu acquérir une forme animale en plus de leur forme originelle, à la naissance d'Hurlement Sauvage et à la création des animaux. Les dieux nés entre la création des animaux et celle des humains (Maladie, Son, Vie) n'ont reçu que la forme animale à leur naissance. Puis, lorsque les humains sont nés de la création de Vie, chaque dieu a pris une apparence humaine en plus de celle(s) qu'il possédait déjà ; de plus, tous les dieux nés ultérieurement n'ont reçu qu'un corps humain. 
Pour récapituler, chaque dieu né après Vie n'a qu'une forme humaine, chaque dieu né entre Vie et Hurlement Sauvage possèdent une forme animale en plus de la forme humaine, et chaque dieu né avant Hurlement Sauvage possède les trois formes : la sphère d'énergie, l'animale et l'humaine.
Les dieux peuvent prendre à loisir n'importe quelle forme, du moins, tant qu'ils la possèdent ; elle est le plus souvent représentative de la personnalité et des goûts du dieu. Ainsi, chaque forme sera unique. D'autre part, un dieu peut modifier sa forme comme il le souhaite ; mais il gardera généralement la même, celle dans laquelle il se sentira à l'aise, tout simplement.




⋯ Limites

Parce que personne n'est infaillible, pas même un Dieu, il faut savoir qu'ils doivent se plier à certaines règles s'ils veulent pouvoir continuer à disposer de leur capacités magiques, notamment une :


ゝ La nourriture divine

Réservée aux Dieux, elle est mortelle pour les humains.
╰  Sa fonction
Vitale, elle sert, grossièrement parlant, à entretenir les pouvoirs d'une divinité, eux-même jouant sur l'espérance de vie de leur propriétaire. Une fois ingurgitée, l'aliment divin augmente la quantité de pouvoir dont le Dieu dispose sans pour autant toucher à sa puissance. Voyez les choses ainsi : les facultés magiques d'une entité seraient contenues dans une jauge, que la nourriture divine viendrait remplir. Il faut savoir qu'une fois cette jauge vide, le Dieu meurt, l'obligeant à prendre de la nourriture céleste au minimum une fois par année terrestre. Seul le Père en est dispensé.
╰  Forme, composition et autres
Faite d'hydromel, élixir des Dieux, et de lembas, la nourriture céleste est comparable à du pain tout à fait ordinaire. Il en est néanmoins le plus goûteux de tous car sa saveur change en fonction de celui qui l'avale, adoptant fumets et textures propres aux mets préférés du dégustateur.


 
 
⌠CHRONOLOGIE⌡ - L'Histoire des Dieux, du commencement jusqu'à aujourd'hui

 

Ci-dessous, une description de chaque dieu, classées par ordre d'apparition des entités.


 
 
⋯ Le Père des Dieux

C’est la première entité à être apparue sur la planète Terre. Ce dieu est sans doute le plus mystérieux de tous, puisqu'il est né avec la science infuse, la capacité de tout voir et tout entendre, à tout point de son univers. Il perdra toutefois sa capacité d’omniscience lorsqu'il enfantera le dieu du Son. Ce dieu est à l’image du Père idéal, c’est à dire qu’il a, au début, porté un soin tout particulier au monde qu’il a créé et à ses enfants. Il n’a aucun pouvoir, car il n’est qu’un contenant : il ne peut qu’imposer ses règles à ses enfants et sanctionner ceux qui désobéissent. Il est donc obligé d’enfanter chaque dieu pour ajouter des fonctions à l’univers. C’est pourquoi le Roi des dieux s’est entouré de multiples enfants au fur et à mesure du temps qui passe.


 
⋯ Le Dieu du Temps - Aboutissement Abstrait

C’est le frère Jumeau du dieu des dimensions, il est né en même temps que celui-ci. Son apparition marque le début de l’écoulement du temps sur un axe linéaire. Il représente à lui tout seul la «Troisième dimension», c’est à dire la dimension temporelle, qui est arpentée par toute créature normalement constituée dans une seule direction et un seul sens. Lui peut l’arpenter dans toutes les directions, et à reculons, mais n'a techniquement pas le droit de «changer le passé». Pour la petite histoire, il a été pendant longtemps un des chouchous du Père des dieux, qui adorait lui donner des cadeaux et lui pincer les joues. Pour le décrire un peu mentalement, il est droit et vertueux, et déteste le mensonge. Protecteur, il est plus dans une optique d’observation que dans une optique d’action. C’est, à ce jour, le plus mature des dieux.


 
⋯ Le Dieu des Dimensions

Frère jumeau du dieu du Temps, il est né en même temps que lui, c'est à dire lors de la première seconde du monde. C'est avec l'existence de ce dieu que la notion de déplacement dans l'espace est apparu. En effet, les créatures vivantes vivent dans un nombre de dimensions défini et limité : par exemple, les cellules vivent dans deux dimensions à la fois, tandis que les animaux et les humains vivent dans un plan en trois dimensions, c'est à dire trois axes de déplacement définis. Lorsque l'on franchit ces trois dimensions, on accède à un état vital supérieur. Le pouvoir du Dieu des Dimensions est d’accroître ce nombre de dimensions vitales propres à un individu, ou de le décroître. Concrètement, il peut doter un individu de capacités supérieures à celles de ses congénères et lui permettre d'enfreindre certaines règles, ou au contraire emprisonner des créatures dans un espace plus réduit. En somme, il peut frapper les hommes d'un endroit qui leur est inaccessible, ou les enfermer dans des feuilles de papier. Concernant son caractère, le Dieu des Dimensions est un flemmard, un égoïste en apparence, qui ne se bougera pas pour sauver les autres... Alors qu'en réalité, il adore son père et ses trois frères, et n'hésitera jamais à les aider.


 
⋯ Le Dieu de la Matière

Le dieu de la Matière fait partie du deuxième couple divin à être né dans l'univers du Panthéon. Avec le dieu de la matière apparaît la possibilité de vivre dans un univers composé d'autre chose que d'énergie pure. Il est également à l'origine du Panthéon, qui était à ce moment-là la plus grande chose de l'univers. Son pouvoir consiste à être capable de disloquer des éléments de matière en minuscules blocs (il ne peut pas les détruire), à ré-assembler des petits blocs de matière en un grand ensemble, de téléporter sur des courtes distances des éléments de matière inerte et de changer la nature de la matière (par exemple changer la peau d'un individu en or) et ses propriétés. Son caractère est celui d'un être froid, silencieux et distant, comme s'il maintenait en permanence une barrière, mais c'est pour mieux dissimuler une personnalité timide et relativement effacée.


 
⋯ Le Dieu de la Chaleur

Le Dieu de la Chaleur est né en même temps que le Dieu de la Matière et fait donc partie des quatre premiers enfants du Père des Dieux. Son apparition marque la création de la notion de transfert d'énergie et pose les bases de la communication entre les dieux. De plus, avec l'aide de son jumeau, il est à l'origine de la planète Terre. Son pouvoir consiste à augmenter l'énergie des choses et leur chaleur, ou à la diminuer jusqu'au niveau minimal, c'est à dire 0 Kelvin ou -273,14°C. Il peut donc rendre liquides, gazeux ou solides les différents composants de l'Univers. La principale caractéristique de ce Dieu est son côté chaleureux et affectueux, car il adore serrer dans ses bras ses frères et son Père, avec un grand sourire innocent.


 
⋯ Le Dieu du Monde Inversé - Dissidence Astrale

Ce dieu est le cinquième fils du Père des Dieux à avoir vu le jour, et ne fait pas partie des quatre Gardiens du Père. Il est apparu à la suite d’une découverte de la part du Père : la Terre, qu’il avait créée avec l’aide de ses quatre fils, se dirigeait, à cause du principe d’attraction universelle, droit vers le Panthéon, prête à le fracasser en de multiples morceaux. Impossible dès lors pour le Père des Dieux de rester sans rien faire. Il fit ainsi naître Dissidence, pour créer une deuxième Terre, et ainsi créer un équilibre entre les mondes. Mais, de part sa nature opposée au globe terrestre, le Monde inversé ne verrait jamais la vie se développer sur ses rochers arides. Après tout, pourquoi s'intéresser à un monde de substitution quand on a le monde original... ?
Enfin, comme il est issu de la création d’un monde un peu tordu, Dissidence l’est aussi. C’est à dire que dans ses goûts, il aime en général ce que les autres détestent, et vice versa. C’est un dieu assez maladroit et curieux malgré ses airs renfrognés, qui a davantage tendance à s'éloigner des autres dieux qu'à rechercher leur compagnie.


 
⋯ La Déesse du Jour

Cette déesse est née il y a quelques centaines de millénaires après ses confrères, et marque de par son apparition celle de la notion de la lumière. Pour la petite histoire, le Père des Dieux l'aurait créée pour se distraire, souhaitant découvrir de nouvelles couleurs sur sa planète préférée. Et l'on raconte que la beauté de la première apparition du soleil fut telle que le Père des Dieux dota sa fille d’une céleste beauté en souvenir de ce moment. Malgré le fait qu’elle aurait pu devenir orgueilleuse et prétentieuse, la déesse resta une personne humble mais fière. Elle aime guider les autres comme la lumière protectrice, signe de sa création. Le seul bémol est sa mésentente avec son frère jumeau, le Dieu de la Nuit. Certes complémentaires, leur rivalité n’en reste pas moindre, surtout par la faute du frère.
Le pouvoir dont elle est dotée est la lumière, qu'elle peut générer autour de son corps ou dans de mini-soleils, et qu'elle peut manipuler en enfreignant les lois de la physique.


 
⋯ Le Dieu de la Nuit - Cauchemar Carnassier

Il est le jumeau de la déesse précédente, considéré comme son opposé, alors qu’il est son complémentaire. Arrogance incarnée, ce dieu s’est toujours cru supérieur aux autres dieux et surtout de sa sœur jumelle. Penser qu’il s’entend bien avec cette dernière par leur complémentarité serait une grave erreur, car ces deux-là se détestent comme chien et chat, toujours à se défier et à se battre pour savoir qui, du jour ou de la nuit devait régner sur terre, donnant ainsi naissance aux éclipses lunaires et solaires. Mais, le jour où le dieu de la nuit chercha à prendre le dessus une bonne fois pour toute sur la déesse du jour, il plongea l’humanité dans les ténèbres. N’acceptant pas cela, le Père des dieux, excédé, décida que ses deux enfants ne devraient plus jamais se tenir l’un en face de l’autre et que lorsque le jour tomberait, la nuit se lèverait. Lorsque l’un se réveille, l’autre se rendort.  
Son pouvoir consiste en la manipulation des ombres, le laissant les générer là où il le souhaite et les rendre solides. Cette maîtrise lui permet aussi de se dématérialiser dans l’ombre et de se déplacer sous cette forme, parfaite pour les blagues.


 
⋯ La Déesse de la Nature - Flore Ravageuse

Cette Déesse est née du désir du Père des Dieux de créer un monde avec de la décoration : la Terre, avant la naissance de Flore, n’était en effet qu’un gigantesque roc, sans éléments vitaux. Alors, le Roi du Panthéon eut une idée, et donna naissance à deux jumelles, symbolisant la nature et l’océan. La planète se recouvrit de verdure, pour un tiers, et d’océan pour deux tiers.
Si on s’attarde sur la Déesse en elle-même, on peut voir qu’elle assez joueuse sans pour autant être cruelle. Elle aime la nature, et la nature le lui rend bien, puisqu'il s’agit de son pouvoir. La Déesse peut en effet manipuler et créer toutes les plantes du globe, ainsi que, bien sûr, les détruire... Mais qui tuerait ses enfants...?


 
⋯ La Déesse des Océans

La Déesse des Océans est née quelques temps après le couple des Dieux journaliers, pour recouvrir la Terre, qui n'était qu'un gros bloc de roche, d'autre chose de nouveau. Elle est à l'image de ce qu'elle représente, une fausse calme dont les colères sont destructrices et se retirent très vite, pour laisser un calme plat au loin. Concernant son pouvoir, il correspond à la manipulation de l'eau sous ses trois formes et la capacité d'en créer à partir des gaz atmosphériques.


 
⋯ Le Dieu des Animaux - Hurlement Sauvage

Le Dieu des Animaux est né après le duo des déesses : il est issu d’une forte envie de voir quelque chose bouger sur la planète Terre, de la part du Père des Dieux. Celui-ci aurait déclaré au moment de la naissance de son fils qu’il voulait des êtres autonomes, qui ne chercheraient pas à comprendre leur monde, et qui agiraient essentiellement par instinct. Et cela créa Hurlement Sauvage. Dans sa jeunesse, le dieu avait la forme d’un louveteau ; d’ailleurs, il passa sur Terre sa jeunesse, dans une meute de loups. On raconte que le passage à l'âge adulte d’Hurlement se fit lorsque ce dernier découvrit qu'il était immortel, contrairement à ses compagnons de meute, qui finirent par mourir de vieillesse à ses côtés. En priant la Grande Lune de ressusciter ses défunts frères de meute, Hurlement monta au Panthéon, et apprit de la bouche du Père des Dieux son histoire, celle d’un divin bébé tombé sur Terre. 
Alors, Hurlement comprit qu’il avait des pouvoirs. Il cristallisa toutes ses nouvelles connaissances dans une nouvelle entité, son fidèle chien immortel, Alpha, qui contient l'âme des loups de son enfance...
Concernant son caractère, Hurlement est un dieu qui ne se prend pas la tête : peu mature, il est par certains côtés proche des animaux qu’il représente. Son pouvoir consiste à pouvoir créer de nouvelles espèces d’animaux et pouvoir communiquer avec eux.


 
⋯ Le Dieu de la Maladie

Ce Dieu est né en même temps que le Dieu des Animaux. Il est le régulateur de la faune sur Terre, et permet de garder un nombre restreint de bestioles, pour éviter les problèmes. Néanmoins, l'ingratitude de sa position par rapport aux autres Dieux et son manque de pouvoir ont développé chez cet être une personnalité sombre, égoïste, torturée et autodestructrice. Il ne sort pas souvent de sa chambre, et ses colères, très rares, ont chamboulé de multiples fois l'histoire des Hommes. Son pouvoir est insidieux et sur le long terme, car il ne peut que créer des bactéries, ou des virus, et les propager dans l'air... Ces bactéries peuvent être positives ou négatives pour les hommes.


 
⋯ Le Dieu du Son

La naissance de ce dieu a eu lieu quelques dizaines d'années après celle du Dieu des Animaux, sur la demande de ce dernier. En effet, les animaux ne pouvant pas communiquer s'ils ne se voyaient pas, le Dieu des Animaux aurait supplié son père de lui offrir un moyen plus efficace pour son espèce. Après une longue réflexion, le Père des Dieux lui aurait accordé son souhait en enfantant le dieu du Son... qui naquit muet. Le Père des Dieux n'avait en effet pas besoin pour son plaisir ou par nécessité de cet élément, et c'est le fils qui paya ce non-besoin. Peut-être que cela apitoya le jeune dieu des Animaux, qui s'occupa de lui comme une mère s'occupe de sa portée. 
Le dieu du Son dispose d'un caractère... absent. En effet, il lui arrive souvent de se perdre dans ses pensées pendant de longues heures, sans bouger, avant d'émerger en clignant des yeux. Puis, il repart dans sa longue rêverie... Quant à son pouvoir, il consiste à pouvoir émettre des sons audibles ou non, avec différents effets en fonction du son émis.


 
⋯ La Déesse de la Vie

Cette Déesse est née le jour où la première créature de la race des Homo Sapiens est apparue. C'est une déesse au caractère posé et toujours souriante, qui réconforte et encourage les autres Dieux quand ils en ont besoin. Son pouvoir consiste à donner la vie à des Hommes, et à pouvoir en créer à volonté. De plus, elle peut ressusciter, et soigner toutes les blessures, même mortelles.


 
⋯ Le Dieu de la Mort - Lucifer
 

Lucifer est le dieu des Morts, et accessoirement le frère jumeau de la Déesse de la Vie. Il est né lors du décès du premier homme, c’est à dire après un temps tellement insignifiant pour un dieu qu’on a pris l'habitude de dire que la Vie et la Mort sont apparus en même temps. Ce dieu représente le caractère éphémère de l'homme : en conséquence, il possède le pouvoir de tuer toutes les créatures vivantes sur Terre, et de causer de graves lésions sur le corps des personnes de son choix. Pourtant, c’est un dieu gentil, vivant à cent à l’heure, et sans une seule once de méchanceté...
Mais, malheureusement pour lui, ce dieu a péché avec son petit frère dont il était amoureux. Surpris par le Dieu de la Justice dans cet amour hors-la-loi, le jeune homme fut ramené au Père des dieux, et condamné à perdre sa place au Panthéon. Avec l’aide des quatre Gardiens, le père des Dieux a scellé à jamais la cellule de son fils pécheur, et l’a exilé dans une dimension hors du temps, dont le point d’accroche à l’Univers est connu du Père seul...


 
⋯ Le Dieu des Sentiments - Déchéance

Alors que les humains vivaient sur Terre depuis quelques générations, le Père des Dieux constata que ses enfants tant désirés ressentaient, à l’instar des dieux, des sentiments. Quel joie pour le Père des Dieux de leur donner raison, et de leur offrir un hommage en donnant naissance à Déchéance ! Un garçon charmant, qui ressentait toutes les émotions de manière démultipliée, et dont le pouvoir consistait à manipuler les sentiments d’autrui... Alors que le dieu était de base si malléable ! Devant la déclaration de Lucifer, Déchéance tomba en effet amoureux de son frère, et vécut cette passion d’une manière intense, jusqu'à causer sa perte. Car aucun dieu n’a le droit de goûter au plaisir avec une créature de la Terre, ou l'un de ses Frères. Reconnu comme ayant été influencé à pécher par la Mort, sa sanction en fut moins grande : il fut simplement condamné à ne plus jamais ressentir d’émotion de tout le reste de son existence. Voilà pourquoi Déchéance fut surnommé le «Dieu dépressif», et voilà pourquoi cet être plein de vie est devenu une créature comme morte.


 
⋯ La Déesse du Destin - Fortuna

Cette déesse est née pour symboliser le hasard qui régit la vie des Hommes. Contrairement à ce que son nom indique, elle ne peut en aucun cas redéfinir le futur des Hommes, mais seulement agir sur la probabilité qu'un événement survienne ou non. Elle aime jouer et regarder les autres jouer, et c'est sans doute la déesse la plus amatrice de mauvaise blagues du Panthéon, puisque tous les Dieux en ont fait les frais. Une rumeur raconte également qu'elle est à l'origine de la plupart des improbabilités relevées par l'Histoire.


 
⋯ Le Dieu de la Justice

Ce Dieu est apparu dans le Panthéon pour symboliser la prise de décision et l'établissement d'une société basée sur des règles strictes et morales. Il est un symbole majeur dans l’élaboration d’une paix entre les hommes. C’est également lui qui est sans doute à l’origine des mythes fondateurs des différentes religions, parce que c’était un peu le spécialiste de la communication du Panthéon. Oui, c’était, avant qu’il ne soit sauvagement assassiné par un de ses frères...
Son unique pouvoir était de détecter la vérité et le mensonge dans chaque parole, c’est pour cela qu’il était devenu le dieu chargé de faire régner l'ordre dans le Panthéon. Sa disparition est un symbole, celui du lent basculement du monde dans l'anarchie...


 
⋯ Le Dieu de la Création - Lumière du Jugement

Lumière est né en même temps que sa sœur, Ombre de Lune. Avant-dernier dans la chronologie des dieux, il est aussi celui qui fut le plus chouchouté par le Père des Dieux. En effet, quoi de plus naturel que d'encenser celui qui représente le talent le plus grandiose des hommes ? La création de bâtiments et œuvres qui peuvent se targuer d'égaler celles des dieux. Véridique. C'est sans doute pour cela que le caractère de Lumière est aussi gamin : égoïste, égocentrique, cupide. Avec son ambition démesurée, voilà bien un portrait correct du mental de notre joyeux drille. En costard cravate. So chic.
Mais bref, le pouvoir de Lumière est un pouvoir très pratique : celui de créer tout ce qu'il désire. Bien sûr, il ne peut pas détruire ces créations, et elles ne peuvent pas être d'ordre naturel, comme une tornade, mais cela lui laisse suffisamment de possibilités pour qu'il soit un des dieux les plus polyvalents du Panthéon.


 
⋯ La Déesse de l'Espace - Ombre de Lune

Cette déesse est née en même temps que son jumeau, le dieu de la Création. Elle est apparue pour offrir un cadeau aux humains : un ciel étoilé au-dessus de leurs têtes, pour leur offrir de quoi croire et de quoi rêver. Avant sa naissance, en effet, le ciel était simplement un endroit blanc et immobile, sans aucun aspect merveilleux. L'apparition de cette déesse fut un cadeau de la part du Père des Dieux aux humains. Pour son caractère, cette déesse est gamine et lunatique : elle aime profiter de la vie et ennuyer son frère. Incapable de rester au même endroit, elle est souvent en vadrouille sur Terre. C'est d'ailleurs comme ça qu'elle a réussi à éviter la guerre des dieux. Et oui, son pouvoir consiste à pouvoir se téléporter à n'importe quel endroit de l'univers, et même téléporter les autres personnes, voir des objets. De quoi faire de belles blagues à ses amis...


 
⋯ Le Dieu de la Destruction - Ordre Funeste

Ce dieu est le dernier-né des dieux, le plus jeune, donc. Il n'a jamais fini sa croissance, d'ailleurs, ce qui lui vaut des moqueries de la part de certains de ses frères. Ordre est d'un naturel impulsif et colérique : il lui arrive souvent de casser des objets dans sa chambre à grands coups de batte de base-ball. Il est sans doute un dieu en manque d'affection, puisque sa naissance est le symbole de la perte d'espoir de son Père dans les hommes, suite à de grandes guerres sur Terre tuant une partie de l'humanité. Le Père des Dieux se mit en tête que l'homme était une créature qui tuait ce qu'elle créait de mieux : il donna donc naissance à un enfant qu'il négligea tout au long de son existence. Quelques temps après, le Père des Dieux décida de disparaître de la circulation en s'endormant. 
Le pouvoir d'Ordre est basé sur la Destruction : il peut infliger de lourds dommages à ce qu'il touche, voir même le détruire en cas de contact prolongé.




▬ © Ordre Funeste, Aboutissement Abstrait, Lumière du Jugement, Cauchemar Carnassier

_________________
#660000/#990000, you see ?


Par Cauchemar Carnassier

More ? :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guide sur les Dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Guide] Le charpentier» [Guide]Du niv.0 au niv.2» [Guide]Le prestige» coulisseau et son guide» [Guide]Du métier d'avocat
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: Principe de Jeu-