21 pts30 pts25 pts41 pts28 pts


Rumeurs
• Il parait qu'Ordre Funeste déteste les instruments de musique car son frère Lumière jouait du piano très fort à l'heure de sa sieste quand il était petit.
• On raconte que lorsque vient la pleine Lune, on peut voir des Dryades dans la Forêt...
On murmure que LA SAINTE LAME NOM DE DIEU C'EST PAS RIEN est caché dans le Sanatorium... Et que celui qui prendra cette épée pourra commander au vent et vaincre les dieux... Info ou Intox ?
• Il se dit dans les couloirs du panthéon que Flore Ravageuse userait de rambourage pour améliorer ses formes.
Autres Rumeurs.
Notifications
• Pluie et nuage sont annoncé, avec des orages fréquents. Pensez à rester couvert et à l'abri de l'humidité qui favorise [b]les maladies.[/b]
• La forêt et la Ville sont affecté par la Pluie : la forêt est renforcée, les plantes semblent plus dangereuses et plus agressive.
• En ville, les monstres ont tendances à se montrer moins fréquemment à cause de la pluie.
• Le Monstre de Sable a disparu.
• Votre personnage peut être atteint de la fièvre Néandertalienne à cause de l'humidité. Cela peut être de votre volonté... ou de celle du staff. Son prochain rp devra être écrit dans un état fébrile, nauséeux. Votre personnage aura du mal à se concentrer et à communiquer avec autrui. Cette fièvre peut durer une semaine... Et peut entraîner la mort. La maladie croit en puissance les trois premiers jours, puis sa puissance diminue avec le temps.
Les Liens du Sang
Innokentiy
Fils de Evangeline
Sharon Chilton
Soeur de Sylver Gelidus
Merry Shark
Soeur de Seth Shark
L'Ingénieur
Meilleur Ami d'Atsuki Sengo et As de Trèfle.
Drusilla Giovanni
Ennemie d'Alexandro Derrechi
Maria Selimont
Amie de Sullivan Gordon et ancienne As de Trèfle.
Ruby Holsey
Soeur de Amber Holsey
Johanna Saddler
Mère de Leet Saddler
Mai Sun
Petite amie de Liang Tsao
Chad Stoneford
Demi-frère de Yuki Icesoul
Vladimir Dragomirov
Ex du chef des rebelles



 

Partagez|

Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

.
MessageSujet: Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est} Dim 23 Sep - 16:42

Grande Roue et Paire de Ciseaux
Le parc d'attraction de Né-Andarta est un des parcs les plus calme que les divers univers pouvait trouvé. En effet, pas un seul chat ne rodait ou ne faisait de bruit dans la zone. C'est pourquoi Atsuki avait décidé il y a quelque jours d'établir la base de son clan dans la grande roue du parc d'attraction, car Remy utilisait déjà le manoir familliale des Sengo... À la pensée de cette homme, des souvenirs peu agréable remontèrent dans la tête de l'homme. Il se souvint de cette journée où la femme avait faillit le tuer, et où il avait découvert ses pouvoirs... Des pouvoirs en rapport avec la terre et les seismes, destructeur et protecteurs à la fois. Puisé dans ces nouvelles capacités était épuisant à long termes, et c'est pour celà que le geek portait en permanance un clavier d'ordinateur.

Le grand vouté continua pendant quelque pas sa marche et arriva enfin dans la limite d'action de son cristal de clan : une ligne verte délimitait le pourtour du cercle de cinquante mètre qui était protégé par le fameux cristal : et quiconque avançait dans cette zone sans être du clan Trèfle faisait briller le cristal, en une sorte d'alerte très perfectionner. Mais Atsuki ne se préoccupait pas de savoir si des gens allait venir dans cette base : ses deux autres acolytes de clan veillait sur le cristal pour ne pas que les autres clans le détruise. Ainsi, le clan était protégé.

Mais, me direz-vous, pourquoi Atsuki avait-il choisit de partir du campement des Trèfles ? Et bien, depuis plusieurs jours, il explorait la zone à la recherche de membres du clan Trèfle, pour leur expliquer ou il était et qu'est ce que c'était que Né-Andarta. Ainsi, il marchait dans le parc, érrant entre les boutiques et les diverses chemins, en repensant à ce qu'il avait déjà vu du reste de ce monde. Une terre de glace, un desert brulant, une forêt peu accueillante... Seul l'océan parraissait intéressant... On pourrait y trouver des vivres en péchant, celon le geek. Il soupira doucement lorsque son regard fut attirer par un éclat métallique dans la galerie des glaces, éclat qui, il en était certain, ne se trouvait pas là-bas auparavant...

~Qu'est ce que c'est ?~

Il avança et entreprit d'aller voir ce dont il sagissait. Peut-être qu'il comprendrait mieux en entrant dans le labyrinthe des miroirs ? Il fit un pas et osa franchir le cap de l'entrée, peu rassurer sur ce qui pouvait s'y trouver. Une mauvaise comparaison lui fit penser à ce jeu online glauque auquel il avait été accro pendant le passé : le joueurs, presque desarmé, devait affrontrer un environement terriblement hostile... Il se souvenait également n'avoir jamais gagné. Un frisson lui parcourut la totalité de la colone vertébrale. Un jeu vraiment très bien transposé dans la réalité, sauf que le "TRY AGAIN" n'existait pas et que le "GAME OVER" était mortel... Mais dans quoi le jeune homme s'était fourré ? Il ne le savait pas lui même, et prit sur lui pour explorer dans le batiment, ne s'attendant surement pas à y voir ce qu'il y trouva...
Codage par Aetyhs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est} Dim 30 Sep - 14:15

Pourquoi Angelina était là ? A vrai dire elle ne le savait pas vraiment elle même. Mais avait-elle vraiment besoin d'une raison pour se promener là où ses pas la guidaient ? Bien sur que non. De toute façon, personne ici ne pourrait lui reprocher quoique ce soit : elle était bien trop supérieur à eux pour ça. En tout cas c'est ce qu'elle pensait. Et puis, encore aurait-il fallut qu'il y ai des gens ici. C'est vrai que Né-andarta n'était pas très peuplée, en tout cas pour l'instant... Bref. Quoi qu'il en soit, c'était dans le parc d'attraction que mademoiselle Pasternack avait atterrit. Oui, elle tenait beaucoup à ce titre de "mademoiselle" et elle détestait qu'on la considère comme veuve. Non, elle n'était pas veuve. Elle était bien trop jeune et belle pour ça. Aucun homme n'aurai pu avoir assez d'importance pour qu'elle se retrouve veuve. Mais je m'égare encore. Mademoiselle Pasternack, donc, se retrouvait dans le parc d'attraction silencieux. Elle marchait, pensive. Elle n'avait toujours pas compris ce qu'était au juste Né-andarta et elle détestait de ne pas le savoir. Elle avait passé cette étape première de déboussolement et où une seule chose occupait l'esprit : " WTF ?! ". Maintenant elle réfléchissait calmement, cherchant par quel moyen improbable elle était arrivé là. Après tout, on lui avait appris à ne pas paniquer. La jeune femme était donc parfaitement calme, aussi incroyable que ça puisse paraître. Elle marchait entre les stands, et, allez savoir pourquoi, fut attirée vers la galeries des glaces. Peut être que c'était son propre reflet sur une vitre qui l'avait attirée là ? Ou peut être pas. Quoi qu'il en soit, elle pénétra dans ce labyrinthe trompeur avec tous ses miroirs et toutes ses vitres. Elle aimait beaucoup l'ambiance qui régnait dedans, une ambiance presque... détraquée pour peu qu'on joue un peu avec les illusions que créaient les miroirs. Cette attractions qui pouvait être amusante et joyeuse dans le monde normal, prenait ici des allures de labyrinthe glauque et sinistre. Le reflet de la jeune Pasternack passait d'un miroir à l'autre, puis disparaissait pour réapparaître plus loin ou encore à l'exact opposé. Angelina s'amusait de manipuler son image grâce à ses déplacements entre les miroirs. Mais tout en explorant ce labyrinthe tordu, Angelina n'avait pas vu l'éclat métallique que Atsuki, lui, avait vu. Qu'est ce que cette rencontre - si rencontre il y avait - allait donner ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est} Mer 31 Oct - 15:39

Ruby éclata de rire en tapant dans ses mains. Oh, qu’elle adorait ce monde ! En se réveillant ce matin-là, elle avait été bien surprise, en se réveillant dans le monde de Né-Andarta, comme tout le monde. Mais elle, ce fut d’une agréable surprise : passer d’une cellule dans un asile psychiatrique à un monde fabuleux où elle pouvait faire ce qu’il lui plaisait… il n’y avait pas photo ! Certes, elle risquait de mourir à chaque instant. Mais le « Game Over » n’était-il pas le plus pétillant de toutes les doses d’adrénaline que l’on pouvait subir ? Alors oui, Ruby était certes cinglée, mais au moins elle pouvait profiter à fond de la situation.

E
n ce moment, elle se tenait au bord de l’océan, dans une petite crique, toute seule, et s’amusait comme une petite folle à démembrer une petite écrevisse. Elle était assise sur ses fesses en prenant grand soin de lui enlever ses deux antennes tout en restant hors de portée de ses pinces. Une de ses crises, encore une fois. Etrangement, plus les journées avançaient et plus Né-Andarta lui faisait subir des crises. Bientôt, cela deviendrait son état permanent si ça continuait comme ça. Bientôt, ce jeu ne tarda pas à lasser la gamine. Elle abandonna l’écrevisse qui mourait à petit feu, ses antennes, ses pattes disposés autour d’elle avec soin, et se chercha un nouveau jeu. Que pouvait-elle bien faire ? Elle marcha.

Encore et encore.

Ses jambes ne faiblissaient pas. Il fallait dire, elle avait l’habitude de marcher longtemps. Avec les gitans, ils marchaient de longues heures sans s’arrêter, alors ce n’était pas ça qui allait arrêter la gamine. La solitude ? Ruby n’en avait que faire. Il lui suffisait de s’inventer des amis imaginaires, et dans ce domaine encore une fois elle excellait. Même s’il lui manquait cruellement des jouets. Comme l’écrevisse. Mais elle aimerait bien… des gens ! Oui ! Ça, ça serait marrant. Les gens sont intelligents. Ils cherchent à s’enfuir. Ils essaient de s’en sortir. Ils se débattent, ne se laissent pas faire. C’était ça, qu’il fallait à Ruby. De l’action. Des réactions.

Et puis, au loin, elle vit une roue. Un parc d’attraction ! Voilà ce qu’il lui fallait ! Quel enfant n’a jamais piétiné à l’idée d’y aller ? Qui n’a jamais cassé les pieds de ses parents pour ? Et des parents, Ruby n’en avait pas ! Elle pouvait faire ce qu’il lui plaisait. Un grand sourire éclaira son visage et elle s’y dirigea à petits pas joyeux et légers.

En chemin, elle ramassa un espèce de caillou, pointu et tranchant a souhait, qui lui plaisait bien, et le rangea dans sa poche. N’importe quel objet pouvait servir, et Ruby aimait bien s’encombrer d’objets inutiles. Finalement, elle arriva dans la zone de loisir. Une moue remplaça le sourire de la gamine : tout paraissait en ruine. Pas étonnant… Ils pourraient faire un effort ! Tout rouvrir parce qu’elle était là ! Elle avança néanmoins. Peut-être qu’il y aurait quelque chose…

Oui ! Les manèges n’étaient pas en état de marche, mais il y avait bon nombre d’attractions qui n’avaient besoin de personne pour fonctionner… ce truc, par exemple, là-bas. C’était marqué… « Labyrinthe des Miroirs ». En passant devant, elle voyait tout plein de Ruby ! Un grand sourire orna de nouveau son visage, et toutes firent de même. Elle y entra sans autre forme de procès. C’était certes un lieu fermé, ce dont elle avait horreur, mais elle pouvait bien y faire exception. Comme c’était amusant !

Sa crise de sadisme se calma peu à peu, tandis que les minutes, les heures passaient sans qu’elle ne les voie passer. Elle s’amusait comme une petite folle. En plus, chaque bruit qu’elle faisait se répercutait dans toute l’attraction comme un écho. De quoi la satisfaire pendant de longues heures ! A un moment, elle activa malencontreusement un de ces pouvoirs, et brisa la glace devant elle en mille morceaux. Haussant les épaules, elle en ramassa un gros morceau, le trouvant joli en se reflétant dans la lumière du soleil.

Soudain, elle se figea. Ah ! Elle avait entendu un bruit, dehors ! Et cette fois, ce n’était pas elle ! Il y avait quelqu’un ! « Un nouveau jouet ! » jubila Ruby en se cachant dans un coin. Pour attirer l’inconnu(e), elle utilisa le morceau de verre ramassé par terre et en fit un jeu pour le capter à la lumière.

Quelle ne fut pas sa joie quand elle vit que le « nouveau jouet » entrait dans le labyrinthe ! Elle attendit quelques secondes, juste le temps de voir une autre personne entrer. Le sourire de Ruby n’aurait pas pu être plus élargi. Deux jouets pour le prix d’un ! Elle s’approcha sans bruit jusqu’à être entre les deux personnes. Elle mit quelques secondes pour les analyser l’un après l’autre : le premier était un grand gaillard, maigre, avec des lunettes et la seconde une élégante jeune femme aux cheveux roux. Elle se racla la gorge pour attirer leur attention, le gros morceau de verre toujours en main.

      ▬ Et si on jouait à cache-cache ? demanda la gamine d’une voix douce et pourtant menaçante, de sorte qu’on pouvait aisément deviner qu’elle attendait une réponse positive. Mais après tout, quand on ne la connaissait pas… que voulait cette gamine sortie de nulle part qui faisait au moins trois têtes de moins qu’eux deux réunis ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

.
MessageSujet: Re: Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est} Ven 2 Nov - 10:38

Help me, a Crazy children !
Le sang d'Atsuki se glaça dans ses veines en entendant la voix de la gamine folle-psychopathe-sadique-dérangé : bien qu'elle avait été répercuter par les multiples parois de l'attraction de verre, déformant la voix de la fillette, mais sans en changer le ton. ça donnait une voix digne d'un tueur en série, genre toute déformer, et bien flippante : pour un peu, Atsuki en aurait crier d’effroi. Mais il faut dire aussi que le geek n'était pas super super courageux, alors forcément, ça facilitais la tache des gens qui voulait le terroriser. Enfin bref. Le ton de la voix lui disait que si il se tirait pas vite fait de l'attraction, il allait mourir prématurément, genre, dans les cinq prochaines minutes. Il se retourna donc, pour faire demi-tour, et couru vers la sortie.

Enfin, voulu courir... Car en effet, il constata qu'il s'était perdu dans le dédales de miroir qui le reflétait. La panique commença à l'envahir, enfin, continua plutôt, et il tourna sur lui même pour essayer de trouver par où il était venu. Les miroirs reflétait son apparence de geek, et le déboussolait, car il ne voyait plus par ou il était venu. Cette pression sur son mental le fragilisait, de même que le lourds silence qui s'était installé dans l'attraction : on aurait dit que la mystérieuse voix de tueur qui avait proposer ce jeu morbide guettait le moindre son pour savoir ou se trouvait ses proies...

Hors, Atsuki ne tenait pas à finir en petit morceaux, il tenait à rentrer chez lui. Il vit un couloir dans les miroirs et se décida à le prendre, en courant et en espérant que ce fut celui de la sortit. Le NEET ne vit pas la femme qui allait justement dans cette direction, et ils se percutèrent assez fortement pour que les deux tombes au sol.

Le geek se releva et regarda la jeune femme brune se relever à son tour. Elle semblait relativement jeune, une vingtaine d'année, comme lui. Elle était brune tirant sur le roue, et portait des vêtements qui mettait en valeur ses formes.Tout dans son allure évoquait une sorte de princesse, du genre autoritaire et sur d'elle, impatiente et pensant que les autres ne vivait que pour satisfaire ses petit caprices. Il essaya de passer de force, mais sans heurter la Princesse : s'était peut-être une ennemie, et il ne voulait pas s'attirer d'avantage d'ennui. Seulement, le laisserait-elle passer ?

_________________
Avatar et Signa par Déchéance/Hurlement Sauvage ! Merci à lui !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est} Sam 8 Déc - 18:17


Angelina releva la tête en entendant la voix de la gamine. Tient, il y avait donc de la vie par ici ? bon, bah c'était déjà ça ! Certes, cette vie n'avait pas l'air d'être la plus... équilibrée qui soit, mais c'était le premier signe de vie qu'Angelina voyait - enfin, entendait, à Ne-andarta. Donc c'était déjà pas mal. La gamine était sûrement à l’intérieur, mais Angelina n'avait pas forcément envie de la croiser... il ne manquerait plus qu'elle tombe sur une dégénérée ! Elle continuait donc de s'aventurer dans cette galerie des glaces quand... on lui rentra dedans. Angelina tomba au sol, sonnée. Première réaction : gnéé ? Il s'était passé quoi là ? Elle se releva et vit un jeune homme brun, les cheveux longs, avec des lunettes. Il était assez pâle. En fait, il était à peu près l'opposé de notre demoiselle rousse. Deuxième réaction : Eh, mais ça grouillait de monde ici en fait ! Il voulut passer, mais Angelina lui bloqua le passage. Troisième réaction : Non mais oh, il venait de la bousculer et il voulait partir comme ça, sans demander son reste ? Il savait parler quand même, il pourrait au moins s'excuser, on ne bousculait pas une demoiselle, et encore moins elle, comme ça ! Bref, vous l'aurez compris, Angelina n'était pas ravie, ravie de s'être fait rentrée dedans. Elle avait un poignard, caché dans sa botte, qu'elle avait trouvé à son arrivée sur Ne-andarta. Mais elle n'allait sûrement pas s'en servir. Pas maintenant en tout cas. Elle n'avait pas l'intention d'attaquer le gars, elle avait plus de classe que ça ! Et puis, lui il n'avait pas l'air trop détraqué, contrairement à la voix de la gamine qu'elle avait entendu. Peut être qu'il pourrait lui donner des info sur ce monde ? Parce que pour l'instant, Angelina n'en avait aucune. Enfin, elle verrait ça plus tard. Là, il s'agissait de faire comprendre qu'elle n'avait appréciée de se retrouver par terre par la faute du gars en face d'elle. Elle se tint droite, fière, pas encore hautaine mais presque.

- Et... tu compte aller où ? Ouais parce que t'a sûrement entendu l'espèce de gamine détraquée de tout à l'heure. Tu voudrais pas aller la voir pour moi ? Vu que tu me dois quelque chose là.

Elle ne bougeait pas, attendant la réaction de son interlocuteur, lui bloquant toujours le passage, un sourire aux lèvres.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

.
MessageSujet: Re: Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est} Dim 16 Déc - 17:18

Le geek était au sol et avait regardé la rousse se relever, pour le meilleurs et pour le pire. Elle avait pris la parole pour l'agresser alors qu'il n'avait rien demander, juste à quitter ce batiment. Il se mit légèrement à paniquer lorsqu'elle lui ordonna de se relever pour aller voir la source du bruit : allez vers cette espèces de voix de psychopathe détraqué ? Non merci !

Une chaleur naquit à ce moment la dans le ventre du roi des NEETS, le brulant intérieurement comme un brasier et se propageant le long de ses bras. Un reflexe de survie comme lorsque Remy l'avait attaqué ? Il ne le savait pas, mais c'était sans doute cela. La chaleur quitta son corps par ses mains et une secousse commença a se propager au sol.

Les yeux du geek s'agrandir en sentant qu'il avait déclenché un seisme à cause de la peur que lui avait inspiré Angelina. Il se releva d'un bond pour quitter la galerie, et s'elança en courant vers ce qu'il supposait être la sortie. Lorsque Angelina lui re-barra le passage, il l'écarta sans ménagement, et se mit à courrir plus vite. C'est donc en sueur que notre ami sortit du dédale des glaces, suivit de prêt par la rousse. Le batiment s'effondra juste alors qu'elle venait de quitter le pallier, les miroirs se brisant et s'eparpillant sous la force sismiques...

Un grand rale retentit alors, rale de fou et d'enfant, et s'éleva pendant plusieurs secondes dans le parcs d'attraction. Un seul miroir avait tenu le coup, et une gamine s'y appuyait, transpercé de part en part par des éclats pointu. Elle tourna un regard rouge vers les deux autres joueurs et s'affaisant lentement, sa main laissant une trainée sanglante sur la dernière des glaces... Elle était morte.

Atsuki fut tétanisé devant le spectacle de la folle écrasé au sol, par son propre seisme. Quel genre de monstre était-il pour pouvoir avoir fait ça ? Ses mains tremblaient tout autant que son corps, si ce n'est plus : il venait d'oter la vie à un humain !
Il se jugea soudain immonde d'être cappable de tuer comme cela, avec un tel pouvoir. Il ne prétait même plus attention à la rousse, trop absorbé par le spectacle morbide...


[HRP: Ruby quittant le forum, j'ai justifier sa mort comme je pouvais...]

_________________
Avatar et Signa par Déchéance/Hurlement Sauvage ! Merci à lui !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est} Dim 23 Déc - 16:06

Bon, ok soyons honnête, ça Angelina ne l'avait pas prévu. En même temps, comment aurait-elle pu prévoir ce tremblement de terre ? Elle ne savait pas vraiment d'où sortait cette secousse sismique, si elle était naturelle ou si un dieu ou quelqu'un d'autre en était à l'origine. M'enfin, elle n'avait pas vraiment le temps de se pencher plus profondément à cette question pourtant pertinente et intéressante : elle devait d'abord sauver sa vie. Oui, parce qu'a cause de la secousse tout le palais des glaces étaient en train de s'effondrer. C'est donc pour cette raison qu'elle se retrouvait à courir derrière le brun qui lui aussi courrait vers la sortie pour éviter de mourir sous des débris et des éclats de miroir. La rousse piqua un sprint quand elle aperçut enfin la sortie, évitant de peu un immense miroir qui se fracassa juste derrière elle, envoyant voler des éclats coupant dans toutes les directions. A peine fut-elle sortie de l'attraction que celle-ci s'effondra dans un bruit de verre brisé et... de râle ? Angelina se retourna pour faire face aux décombres de la galerie des glaces, les mains sur les genoux, reprenant son souffle. C'était pas passé loin, elle avait faillit y rester. Angelina dirigea alors son regard vers le seul miroir encore debout. Une gamine, sûrement celle qu'elle avait entendu il y a peu, s'y appuyait, gravement blessée. Ou plus précisément transpercée de part en part par des morceaux de miroir brisés. C'était elle qui avait poussé ce long râle, un râle d'enfant, mais d'où perçait la folie. La gamine tourna son regard rouge vers les deux survivants et tomba au sol, laissant une trainée rouge sang sur le miroir. Angelina regardait sans bouger le corps de la gamine. Elle n'était pas triste. Elle n’éprouvait aucune pitié. Après tout, cette gamine n'était pas assez importante pour faire ressentir quoi que se soit à Angelina, qui était si supérieure... Par contre, Angelina était en train de se dire que ça avait faillit être elle, à la place de la gamine. Bien sur, ça n'avait pas été le cas, elle ne pouvait pas mourir de cette façon, mais quand même... Et qu'est ce qui avait créé ce séisme ? A moins qu'il soit naturel bien sûr, mais ce n'était pas la solution la plus probable à Ne-Andarta...

- Elle est morte ?

Angelina ne savait pas vraiment pourquoi elle avait posé cette question. Oui elle était morte, ça se voyait. Et même si ce n'était pas le cas, elle ne tarderai pas à mourir au vus de ses blessures. Peut être était-ce pour rendre cette mort "réelle" que notre rousse avait dit ça. Peut être pas. Elle se tourna vers le geek. Il tremblait de tout son corps. Il semblait choqué, tétanisé par la vue du corps ensanglanté de la gamine. Angelina attendait qu'il réagisse. Elle n'avait pas pour habitude de laisser passer quand quelqu'un l'ignorait. Si bien sûr, le geek allait l'ignorer, ça elle ne le savait pas encore.
Revenir en haut Aller en bas

.
MessageSujet: Re: Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est} Mer 26 Déc - 15:25

- Elle est morte ?

Bien sur que oui elle est morte, aurait-il voulu lui crier. Comment on pouvait être vivant après tant de morceaux de miroirs plantés dans le corps ?! C'est impossible de survivre à ça !
Mais les mots restait une fois de plus bloquer dans sa gorge, seul son regard meurtrier témoignait du déchaînement de violence de ses pensées, lorsque la fille avait posé la question. Comment pouvait-on... Dire une telle stupidité ? Atsuki se tourna face à la jeune fille, son dos toujours aussi courbée et son allure évoquant toujours autant le monstre de foire. Ses cheveux cachait son regard haineux pour tant de stupidité, ses mains tremblaient à la fois de peur devant cette mort brutale et inutile qu'il avait provoqué, mais aussi de rage devant cette femme. L'attitude hautaine qu'elle affichait encore fit remonter en lui des souvenirs désagréable, le regard de son père et de sa mère lorsqu'il passait dans sa chambre pour montrer leurs mépris. Mais cela, c'était fini : il ne se laisserait plus faire par des gens de cette espèce..

Il avança de quelques pas vers la fille en portant son clavier comme une masse, ou plutôt comme si il pouvait décapité la fille avec. Il se rapprocha à moins de deux mètres lorsque..

Un Lupron (CF Bestiare ) décida de venir mettre son grain de sel en sentant l'odeur de la viande et du sang... Surgissant de derrière un batiment, il se jeta entre les deux personnes, la langue léchant ses babines, prêt à dévorer l'un des deux humanoïde. Son poils était brillant, très propre, ce qui laissait penser que la chasse était bonne pour lui. Ces crocs semblait également acérés, et Atsuki retint tant bien que mal un long frisson de peur... Oui, il s'imaginait malgré lui la douleur que cela serait de sentir les crocs transpercer son corps pale pour le déchiqueter sauvagement ensuite.

Le loups se mit alors à tourner autour des deux personnes, et Atsuki se resserra instinctivement pour se placer dans le dos de celle qu'il avait haït plus que raison il y avait une dizaine de secondes. Serrant ses mains contre le morceau de plastique et de ferraille taché de sans et aux touches manquantes, le NEET ferma les yeux...


"Pourvu que quelqu'un puisse nous sauver !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est} Sam 29 Déc - 11:38

Angelina ne bougeait pas et fixait le geek. Il tourna la tête vers la rousse et mais ne dit rien. Seul son regard trahissait ses pensées. Et Angelina le fixait, impassible. On lui avait appris à afficher un visage sans aucune émotion apparente. Une idée de son père qui jugeait que c'était quelque chose d'essentiel pour se faire respecter. Bref. Il commença à s'approcher d'elle, son clavier à la main. Angelina ne bougeait toujours pas. Enfin, elle glissa imperceptiblement sa main le plus bas possible pour s'apprêter à attraper le poignard qu'elle avait caché dans sa botte. Le geek ne savait pas qu'elle avait une arme, elle pourrait joer sur l'effet de surprise.

Mais elle n'en eut pas le temps. Un Lupron surgit soudain de derrière un bâtiment, détournant l'attention des deux joueurs l'un de l'autre. Il se jeta entre eux deux, sans doute se demandant lequel des deux serait meilleur à manger. L'énorme loup n'avait rien d'un animal miteux qui tentait de survivre par tous les moyens. Non son poil était brillant, ses crocs acérés... une véritable machine à tuer. Angelina n'osait pas sortir son poignard, de peur qu'un geste brusque précipite le monstre à attaquer. Il se mit à tourner autour d'elle et du brun, commençant sa chasse. Et le brun, qui était menaçant il y a quelques instants, vint se mettre dans le dos de notre rousse. Ils étaient donc dos à dos maintenant. Mais pour l'instant, Angelina n'allait pas s'en plaindre : au moins, il protégeait son dos. Oui, c'était comme ça qu'elle le voyait, et alors ? C'était déjà ça non ? Le loup continuait de tourner autour d'eux et un grognement s'échappa de ses babines. Angelina frissonna. Là tout de suite, elle n'avait pas vraiment d'idée pour se sortir du pétrin dans lequel elle s'était fourrée. Bien sur elle pourrait toujours donner le brun en pâture au Lupron pour pouvoir s'échapper, mais encore fallait-il y arriver. Et puis, elle n'avait pas envie de faire ça, aller savoir pourquoi. Elle essaierait que si elle n'avait vraiment plus le choix. Enfin bref. Partir en courant était aussi totalement exclu avec le monstre qui tournait autour d'eux, attentif au moindre mouvement de ses proies. Soudain, le loup s'arrêta. Il n'était ni devant Angelina ni devant le brun mais entre les deux. Angelina vit les muscles du Lupron se bander, il s'apprêtait sûrement à bondir. Angelina fit de même, cherchant du regard un endroit où elle serait en sécurité. Mais ne nous faisons pas d'illusion : avait-elle la moindre chance de s'enfuir face à une bête pareille ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

.
MessageSujet: Re: Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est} Dim 30 Déc - 14:48

Le monstre avait les crocs à découvert, prêt à sauter sur l'un des deux individus qu'il avait séparer pour mieux les manger. Atsuki se surprit à marmonner une vague prière à un Dieu qui n'existait pas dans ce monde, pour peut-être se donner un mince espoir ? Sauf que la bête n'était pas sensible au prières, au contraire : ceci attira l'attention de la créature sur le NEET, et elle lui sauta dessus.

Lorsque près de soixante-dix kilos de muscle et de chair entraînée et conçu pour tuer vous saute dessus, un Geek ne peut que s’aplatir et subir la charge de poids en gémissant, ses épaules littéralement plaqué dans le sol par la bête, pour empêcher que la proie s'enfuit. De là où il était, le japonais avait une vue splendide sur la dentition meurtrière de la créature, morceaux d'ivoire fiché sur deux collines rouges, et eux-mêmes tentés de rouges brunissant, reste d'un précédent repas, sans doute. Le monstre possédait en outre deux yeux froids et ambrées, dans lequel aucune pitié ni aucun sentiment ne s'était jamais allumé. Artificiel, c'était le mots pour décrire le regard de cette boule de poils et de métal mangeuse d'hommes, dont les appendices métalliques pointait maintenant sur le visages du NEET en puissance. Deux monstrueuses lames dignes des couteaux de bouchées, encore ensanglanté : voilà ce qu'Atsuki subissait dans le visage, sans pouvoir esquisser un gestes de fuite. Encadré par ses mandibules de fers et d'acier, le noiraux n'était pas beau à voir : son teint pallôt était devenu si blanc qu'on aurait pu imaginer un spectre, ses yeux était si agrandit par rapport à d'habitude qu'on aurait pu le traiter d'halluciné, ses mains tremblaient comme si il était atteint d'une grave maladie des nerfs, bref, lui aussi semblait monstrueux et complétait bien le tableau hideux du plateau de jeu.

Mais Atsuki ne comptait pas rester là, pendant cette seconde qui s'éternisait, à graver dans sa mémoire saturer d'histoire insipide et de scénarios bidons de jeu, non : le temps reprit son cours et il eut le réflexe rapide d'interposé entre les crocs et lui le clavier miteux qu'il trainait avec lui depuis toujours : cela lui donna quelques secondes de répit, et il voulut faire comme tout les héros de film glorieux et digne, qui lutte à une seul main contre une horde d'ennemi et crit à la demoiselle qui-est-secrètement-amoureuse-du-héros-qui-s'en-rend-pas-compte-parce-que-c'est-le-héros-et-que-sinon-ça-gâcherait-la-fin-du-film de s'enfuir avant de se faire manger/dévorer/écarteler (au choix). Sauf que dans un cas pareil, le glorieux cri se transforma avec le manque de pratique de communication vocale en un gargouillit immonde et monstrueux, dont ressortait clairement -enfin, on le devinait plutôt au contexte, hein, ça reste Atsuki qui parle- l'idée de fuir pour sauver sa peau. Il regarda la rousse en lui disant ça, pour qu'elle s'enfuit loin de cette endroit malsain.....


[A toi de reprendre, je ferais la suite du combat épique dans mon prochain post ! :0 ]

_________________
Avatar et Signa par Déchéance/Hurlement Sauvage ! Merci à lui !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
.
MessageSujet: Re: Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est} Mar 8 Jan - 17:08

Angelina entendit le brun dans son dos marmonner quelque chose. Par réflexe sûrement, elle tourna la tête vers lui. Mais elle ne fut pas la seule à réagir : le monstre braqua ses yeux cruels et ambrés sur le NEET et bondit sur lui. Angelina, encore par un réflexe qui lui sauva la vie, du moins pour le moment, fit un bond en arrière - ou en avant, sachant qu'elle était dos au brun - pour s'éloigner du Lupron... Et de sa proie par conséquent. Comme paralysée, elle se trouvait à un petit mètre du lupron, du brun et de son clavier. Et sur le coup, Angelina regretta ses réflexes qui avaient l'air de la lâcher complétement là. Elle restait donc plantée ainsi, comme dans ces films durant lesquels on ne peut pas s'empêcher de crier au héro de partir en courant tout en sachant très bien que le meutrier est caché derrière la porte... Enfin bref.

Quand le brun se protégea des armes mortelles qu'étaient les crocs du Lupron avec son précieux clavier, il s'adressa à Angelina, celle-ci comprenant qu'il lui disait de fuir. Fuir? Mais avec plaisir, la demoiselle ne demandait que ça! C'est donc pour cette raison qu'elle tourna les talons et commença à s'éloigner en courant des deux combattants. Elle s'arrêta un moment adossée à un stand de confiserie en ruine. Il y avait plusieurs choses qui la dérangeait. Premièrement il y avait sans aucun doute d'autres monstres de ce genre sur le plateau... Et sûrement des pires aussi. Alors il faudrait qu'elle arrive à se défendre d'une manière ou d'une autre. Et il y avait aussi le brun. Non pas qu'elle s'inquiétait pour lui, non. Mais elle avait une dette envers lui maintenant. Et la rousse détestait ça. Oui, elle détestait devoir quelque choe à quelqu'un. Il fallait donc qu'elle trouve un moyen de rembourser sa dette rapidement et qu'on en parle plus! Mhh... Elle ne pouvait pas lui envoyer son poignard, elle en avait besoin elle même. Alors il fallait trouver autre chose. Son regard dériva vers le stand abandonné. Peut être que... Elle passa par dessus le contoire et se fit à fouiller dans le stand. Elle cherchait quelque chose. Finalement, elle trouva un objet qui pourrait faire l'affaire : un couteau qui servait sûrement pour couper... La viande pour les kebabs? enfin bref, ça n'avait pas vraiment d'importance. Le couteau était un peu rouillé, mais sachant que le brun n'avait qu'un clavier, il devrait bien s'en contenter.

Son couteau à la main, la demoiselle endêttée revint sur ses pas, prudement histoire de ne pas se faire repérer. Quand elle arriva en vue du combat - mais à une distance raisonnable tout de même, elle n'allait quand même pas se mettre en danger pour lui - elle s'employa à lancer le couteau le plus correctement possible, pour qu'il aille se ficher dans le sol, non loin du brun. Elle repartie ensuite en courant, au cas où l'idée viendrait au Lupron de lui courrir après. Bon, voilà qui était fait. C'est donc ainsi que mademoiselle Pasternack s'éloigna, alégée d'une dette.
Revenir en haut Aller en bas

.
MessageSujet: Re: Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est} Mar 8 Jan - 19:48

Il la vit obéir du coin de l'oeil et s'enfuit en courant, ce qui soulagea le NEET d'un poids : au moins la jeune femme s'en sortirait indemne, elle. Lui par contre... Il sentit et entendit le craquement des morceaux de plastique qui constituait le clavier noir, qui se lézardèrent sous la forces des crocs de la bête. L'arme n'offrirait que quelques secondes de Répits au NEET, ce qui ne lui laissait guère le temps de se livrer à des pensées profondément philosophiques, ou, à défaut, une stratégie pour survivre. Sa vie défila une ènième fois devant ses yeux et il se crispa en attendant le choc des crocs qui se plante...

Lorsque la Terre réagit à nouveau à sa peur : un mur jaillit et se projeta dans les cotes du monstres avec violence, ce qui le fit reculer et couiner. Il regarda Atsuki avec une sorte de surprise dans le regards, comme si s'était la première fois qu'une proie réagissait ainsi, et hésita quelques secondes à tenter de ressauter sur le geek. Celui-ci c'était jeté en tremblant sur la lame rouillé qui s'était planté au sol, et, malgré ses membres tremblant, brandissait le cadeau inespéré de la fuyarde pour lutter face au monstres. Protection bien dérisoire surtout son état d’épuisement, mais qui lui paraissait être au moins excalibur dans ce moment si désespérer. Le monstre se remit alors de son mutisme et sauta sur le geek.

L'instant qui se déroula alors fut digne d'entrer dans les annales de l'encyclopédie des geeks héroïque, tant il fut surprenant pour le reste du monde. En effet, Atsuki, malgré son état d'affaiblissement à cause de la magie, put tenir suffisamment fermement la lame pour ne pas qu'elle tombe. Cela provoqua alors une conséquence lorsque la bête sauta sur l'homme tout crocs dehors, puisqu'elle attaqua les bras du pâlichon pour les mordre violemment, et sa vitesse de course lui donna une force suffisante pour empaler profondément le coutelas rouillé dans son palais. Celui-ci, par miracle, fracassa la protection autour du cerveau de l'animal, en une sorte de miracle du à une réussite critique ou à une chance innouie : le palais était l'un des points sensible de la bête. La bestiole mourut instantanément à cause du choc au niveau du cerveau, et ses crocs se refermèrent sur les bras du NEET, mais sans toutefois assez de violence pour les lui trancher.

Atsuki réprima un cri de douleur devant la force avec laquelle les crocs s'enfoncèrent dans sa chair, et passa l'heure suivante à tenter de se libérer de la gueule de l'animal sans que personne ne remarque son existence. La chance fut encore avec lui ce soir là et il put réussir à se libérer sans se faire voir, et il se traina jusqu'au camps de son clan pour essayer de se faire soigner...


Les seules choses qui témoignirent de l'affrontement entre le geek et l'animal fut le corps de la bête et le coutelas.

---END---

_________________
Avatar et Signa par Déchéance/Hurlement Sauvage ! Merci à lui !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

.
MessageSujet: Re: Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est} Mar 8 Jan - 19:56

Fiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiini ! Noël

_________________

Signature et avatar par Hurlement Sauvage ! Merci à lui !
Pour savoir dans quels autres Univers je me promène...

Lumière du Jugement dit : "Même les cafards savent dessiner !":
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ne-andarta.lebonforum.com

.
MessageSujet: Re: Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est} Sam 19 Oct - 9:00


_________________

Signature et avatar par Hurlement Sauvage ! Merci à lui !
Pour savoir dans quels autres Univers je me promène...

Lumière du Jugement dit : "Même les cafards savent dessiner !":
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ne-andarta.lebonforum.com
Contenu sponsorisé

.
MessageSujet: Re: Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est} Aujourd'hui à 10:35

Revenir en haut Aller en bas

Grande Roue et Paire de Ciseaux [PV Ruby A. Dakota et Angelina Pasternack] {Lieux: Quartier Est}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Humm... Petite virée à la fête foraine... Pv Irma» Un tour de grande roue ? [Pv. Célizée]» CONTEXTE #2 → tour de grande roue» grande roue et capture» HUITIEME INTRIGUE ♫ LE COACHELLA activités du festival : PANNE DU CÔTÉ DE LA GRANDE ROUE.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: RPs Terminés-